ARTISTE:

DISARMONIA MUNDI

(ITALIE)
TITRE:

NEBULARIUM + THE RESTLESS MEMOIRS

(2009)
LABEL:

CORONER

GENRE:

DEATH METAL

TAGS:
Planant, Technique
""
STRUCK (10.08.2009)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Histoire de célébrer sa signature chez Coroner et de se rappeler au bon souvenir de ses fans à quelques mois de la sortie d'un quatrième album, voici que le combo italien de Disarmonia Mundi réédite son premier album sorti de façon assez confidentielle. Si de telles rééditions ont généralement l'avantage de promouvoir à une plus grande échelle un premier album qui avait enthousiasmé une frange de fans pointus à la recherche de la moindre nouveauté, celle-ci cumule l'intérêt supplémentaire considérable de se doubler d'un EP de 22 minutes composé de six titres composés entre 2002 et 2006.

Au contact direct du premier album remasterisé chroniqué par ailleurs, « The Restless Memoirs » est le témoignage de l'évolution notable qui s'est produit entre « Nebularium » et « Fragments Of D-Generation ». Le maître à penser du combo à savoir Ettore Rigotti avant même de s'attacher les services de Bjorn "Speed" Strid (Soilwork) faisait passer la musique de Disarmonia Mundi d’un mélodeath à tiroirs lui justifiant l’étiquette progressive, à un death mélodique très typé... Soilwork ! Un changement de cap que les puristes et fans de la première heure regretteront mais une évolution qui se confirmera, malgré tout, sur le relativement décevant « Mind Tricks » à l’originalité inversement proportionnelle à l’attente des fans de la première heure.

Il n'en reste pas moins que les 22 minutes de ce « The Restless Memoirs » méritent le détour. Cet EP est un véritable condensé de ce que la scène mélodeath actuelle peut proposer, à savoir des titres agréables mais convenus, et d'autres particulièrement accrocheurs aux breaks mélodiques monumentaux. De l’hyperactif introductif « Across The Burning Surface » à l’hyper convenu « Ghost Song », « The Restless Memoirs » vaut surtout le détour pour les dantesques « Kneeling On Broken Glass » et « Spiral Dancer » rappelant la folie créatrice de « Nebularium ».

Au final, il ressort qu’accompagné de cet EP, l'achat de cette édition remasterisée de « Nebularium » devient tout à fait indispensable pour ceux ne possédant pas encore l'album dans sa version initiale.


Plus d'information sur http://www.disarmoniamundi.com/





LISTE DES PISTES:
01. Across The Burning Surface
02. Flare
03. Kneeling On Broken Glass
04. Spiral Dancer
05. Chester
06. Ghost Song

FORMATION:
Mirco Andreis: Chant
Claudio Ravinale: Chant
Ettore Rigotti: Guitares / Basse / Claviers / Batterie
Speed Strid: Chant
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
AC/DC: '74 Jailbreak (1984)
HARD ROCK -
ASTRAL TRAVELLERS: The Truth Beyond (2009)
ROCK PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DISARMONIA MUNDI
DISARMONIA-MUNDI_The-Isolation-Game
The Isolation Game (2009)
4/5
-/5
CORONER / DEATH METAL
DISARMONIA-MUNDI_Mind-Tricks
Mind Tricks (2006)
4/5
-/5
SCARLET RECORDS / DEATH METAL
DISARMONIA-MUNDI_Fragments-Of-D-Generation
Fragments Of D-Generation (2004)
4/5
-/5
SCARLET RECORDS / DEATH METAL
DISARMONIA-MUNDI_Nebularium
Nebularium (2001)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021