ARTISTE:

NIGHTMARE

(FRANCE)
TITRE:

THE DOMINION GATE

(2005)
LABEL:

REGAIN

GENRE:

HEAVY METAL

TAGS:
Epique
""
NESTOR (18.09.2009)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Après les très bons « Cosmovision » et « Silent Room », NIGHTMARE confirme l’excellente forme dans laquelle il se trouve depuis sa reformation et ce, malgré les changements de maison de disque et de guitariste. La formation a ainsi signé chez Regain Records malgré le très bon travail effectué pour eux par Napalm Records et a trouvé le remplaçant d'un des membres fondateurs du groupe, Nicolas de Dominicis, en la personne de Franck Milleliri.

Même si NIGHTMARE délaisse sur cet opus la formule du concept album qui avait si bien fonctionné avec « Silent Room, le style pratiqué reste assez identique à ce à quoi le groupe nous a habitué depuis sa reformation, à savoir un Heavy metal de facture assez classique avec quelques incursions vers un speed assez mélodique, mais mis en valeur par des arrangements et une interprétation très modernes (« Temple Of Tears », « Heretic » ou bien « Secret Rules »). Si l’on est là en terrain connu et que les grenoblois n’ont pas inventé le genre, il n’en reste pas moins que le savoir faire et la passion qui émanent du groupe sont assez impressionnants et surtout très efficaces.

La voix de Joe Amore, initialement batteur du groupe s’il est nécessaire de le rappeler, constitue toujours un des points forts de NIGHTMARE. Il semble avoir encore élargi la palette des émotions qu’il peut couvrir, allant de la violence, à la retenue tout en conservant une puissance étonnante. Il est épaulé par les interventions de Floor Jansen et Sander Gommans, respectivement chanteuse et chanteur d’AFTER FOREVER avec qui le groupe venait d’effectuer une tournée. Floor Jansen apporte un peu de douceur et de calme dans les puissants « A Taste Of Armageddon » et « The Dominion Gate », alors que Sander Gommans se fait le chantre de la violence avec son chant typé Black métal sur « Heretic », « The Watchtower » et sur « The Dominion Gate ». On peut également noter la participation du guitariste de PRETTY MAIDS, Ricky Marx.

Outre l’ambiance assez sombre, le sentiment qui ressort le plus de ce disque est la puissance. Puissance des guitares, que ce soit sur les titres rapides (« Temple Of Tears ») ou plus lents (« Messenger Of Faith »). Puissance des vocaux de Joe Amore (« Secret Rules », mais également des chœurs qui sont très présents, notamment sur « Temple Of Tears et sur « A Taste Of Armageddon ». Même lors des rares morceaux moins rapides, la puissance est toujours de mise. C’est ainsi le cas sur le très sombre et inquiétant « Dressmaker », ou sur la quasi ballade « Haunting Memories ».

Mais, et c’est certainement là où le groupe a réussi à progresser, celui-ci a très habilement su varier les ambiances afin d’éviter que l’ensemble ne soit trop indigeste. Ainsi, que ce soit l’instrumental « Paranormal Magnitude Part II », l’entrainant et quasi dansant « Circle Of The Dark », ou bien « K-141 », une sorte d’OVNI où les claviers et les vocaux tissent une ambiance aussi étonnante qu’inquiétante, tous ces morceaux apportent à ce « The Dominion Gate » des espaces de fraîcheur et d’aération très opportuns.

A l'évidence, avec cet album, NIGHTMARE a tout simplement pondu un classique du genre.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/nightmare.france





LISTE DES PISTES:
01. Temple Of Tears - 04:05
02. A Taste Of Armageddon - 04:12
03. Messenger Of Faith - 05:01
04. Secret Rules (beati Paoli) - 04:53
05. The Dressmaker - 06:18
06. Endless Agony - 04:31
07. Paranormal Magnitude Part Ii - 02:04
08. Circle Of The Dark - 04:19
09. Haunting Memories - 05:13
10. Heretic - 05:40
11. The Dominion Gate - 08:12
12. The Watchtower - 05:24
13. K-141 - 05:31

FORMATION:
Alex Hilbert: Guitares
David Amore: Batterie
Franck Milleliri: Guitares
Jo Amore: Chant
Yves Campion: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (1 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
LE CAUCHEMAR CONTINUE... POUR L'ETERNITE !
DERNIERE INTERVIEW
NIGHTMARE (11 SEPTEMBRE 2020)
Les dernières années de Nightmare ont été particulièrement mouvementées mais tel le phoenix, le groupe renaît de ses cendres et se relève plus fort et cette fois-ci, c'est avec "Aertenam" et Madie pour continuer le cauchemar... pour l'éternité !
 

"Découvrez Brainsqueezed dans son nouveau clip !"
AUTRES CHRONIQUES
BRUCE DICKINSON: The Chemical Wedding (1998)
HEAVY METAL -
DESPISED ICON: Day Of Mourning (2009)
DEATH METAL -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT NIGHTMARE
NIGHTMARE_Aeternam
Aeternam (2020)
5/5
4/5
AFM RECORDS / HEAVY METAL
NIGHTMARE_Dead-Sun
Dead Sun (2016)
3/5
4.5/5
AFM RECORDS / HEAVY METAL
NIGHTMARE_The-Aftermath
The Aftermath (2014)
4/5
4/5
AFM RECORDS / HEAVY METAL
NIGHTMARE_The-Burden-Of-God
The Burden Of God (2012)
4/5
4/5
AFM RECORDS / HEAVY METAL
NIGHTMARE_Insurrection
Insurrection (2009)
4/5
4/5
AFM RECORDS / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021