ARTISTE:

ANGE

(FRANCE)
TITRE:

PAR LES FILS DE MANDRIN

(1976)
LABEL:

PHILIPS/PHONOGRAM

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Old School, Théatral
""
TONYB (30.01.2009)  
3/5
(2) Avis des lecteurs (1) commentaire(s)

Flash-back : 1987, mon premier concert d'Ange qui vient tout juste de reprendre du service dans une formation proche de l'originale. Dans la salle, quelques jeunots comme moi et une immense majorité de quadras tendance baba-cool sur le retour. Après 2H de musique intense entamée par une reprise magique du Bal des Lazes de Michel Polnareff, vient le moment divin attendu semble-t-il par une grande partie de l'assemblée. Les premiers accords de l'Hymne à la Vie coulent de la guitare de Jean-Michel Brézovar, tandis que Christian Décamps distille avec émotion les superbes vers de ce morceau devenu culte. Et soudain, le spectacle se déplace de la scène vers la salle où un petit bonhomme empli d'émotion vient de sortir son harmonica, et accompagne le groupe en se dandinant sur ses jambes, complètement habité par la musique et l'esprit divin retransmis par les amplis. Pur moment de grâce, grosse émotion dans la salle et sur scène.

Le succès de Par les Fils de Mandrin est en grande partie dû à ces 9 minutes et quelques qui viennent clôturer un album plutôt mi-figue mi-raisin. Certes, Des Yeux Couleurs d'Enfants rappelle les élans somme toute pas si anciens d'Au-Delà du Délire, mais pour le reste, la comparaison avec Emile Jacotey, prédécesseur génial sorti 1 an auparavant, tourne vraiment au désavantage du nouvel album : beaucoup de parties intimistes, de passages narratifs à l'accompagnement minimal (Ainsi s'en ira la Pluie). Et quand un solo finit par jaillir de la guitare de Jean-Michel Brézovar, c'est pour sonner faux en raison d'un instrument mal accordé avec les synthés qui l'accompagnent (Atlantis).
Quant au titre qui ouvre et donne son nom à l'album, je n'ai jamais réussi à me faire au refrain passablement irritant.

Alors il restera ces 10 minutes de grâce, gravées pour la postérité et véritable hymne de bons nombres de concerts du groupe : c'est à la fois peu, mais également beaucoup pour certains fans touchés par l'enchantement.


Plus d'information sur http://www.ange-updlm.com/





LISTE DES PISTES:
01. Par Les Fils De Mandrin - 4:48
02. Au Café Du Colibri - 4:02
03. Ainsi S'en Ira La Pluie - 6:08
04. Autour Du Feu - 3:06
05. Saltimbanques - 4:15
06. Des Yeux Couleur D'enfants - 4:20
07. Atlantis "les Géants De La 3ème Lune" - 5:05
08. Hymne À La Vie - 9:44

FORMATION:
Christian Décamps: Chant / Claviers
Daniel Haas: Guitares
Francis Décamps: Claviers
Gérard Jelsch: Batterie
Jean-michel Brézovar: Guitares
   
(2) AVIS DES LECTEURS    
GUYPAS974
29/07/2010
170
  0 0  
3/5
Difficile de juger un album surtout quand il vient de Ange et qu'il a eu cette année là le prix de l'académie Charles CROS comme UMMAGUMMA en son temps. Mouais, en même temps cet album des Pink Floyd se discute aussi.
Par le fils de Mandrin propose un son fort, limpide, clair avec un hymne à la vie final tout de même culte qui rehausse l'album par ailleurs en retrait par rapport à Emile Jacotey et son successeur Guet Apens pourtant bien moins connu. La chanson du vieux clown accompagné de son accordéon reste aussi une grande œuvre.
Mais "le café du colibri", "les géant d'atlantis" et quelques autres sont plus ennuyeux. Je voulais mettre 6 mais pour la qualité du son, la continuité du concept et les deux perles je remonte à 7.

PETER HACKETT
30/01/2009
  0 0  
2/5
Ça me rassure de lire que je ne suis pas seul à être déçu par cet album coincé entre les 2 chefs d'oeuvre que sont "Emile Jacotey" et Guet Apens".
Le concept était pourtant sympathique et Ange aurait pu en faire une grande fresque musicale, mais l'ensemble est un rien bâclé, manque de finition, d'ambition même !
Si on omet les moments de grâce, si bien décrits par Tonyb, qui sauvent l'honneur du plus grand groupe de prog français de tous les temps, cet album aurait mérité l'oubli.

Haut de page
   
(1) COMMENTAIRE(S)    
 
 
ADRIANSTORK
18/03/2021
  0
Album mal aimé de la discographie d´Ange à injuste titre. Pourtant celui-ci est bien plus consistant qu´ Emile Jacotey, efficace sur la première face, cruellement manquant d´inspiration sur la deuxième avec un concept qui n´a plus rien à voir avec le maréchal ferrand. Si cet album semble moins sombre avec des morceaux joyeux comme ´Par Les Fils De Mandrin´, ´Au Café Du Colibri´ ou ´Saltimbanques´ (suis-je la seule personne au monde à aimer cette chanson), une ombre se manifeste sur tout l´album, ´Autour Du Feu´ malgré son inspiration andalouse-gitane est sinistre avec son harmonica des ténèbres, ´Atlantis´ annonce presque Marillion et Pallas, ´Ainsi S´En Ira La Pluie´ avec le chant désespéré de Christian sur ´´Moutons En Transhumance´´ et l´orage de la guitare et des claviers me procure un choc à chacune écoute. Certes, il n´y a pas les fameuses montées d´ascenseur d´´Au-delà du délire´´, certes les compositions semblent etre plus fluides et peuvent manquer de complexité, certes Brezovar est sur le départ, certes la voix de Francis n´est pas assuré sur Atlantis, certes la fin de Saltimbanques est ridicule (Gargantua, comme si le groupe avait à l´origine opté pour un véritable album-concept avant d´abandonner mais en oubliant par ci par là des phrases incompréhensibles qui concerne moins Saltimbanques que la piste suivante) mais écoutez encore ´Des Yeux Couleurs D´Enfants´ si vous pensez qu´Ange a renié (pas encore) son prog et pour entendre un excellent solo de guitare de Brezovar car contrairement à ce que dit la chronique lorsque celle-ci apparait elle ne sonne pas toujours faux. Enfin, Tonyb a tout dit sur ´Hymne A La Vie´. Au final, Par Les Fils De Mandrin n´a rien à envier à ´´Emile Jacotey´´, bien plus cohérent dans son propos (malgré Atlantis qui est toutefois rattaché au concept).
Haut de page
LECTEURS:
3.6/5 (7 avis)
STAFF:
3/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Ange: Escale à Ch'tiland
DERNIER ARTICLE
SUR LES AILES D'UN ANGE
Rétrospective discographique sur le géant du rock progressif français à l'occasion de ses 50 ans de carrière
DERNIERE INTERVIEW
Ange (29 Novembre 2014)
Music Waves a eu l'occasion de rencontrer le leader du groupe Ange chez Paulette et de pouvoir effectuer une interview intéressante et instructive sur la résurrection d'Emile Jacotey.
 
AUTRES CHRONIQUES
RHINO BUCKET: Get Used To It (1992)
HARD ROCK -
FISC: Handle With Care (1988)
METAL MELODIQUE -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ANGE
ANGE_Emile-Jacotey-Resurrection
Emile Jacotey Résurrection (2014)
5/5
4.4/5
VERYCORDS / ROCK PROGRESSIF
ANGE_Moyen-Age
Moyen Age (2012)
4/5
3.3/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
ANGE_Souffleurs-de-Vers-Tour
Souffleurs de Vers Tour (2009)
4/5
-/5
UN PIED DANS LA MARGE / ROCK PROGRESSIF
ANGE_Le-Tour-De-La-Question
Le Tour De La Question (2007)
5/5
3.3/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
ANGE_Un-Ange-Passe
Un Ange Passe (2007)
3/5
-/5
MUSEA / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021