ARTISTE:

LYNYRD SKYNYRD

(ETATS UNIS)
TITRE:

GIMME BACK MY BULLETS

(1976)
LABEL:

MCA

GENRE:

ROCK

TAGS:
Bluesy, Chant éraillé, Sudiste
""
NICOFRED (07.08.2009)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Toujours fidèle à une régularité quasi exemplaire, car un an après le très réussi "Nuthin’ Fancy", Lynyrd Skynyrd est donc de retour en ce début d’année 1976 avec "Gimme Back My Bullets", quatrième album du déjà légendaire gang de Jacksonville. Cependant, le combo a dû faire face au départ du guitariste Ed King, dont le jeu de guitare fin et racé était devenu un élément clé et même indispensable du son de Lynyrd Skynyrd. Et chose assez étonnante, le groupe n’a fait pas appel à un remplaçant. C’est donc en formule sextet que sera enregistré "Gimme Back My Bullets" chapeauté une fois encore par la présence de Al Kooper derrières les mannettes.

Malgré une équipe réduite mais soudée, ce nouvel album des Rednecks ne marque pas une franche évolution de style. En effet, Lynyrd Skynyrd reste dévoué corps et âme aux méandres graveleux du rock sudiste teinté de blues. Le titre éponyme tire d’ailleurs avantageusement son épingle du jeu grâce à son riff acéré accompagné d’un refrain taillé pour la scène. Toutefois, le groupe semble tapis dans une sorte de routine qui ne va malheureusement pas engendrer un successeur de poids à "Nuthin’ Fancy".

Bien que les morceaux s’enchaînent sans réelle faiblesse, le poumon du groupe, Ronnie Van Zant, s’embourbe même un peu les cordes vocales sur un morceau comme "Trust", pas franchement convaincant. Pourtant, "Double Trouble" renoue avec le Lynyrd qui fait frissonner les oreilles. Teigneux, entraînant et particulièrement percutant grâce aux chœurs féminins en soutien, ce titre en dit long sur les possibilités créatives du groupe. Certes la marque de fabrique est bien présente, mais l’absence du troisième guitariste se fait lourdement sentir. Ce "Gimme Back My Bullet" reste pourtant un album de rock sudiste plaisant à écouter, mais il manque quand même cette petite touche qui fait passer un simple morceau à un classique du genre.

L’essoufflement est donc bel et bien là. Le rythme du groupe, aussi bien en tournée qu’en enregistrement studio, en est certainement la cause principale. D’après les rumeurs de l’époque, le départ d’Ed King est étroitement lié à ce mode de vie débridé où les bagarres allaient également bon train.

"Gimme Back My Bullet" souffre donc de ce syndrome pourtant si cher au groupe. Mais il ne faut pas non plus oublier le contexte du rock sudiste en ce milieu des années soixante dix. La concurrence sur le terrain de prédilection de Lynyrd Skynyrd commence fortement à pousser. Des groupes talentueux et pleins de fougue, comme Blackfoot, Molly Hatchet, Point Blank ou encore 38 Spécial proposent respectivement des albums très prometteurs dans un créneau artistique en pleine explosion.

Attention toutefois, car si ce quatrième album marque un retour en relative demie teinte pour Lynyrd Skynyrd, il a tout de même sa place dans la discographie de tout bon amateur de rock sudiste qui se respecte. Bien que le côté flamboyant de la triplette gagnante imposée avec maestria par des musiciens inspirés et en pleine ascension soit quelque peu ternie, "Gimme Back My Bullet" a heureusement conservé cet état d’esprit qui fait de Lynyrd Skynyrd une formation incontournable. Il faut donc simplement considérer que le groupe a subi une petite baisse de régime qui va finalement s’avérer très passagère.


Plus d'information sur http://www.lynyrdskynyrd.com/





LISTE DES PISTES:
01. Gimme Back My Bullets
02. Every Mother'S Son
03. Trust
04. I Got The Same Old Blues
05. Double Trouble
06. Roll Gypsy Roll
07. Searching
08. Cry For The Bad Man
09. All I Can Do Is Write About It
10. Double Trouble ( Live ) (Bonus Track)

FORMATION:
Allen Collins: Guitares
Artimus Pyle: Batterie
Billy Powell: Claviers
Gary Rossington: Guitares
Leon Wilkeson: Basse
Ronnie Van Zant: Chant
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Décès de LARRY JUNSTROM, ex Lynyrd Skynyrd et 38 Special
 
AUTRES CHRONIQUES
HELLOWEEN: Walls Of Jericho (1985)
HEAVY METAL -
ATTENTAT ROCK: Le Gang Des Saigneurs (1984)
HEAVY METAL -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT LYNYRD SKYNYRD
LYNYRD-SKYNYRD_Last-Of-A-Dyin-Breed
Last Of A Dyin' Breed (2012)
4/5
-/5
ROADRUNNER RECORDS / ROCK
LYNYRD-SKYNYRD_Live-From-Freedom-Hall
Live From Freedom Hall (2010)
4/5
-/5
ROADRUNNER RECORDS / ROCK
LYNYRD-SKYNYRD_God-And-Guns
God And Guns (2009)
4/5
-/5
ROADRUNNER RECORDS / ROCK
LYNYRD-SKYNYRD_Vicious-Cycle
Vicious Cycle (2003)
4/5
-/5
SANCTUARY / ROCK
LYNYRD-SKYNYRD_Christmas-Time-Again
Christmas Time Again (2000)
4/5
-/5
SPV STEAMHAMMER / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021