ARTISTE:

GUITARS THAT ATE MY BRAIN

(ETATS UNIS)
TITRE:

GUITARS THAT ATE MY BRAIN

(2009)
LABEL:

MAGNA CARTA

GENRE:

GUITAR HERO

TAGS:
Compilation, Guitar-Hero, Instrumental, Technique
"Une compilation inégale, mais qui recèle quelques belles pièces de guitares"
NESTOR (26.02.2009)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Avec « Guitars That Ate My Brain », Magna Carta nous propose pas moins de 12 morceaux inédits interprétés par 15 guitaristes adeptes des descentes de manche sans limitation de vitesse. A de rares exceptions, les artistes présents ne sont pas des plus connus et cette compilation permet d’avoir une bonne vision des jeunes espoirs métal de la six cordes.

Et c’est parti pour du piste à piste…

Le disque commence avec un morceau très rapide de Paul Waggoner, guitariste du groupe de métal progressif Nord américain, « Between The Buried & Me ». Son jeu est propre et précis. Ce morceau fait bien ressortir ses influences revendiquées à savoir, Pat Metheny et Allan Holdsworth d’une part & John Petrucci et Steve Vai d’autre part. Des premiers il puise son habilité à multiplier les breaks et les changements de tempos, des seconds il s’est inspiré de la fluidité des notes et de la qualité des rythmiques.

Vient ensuite l’ex « Darkest Hours », Kris Norris, avec « The Life & Times of Sir Walter Sickert », du nom du peintre impressionniste anglais qui fut souvent associé à Jack l’éventreur. Un bon morceau qui alterne les parties de shred et les ambiances plus hypnotiques.

L’influence du troisième titre, « Hybrid Angels » de Dave Martone, est beaucoup plus à chercher du coté de Joe Satriani dont il reprend beaucoup de sonorités habituelles, en y adjoignant une rythmique bien plus lourde. Un peu déroutant, mais pas désagréable. Pour mémoire, le guitariste avait déjà participé par le passé à « Crushing Days » un album tribute au Satch.

Puis Ron Thal (Bumblefoot, Guns & Roses) nous propose avec « Disengaged » un des titres les moins intéressants de l’album. En effet, il faut attendre la moitié du morceau pour commencer à entendre des sonorités originales et plaisantes, le reste étant très quelconque.

Viennent ensuite Eyal Levi et Mike Kameron, les deux guitaristes fondateurs de Dååth, un groupe Nord américain de Death/Trash/ Progressif Métal. Ces anciens élèves de la Berklee College of Mucic de Boston nous font là une démonstration de leurs talents dans un morceau à tiroirs dans lequel ils s’en donnent à cœur joie pour faire varier les techniques et les ambiances. Impressionnant.

Shane Gibson (Korn) nous pond sur le titre suivant ce qui est certainement le morceau le plus fade de cette compilation.

Devin Townsend, lui nous sort de son bonnet un titre également moyen, mais où la prise de risque semble être le maître mot. Un délire permanent, malheureusement très inégal.

Chris Poland (Ohm, ex Megadeth) nous gratifie du morceau le plus long de l’album, et c’est bien dommage, car le titre n’évite pas certaines longueurs et répétitions et aurait beaucoup gagné à être plus concis. Le guitariste nous emmène là bien loin des sonorités jazzy de son projet « Ohm ».

Le duo Ola Frenning (Soilwork) & Christofer Malmström (Darkane), a concocté avec « Hydra » un mélange aussi étonnant que réussi, mélange entre du Jeff Beck période « Cause We Ended As Lover » et du Testament période « Over The Wall ».

Déboule ensuite Mike Orlando et son « Stomped » supersonique. Un très bon morceau supporté par une batterie des plus speed. Ce titre inspiré, augure le meilleur pour le projet qui verra le guitariste accompagner Russel Allen (Symphony X) sur son prochain projet solo.

L’homme au CV long comme un jour sans pain, James Murphy, tire son épingle du jeu avec le très mélodique « Maiden Voyage » qui le voit s’affranchir radicalement de son style de prédilection pour s’aventurer dans un Heavy très mélodieux.

Enfin, les français du projet, Hugues Lefebvre et Yann Mouhad d’« Anthropia », nous pondent un petit ovni musical qui alterne passages hyper speed à la Racer X ou Cacophony, et passages saccadés à la Dream Theater, guitares sèches et démonstration de shred, lignes de claviers et harmonies vocales féminines… Rien que le choix du nom de la chanson « Schrödinger's Cat Paradox » annonce la couleur en faisant référence à l’expérience imaginée par le physicien Erwin Schrödinger en 1935 pour pointer de supposées lacunes de la physique quantique. L’idée était d’enfermer un chat dans une boîte avec un dispositif qui tue l'animal dès qu'il détecte la désintégration d'un atome d'un corps radioactif. Ce, afin de pouvoir conclure que le chat serait simultanément mort et vivant. Une telle source d’inspiration ne pouvait donner qu’un résultat détonnant. C’est le cas.

Au final, si la qualité des compositions est inégale, certaines étant même assez dispensables, le niveau technique général est très haut et la production sans faille. Certains artistes, tirent plus particulièrement leur épingle du jeu, soit de part l’originalité de leur composition (Kriss Noris, Eyal Levi et Mike Kameron, Hugues Lefebvre et Yann Mouhad), soit par la qualité de leur interprétation et leur sens de la mélodie (Mike Orlando, Dave Martone, James Murphy). Un album, qui sans être exceptionnel, ravira à n’en pas douter les fans de guitare instrumental et de métal.


Plus d'information sur



GROUPES PROCHES:
-


LISTE DES PISTES:
01. Boot Dagger Boogie - Paul Waggoner (between The Buried & Me) - 5:23
02. The Life & Times Of Sir Walter Sickert - Kris Norris (ex Darkest Hour) - 3:36
03. Hybrid Angels - Dave Martone - 5:30
04. Disengaged - Ron Thal (bumblefoot, Guns N'roses) - 5:39
05. The Unwavering Collapse - Eyal Levi & Emil Werstler (daath) - 4:57
06. Artichoke Samurai - Shane Gibson (korn) - 5:56
07. Nerd Alert - Devin Townsend (strapping Young Lad) - 4:20
08. L.d.e. - Chris Poland (ohm, Megadeth) - 6:08
09. Hydra - Ola Frenning (soilwork) & Christofer Malmström (darkane) - 5:29
10. Stomped - Mike Orlando - 4:55
11. Maiden Voyage – James Murphy (testament) - 5:24
12. Schrödinger's Cat Paradox - Hugues Lefebvre And Yann Mouhad (anthropia) - 4:47

FORMATION:
Chris Poland: Guitares
Christofer Malmstrom: Guitares
Dave Martone: Guitares
Devin Townsend: Guitares
Emil Werstler: Guitares
Eyal Levi: Guitares
Hughes Lefbvre: Guitares
James Murphy: Guitares
Kris Norris: Guitares
Mike Orlando: Guitares
Ola Frenning: Guitares
Paul Waggoner: Guitares
Ron Thal: Guitares
Shane Gibson: Guitares
Yann Mouhad: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3/5 (1 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
PROJECT PITCHFORK: Dream, Tiresias ! (2009)
METAL INDUSTRIEL -
AGUA DE ANNIQUE: Pure Air (2009)
ROCK ATMOSPHERIQUE -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021