DEFUELD

(SUÈDE)

DEFUELD

(2009)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

METAL MELODIQUE

TAGS:
FM, Neo
""
REDDUST (07.04.2009)  
2/5
(0) Avis (0) commentaire(s)
Defueld s’est créé en 2003 et c’est avec un premier album éponyme que le groupe suédois débarque sur le quai déjà bien encombrée de nos ouïes. Defueld pratique un métal mélodique qui n’est pas sans fortement rappeler une partie de la vague néo-métal du tournant de ce siècle, représentée par des groupes comme Disturbed ou Linkin Park. Le groupe semble avoir été également grandement influencé par le Metallica des années 90, sensation particulièrement flagrante sur des titres comme "Eye For An Eye" et "Retarded". Par ailleurs, la voix du chanteur n’est pas sans rappeler par moment celle d’un certain James Hetfield.

La musique des suédois se caractérise par la quête de l’efficacité mélodique accessible au plus grand nombre. Sans jamais être trop mièvre, le groupe semble être à la recherche de potentiels tubes métalliques. La majeure partie des titres est calibrée pour être supposée facilement mémorisable et s’articule quelque peu sur un même shéma bien huilé : riffs carrés, chant viril, refrains mélodiques et claviers enjôleurs sur les quelques titres où apparaît cet instrument.

Defueld sait aussi se montrer percutant comme sur le titre "Retarded" et son trop court solo de guitare particulièrement bien foutu. Le groupe suédois nous propose naturellement des ballades, histoire de capter le maximum de chalands : "Waiting In the Wings" et ses mélodies de piano enchanteresses, le plutôt passable "Rather Die Standing" et l'accoustique "Blind" sous forme de trio, chant-piano-guitare. Par contre, on regrette le titre "Hero(in)" et son refrain, expression d'une image rebelle qui cadre mal avec la musique plutôt lêchée de la quasi-totalité de l'album. Ce titre s'avère particulièrement insupportable tellement il est ridiculement cliché.

En dépit de trop rares titres assez efficaces, notamment les deux premiers, "Spawn" et "Forever", Defueld manque singulièrement de personnalité. L’atout majeur du groupe suédois réside incontestablement dans son clavier qui apporte vraiment un plus non négligeable à l’ensemble. Mais celui-ci est utilisé avec trop de parcimonie pour relever le niveau d’un disque qui, s’il peut s’avèrer plaisant dans un premier temps, devient très vite lassant.

De plus, Defueld arrive quelques années trop tard. La vague néo-métal façon Disturbed et consors s’est déjà largement retirée des plages du monde métal. Et il n'est pas sûr que le groupe draîne vers lui un vaste auditoire. "Defueld" est ce genre de disque qui se range et s'oublie durablement sur une étagère de sa discothèque. A réserver avant tout aux inconditionnels de groupes comme Linkin park et/ou de Metallica (période grand public) dont, vous l'aurez compris, je ne fais pas partie.
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. Spawn - 3:52
02. Forever - 3:51
03. Endless Roll - 4:04
04. Hero(in) - 4:23
05. Waiting In The Wings - 5:10
06. Crime Of The Century - 5:12
07. Retarded - 4:03
08. Eye For An Eye - 4:43
09. The Boy Who's Trasnparent - 3:28
10. Blind - 3:48

FORMATION:
Alexander Anfalk: Guitares
Christoffer Wetterstrom: Chant / Guitares
Emil Bygde: Basse
Fredrik Hedberg: Basse
Patrick Janson: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
DELAIN: April Rain (2009)
METAL MELODIQUE - Delain nous offre ici un petit bijou de pop metal symphonique accessible à tous...
AKREA: Lebenslinie (2008)
DEATH METAL -
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024