ARTISTE:

THE TANGENT

(SUÈDE)
TITRE:

DOWN AND OUT IN PARIS AND LONDON

(2009)
LABEL:

INSIDEOUT MUSIC

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Expérimental, Instrumental, Old School, Symphonique
""
TONYB (03.11.2009)  
5/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Andy Tillison, maître à penser de The Tangent, est un homme très occupé et à la destinée que l'on qualifiera au choix de versatile, ou bien en perpétuel renouvellement. Il y a 18 mois, à l'occasion de la sortie du précédent opus de son groupe devenu désormais une référence incontournable pour les amateurs de progressif "à l'ancienne", notre homme venait de changer de vie, affirmant par la même occasion avoir enterré son groupe fétiche originel, Parallel or 90 Degrees.

Depuis ? Après un dépoussiérage conséquent de ses archives sorti sous la forme d'un double album, il a réactivé la fusée PO90, un nouveau CD étant annoncé simultanément avec la cinquième livraison studio de The Tangent, groupe cosmopolite et multinational depuis son origine … Aujourd'hui resserré autour d'un quintet 100% british que notre leader souhaite stabiliser ! Exit donc la colonie suédoise, trop compliquée à réunir en raison de trop nombreuses sollicitations, et bienvenue à une nouvelle section rythmique, constituée de 2 pointures avérées : le bassiste de PO90 (Jonathan Barrett) et le batteur de Camel (Paul Burgess) !

Ce qui ne change pas en revanche, c'est la musique délivrée par le groupe (quoique, nous le verrons plus loin). Dès les premières mesures de Where are they Now ?, premier morceau de bravoure de ce nouvel album, la plongée dans un rock progressif d'inspiration 70's est immédiate. Et même si le son est d'une modernité affolante, grâce à une production de plus en plus léchée, l'univers musical traditionnel d'Andy Tillison prend l'auditeur aux oreilles dès les premières mesures, pour ne plus le lâcher. Chaque note est à sa place, chaque arrangement est soigneusement travaillé et joué par des musiciens hors-pair, et quand les cavalcades instrumentales du quatuor rock classique se calment, c'est pour mieux laisser la place aux saxophones et autres flûtes de Théo Travis qui viennent sublimer des compositions qui réjouiront tout amateur d'un rock progressif digne de ce nom.

L'album présente également de nombreux clins d'œil plus ou moins appuyés aux productions précédentes du groupe. C'est tout d'abord la première plage, dont les dernières minutes reprennent une histoire contée dans A Place in the Queue (In Earnest, Tillison recasant par la même occasion quelques gimmicks d'orgue présents dans la plage initiale.
C'est aussi le titre Perdu dans Paris, contrepoint des Lost in London des deux albums précédents, qui déroule ses 12 minutes au long des rues et monuments de la capitale … Mais qui résume surtout en 12 minutes toutes les facettes du groupe, retraçant à merveille l'atmosphère d'une ballade dans la Ville Lumière, rehaussée par les interventions de guitare de Guy Manning, désormais seul titulaire du poste. Les deux plages plus courtes quant à elles proposent un contraste saisissant entre des parties vocales que l'on verrait toutes droites sorties d'un vieux pub enfumé, et des passages instrumentaux virevoltants, parfois proches de l'improvisation.

Et puis, comment passer sous silence le dernier titre de cette version de l'album (il paraît que les pré-commandeurs auront droit à un bonus !), Ethanol Hat Nail, qui va révéler une véritable prise de risque de la part du groupe. Du haut de ses presque 13 minutes, cette plage va nous emmener dans un univers bizarroïde, fortement expérimental, où l'auditeur va dans un premier temps se sentir déboussolé, avant de trouver au bout de quelques écoutes la clé qui lui permettra d'apprécier pleinement l'aventure : sonorités dissonantes, utilisation d'un xylophone, gros riffs de claviers, saxophone mélancolique, j'en passe et des meilleurs… Il faudra digérer toutes ces tendances, si ouvertement utilisées il y a presque 40 ans, pour parvenir à un bonheur auditif sans cesse renouvelé.

Une fois de plus, et au risque de me répéter de chronique en chronique, The Tangent nous livre une œuvre dont la qualité dépasse largement la moyenne de ses congénères, garantissant de longues heures d'écoutes au plaisir sans cesse renouvelé. Monsieur Tillison, permettez-moi de vous appeler Monsieur, et d'y mettre un grand M, je voulais juste vous dire que vous avez vraiment un talent immense.


Plus d'information sur http://www.thetangent.org/





LISTE DES PISTES:
01. Where Are They Now ? - 19:12
02. Paroxetine 20mg - 7:41
03. Perdu Dans Paris - 11:42
04. The Company Car - 6:19
05. Ethanol Hat Nail - 12:53

FORMATION:
Andy Tillison: Chant / Claviers
Guy Manning: Chant / Guitares
Jonathan Barrett: Basse
Paul Burgess: Batterie
Theo Travis: Saxophone, Flute
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (1 avis)
STAFF:
5/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
THE TANGENT: Les détails sur 'Auto Reconnaissance'
DERNIERE INTERVIEW
THE TANGENT (7 MARS 2008)
C’est en toute urgence que Music Waves a dépêché Ping Ping qui s’est fait le porte-parole de vos questions à la tête pensante de The Tangent Andy Tillison.
 

"Découvrez Brainsqueezed dans son nouveau clip !"
AUTRES CHRONIQUES
DIVERS ARTISTES: Metalmania 2008 (2009)
HEAVY METAL -
GHOST BRIGADE: Isolation Songs (2009)
DEATH METAL -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT THE TANGENT
THE-TANGENT_Auto-Reconnaissance
Auto Reconnaissance (2020)
4/5
3.8/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
THE-TANGENT_proxy
Proxy (2018)
3/5
5/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
THE-TANGENT_THE-SLOW-RUST-OF-FORGOTTEN-MACHINERY
The Slow Rust Of Forgotten Machinery (2017)
4/5
4/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
THE-TANGENT_A-Spark-In-The-Aether–-The-Music-That-Died-Alo
A Spark In The Aether– The Music That Died Alone Volume Two (2015)
4/5
2/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
THE-TANGENT_Le-Sacre-du-Travail
Le Sacre du Travail (2013)
5/5
3.7/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021