ARTISTE:

VAN HALEN

(ETATS UNIS)
TITRE:

FOR UNLAWFUL CARNAL KNOWLEDGE

(1991)
LABEL:

WARNER

GENRE:

HARD ROCK

TAGS:
FM
""
LOLOCELTIC (26.03.2009)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (1) commentaire(s)

Les 2 précédents albums de Van Halen, avec Sammy Hagar au chant, ont laissé les amateurs divisés. Il est vrai qu’il n’est jamais aisé de succéder à un frontman aussi charismatique que David Lee Roth, d’autant que le combo en a profité pour orienter son style musical vers quelque chose de plus commercial. Pour ce troisième opus avec le chanteur rouquin, Van Halen a décidé de revenir à des compositions plus directes et énergiques, et en a profité au passage pour retravailler avec son producteur fétiche : Ted Templeman.

Le résultat est particulièrement réussi avec un album où le groupe retrouve une grosse énergie et un enthousiasme communicatif. L’entrée en matière est immédiate avec un « Poundcake » à la légendaire intro jouée à la perceuse par Eddie, mais également doté d’un gros riff soutenu par une basse pachydermique. Le ton est donné et la pression ne retombera pas tout au long des 11 titres de ce « For Unlawful Carnal Knowledge » surnommé « FUCK » en raison de ses initiales. Il est d’ailleurs à signaler qu’Eddie souhaitait lui donner ce titre directement, mais qu’Alex bloqua son frère, ne réussissant pas à se faire à cette idée.

Mais revenons en à la musique et aux 11 brûlots qui nous intéressent. Pas de baisse de régime donc, en dehors du break instrumental acoustique de « 316 ». L’ambiance est plutôt enjouée, les refrains sont pour la plupart immédiats et inoubliables, et la production est dynamique, faisant la part belle à la basse d’un Michael Anthony, véritable bulldozer rythmique. Celui-ci assure même le riff sur le heavy-funk du surprenant « Spanked », ceci après avoir propulsé la tornade d’un « Judgement Day » irrésistible et punchy. Eddie nous gratifie toujours d’une technique unique qui a le mérite de ne jamais nuire à la musicalité de l’ensemble. Alex nous prouve qu’il est loin d’être un batteur limité comme certains le suggèrent. Il est la fondation inébranlable sur laquelle Van Halen peut appuyer son style unique et ses compositions faussement simplistes, en multipliant des breaks improbables et efficaces. Enfin, Sammy Hagar semble enfin intégré au sein du groupe et dégage une bonne humeur communicative.

Les titres sont d’une grande variété et aucun ne fait doublon. Le quatuor nous entraîne dans des ambiances généralement enjouées avec des titres directs et efficaces comme « Runaround » ou « Top Of The World », sans jamais négliger des soli uniques et des breaks irrésistibles. L’énergie est toujours présente sur des morceaux plus groovy (« Man On A Mission ») ou mélodiques «(« The Dream Is Over »), et nous avons même droit à un titre plus sombre avec un « Pleasure Dome » où un Alex déchaîné propulse une alternance de passages parlés et chantés et un refrain obsédant sur presque 7 minutes. Le principe de l’alternance des parties est également présent sur l’énergique et entraînant « In’N’Out » au refrain catchy et aux passages chant-guitare insérés au milieu de parties dynamiques jouées par l’ensemble du groupe. Enfin, nous n’oublierons pas le tube « Right Now », seul titre à bénéficier de claviers beaucoup plus discrets que sur les précédents albums du groupe. Ce titre est probablement le plus calme de l’album et mélange mélodie et énergie avec talent.

C’est donc un retour en force réussit par Van Halen qui prouve qu’il peut encore faire d’excellents albums avec son nouveau line-up. « FUCK » rejoint donc le cercle fermé des albums de Hard US incontournables, et légitime enfin Sammy Hagar au yeux des fans du groupe. La tournée qui suivra s’appuiera d’ailleurs essentiellement sur cet opus et permettra à Van Halen de confirmer son retour au sommet.


Plus d'information sur http://www.van-halen.com



GROUPES PROCHES:
MR BIG, THE POOR, PRETTY WILD, BEAUTIFUL BEAST, DAVID LEE ROTH, DEF LEPPARD, POISON, SAMMY HAGAR, XYZ, EVIL (FIN)

LISTE DES PISTES:
01. Poundcake - 5:21
02. Judgement Day - 4:38
03. Spanked - 4:53
04. Runaround - 4:20
05. Pleasure Dome - 6:58
06. In 'N' Out - 6:04
07. Man On A Mission - 5:03
08. The Dream Is Over - 3:59
09. Right Now - 5:21
10. 316 - 1:29
11. Top Of The World - 3:54

FORMATION:
Alex Van Halen: Batterie
Edward Van Halen: Guitares / Claviers
Michael Anthony: Basse
Sammy Hagar: Chant
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(1) COMMENTAIRE(S)    
 
THIERRY RLT
09/10/2020
  43 0
Le meilleur VH avec Sammy Hagar, et de loin. Il y a 3 titres en cran en-dessous, mais à côté de ça, il y a plusieurs tueries. Très bon album.
Haut de page
LECTEURS:
3.2/5 (4 avis)
STAFF:
3/5 (7 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
David Lee Roth rend hommage à Eddie Van Halen !!!
DERNIER ARTICLE
AU REVOIR EDDIE
Eddie Van Halen nous a quittés mais son héritage restera pour l'éternité.
 
AUTRES CHRONIQUES
BALANCE: Balance (1981)
A.O.R. - Du soft Rock plutôt traditionnel
WE ARE JUPITER: We Are Jupiter (2009)
METAL PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT VAN HALEN
VAN-HALEN_A-Different-Kind-Of-Truth
A Different Kind Of Truth (2012)
4/5
3.5/5
SONY BMG / HARD ROCK
VAN-HALEN_III
III (1998)
1/5
2/5
WARNER / HARD ROCK
VAN-HALEN_Best-Of--Volume-1
Best Of - Volume 1 (1996)
4/5
5/5
WARNER / HARD ROCK MELODIQUE
VAN-HALEN_Balance
Balance (1995)
3/5
2.5/5
WARNER / HARD ROCK MELODIQUE
VAN-HALEN_Right-Here-Right-Now
Right Here, Right Now (1993)
4/5
4/5
WARNER / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020