ARTISTE:

ASTRAL TRAVELLERS

(HOLLANDE)
TITRE:

THE TRUTH BEYOND

(2009)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
""
PROGGI (10.08.2009)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Astral Travellers est un groupe hollandais qui n'est pas vraiment nouveau sur la scène progressive, mais qui l'est sous ce nom. Cela fait même déjà 12 ans que leur premier album est paru, sous le nom de Lower Lifemorms. Après 2 CD sous ce patronyme, puis 2 autres sous celui d'Oker, les voilà maintenant sous la bannière de Star Trek…. Heu, non, d'Astral Travellers.

Expérimentés, donc, les garçons. Et pour être franc, ça s'entend. Tout au long des 5 titres qui constituent ce The Truth Beyond, pas de problème lié à une quelconque inexpérience, évidemment. Le seul reproche que je ferais à cet album (allons-y tout de suite, comme ça ce sera fait !), c'est le choix du son de la grosse caisse, étriqué, limite boîte à rythme. Mais sinon, rien à dire.

La musique dispensée par AT se situe dans les eaux troubles du Rock Progressif à tendance dure. Entendez par-là que parfois le son est plus proche du Métal Progressif, en grande partie en raison de guitares musclées. Mais comme vous pourrez aussi vous baigner dans des eaux beaucoup plus calmes et dans les canons du Rock progressif, ne soyez pas effrayés par quelques passages à guitare saturée, d'autant qu'ils ne sont pas sans intérêt. Et de longs morceaux (minimum 7 minutes, maximum 12 minutes), pour les fans de Progressif, ça parle !

Les ambiances varient énormément d'un titre à l'autre, rendant l'étiquetage difficile, voire impossible, ce qui n'est pas très grave, et peut même encourager certains défricheurs à se pencher sur le bébé. Il est néanmoins possible de retrouver certaines couleurs connues, comme dans Gather Around et son passage "à la IQ", ou, plus frappant encore, dans Dance Of Death, un hommage (comment appeler ça autrement ?) à Shine On You Crazy Diamond – Part 9 (Solo de clavier de Rick Wright) avec un solo de Jochem Brok… Bluffant et beau comme du Pink Floyd. Les influences Floyd, et peut être plus encore Porcupine Tree, sont d'ailleurs les plus nombreuses chez Astral Travellers, mais rien d'assommant, rassurez-vous.

Je n'ai pas trouvé de référence vous permettant d'imaginer le type de voix du chanteur, qui est donc assez original, mais pas à tomber pour autant. Disons que la voix n'est pas ce que l'on retient lors de l'écoute de cet album. Disque sans réel génie, mais sans réelle faiblesse, il est agréable à écouter et à réécouter, avec de vrais bons moments, de très bonnes trouvailles qui le mettent tout de même au-dessus de la moyenne. Astral Travellers devra confirmer avec un deuxième opus qu'on espère ne pas attendre trop longtemps.


Plus d'information sur http://astraltravellers.nl/





LISTE DES PISTES:
01. Gather Around - 09:19
02. Higher - 07:05
03. Whole Damnation - 07:57
04. As She Goes Down - 10:43
05. Dance Of Death - 12:12

FORMATION:
Barry Veeke: Guitares
Gerben van Oosterhout: Chant
Jochem Brok: Claviers
Maarten Vermeulen: Basse
Tristan de Rijk: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
DISARMONIA MUNDI: Nebularium + The Restless Memoirs (2009)
DEATH METAL -
GAMMA RAY: Silent Miracles (1996)
HEAVY METAL -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021