ARTISTE:

NOFX

(ETATS UNIS)
TITRE:

THE DECLINE

(1999)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

HARDCORE

TAGS:
Chant éraillé, Chant screamo, Concept-album, Punk
""
ZOSO (15.04.2009)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Le punk, et particulièrement ses déclinaisons hardcore, est un genre constamment décrié, hué, méprisé par le reste de la communauté rock qui leur reproche d'aligner avec vulgarité des paroles débiles sur une musique de primate. Au sein même de la communauté punk, NOFX est parfois décrié, hué, méprisé pour leur attitude fun et leur blagues de potaches. Le 'no future' est quelque chose de sérieux que diable, un peu de respect.

Après quelques albums tâtonnants entre 'inaudibles' et 'un peu mieux', NOFX prend tout ce jolie monde a contrepied en sortant en 1999 un EP sur lequel figure un seul et unique titre de dix-huit minutes vingt deux: The Decline. Le concept est simple. Il s'agit de décrire le déclin de l'humanité à travers le cas particulier des USA dont la politique révolte particulièrement les membre du groupe californien.

De paroles débiles, il n'est plus question. Le sujet est traité avec véhémence et passion, sans nuance, mais avec une grande crédibilité. La passivité du peuple qui se cache le problème et l'hypocrisie du gouvernement sont les fils rouges de ce constat amère. Le groupe ne se contente pas de survoler le sujet avec légèreté. Leur engagement contre Bush (plus tard) prouvera à quel point cela leur tiens à cœur.

De musique facile, il n'est plus question. Le morceaux est construit, tout en breaks et en riffs. Certains changements de rythme se font après quelques mesures seulement, certains breaks sont en épingle à cheveux, mais cela reste cohérent, propulsé par un moteur commun qu'est l'énergie endiablée du tout. Le morceau démarre sur les chapeaux de roue, avec des rythmiques de guitares qui se réduisent à un vrombissement saccadé. Petit à petit, ça part un peu dans tout les sens, avec des cassures, des ralentissements soudains, du groove inattendu. Le texte défile tristement au milieu de se déluge de feu, comme une incantation hurlée.

Puis tout semble s'arrêter. Les guitares se crachent dans une dernière distorsion, ne laissant place qu'à un gimmick inquiétant. Doucement, le morceau renait de ces cendres. Le chanteur commence par psalmodier des paroles hypnotique ("One more pill to kill the pain, one more pill to kill the pain, living throught conformity...") pour exploser quelques minutes plus tard sur un final haletant au cours duquel il est impossible de ne pas être emporté.

Les guitares sont tranchantes et froides comme de la tôle rouillée. Les riffs résonnent comme d'alarmantes sirènes. Les derniers couplets sont balancés avec hargne et force dans un tourbillon épileptique. Après une cinquantaine d'écoutes, des frissons me traversent encore lorsque la trompette reprend ce thème mélancolique, secondé par la guitare, pour finir dans une spirale effarante ou les derniers hurlements sont recouverts par le son de bottes totalitaires et par des claviers oppressants.

Inutile d'en dire plus, avec cet EP, NOFX brise la majorité des préjugés sur le punk et nous offre une œuvre majeure, triste vision d'une société étouffante. À l'heure des faux semblants pudiques, voici vingt minutes de sang, de sueur et de larmes.


Plus d'information sur http://www.nofx.org/



GROUPES PROCHES:
THE OFFSPRING, LAGWAGON


LISTE DES PISTES:
01. The Decline - 18:22

FORMATION:
El Hefe: Chant / Guitares / trompette
Eric Melvin: Guitares
Erik Sandin: Batterie
Fat Mike: Chant / Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
NOFX: First Ditch Effort
 
AUTRES CHRONIQUES
JUDAS PRIEST: Defenders Of The Faith (1984)
HEAVY METAL - "Defenders Of The Faith" est un album à la fois pompeux et puissant qui ne laissera personne indifférent.
WIZARD: Son Of Darkness (1995)
HEAVY METAL -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021