ARTISTE:

WARDRUNA

(NORVÈGE)
TITRE:

GAP VAR GINNUNGA

(2008)
LABEL:

INDIE RECORDINGS

GENRE:

AUTRES

TAGS:
Intimiste, Planant, Planant
"Hypnotique, étrange, dépouillé, répétitif, mais ensorceleur."
NESTOR (02.01.2009)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Fan de Gorgoroth, il est encore temps de sauver ton âme (Comment ? Ha, tu l’as déjà vendue ! Bon tant pis), cours vite loin de Wardruna. En effet comment imaginer à l’écoute d’un « Under The Sign Of Hell » (Gorgoroth - 1996) que nos joyeux lurons de Bergen, aient soudain l’ouverture d’esprit nécessaire à la production d’un tel disque ! Si je n’avais pas peur de blasphémer, je dirais bien que nous sommes là en présence d’un miracle.

Petit rappel des faits : Gorgoroth, groupe de Black Métal norvégien, a toujours eu la réputation d’œuvrer dans un style old school et de faire preuve d’une très faible (le mot est fort) propension à la tolérance, à la diversité musicale et à l’ouverture sur le monde. Gorgoroth est en effet plutôt le genre de groupe où les musiciens se font des procès entre eux lorsque la justice veut bien les laisser un peu tranquille ; des joyeux drilles quoi. Or, avec Wardruna, deux anciens (ou futurs, on attend le jugement !) Gorgoroth, Gaahl et surtout Kvitrafn nous pondent un album tout en finesse et en retenue, l’antithèse même du concept de Gorgoroth. Une métamorphose à vous faire croire au Père Noël !

Wardruna est un projet basé sur la musique traditionnelle et folklorique celtique et norvégienne, ainsi que sur la spiritualité émanant, semble-t-il, des Runes. En effet, chaque chanson porte le nom d’une des Runes de l’alphabet nordique. « Gap Var Ginnunga », le premier album de ce qui est annoncé comme étant une trilogie est donc un plongeon dans un univers mystérieux, reposant et hypnotique. Et le plongeon, bien qu’un peu déconcertant, est plutôt agréable.

La musique est très dépouillée et essentiellement acoustique. Les instruments, beaucoup de percussions et d’instruments à vent, semblent tout droit sortis du moyen âge, voir de périodes encore plus tribales. Les vocaux sont la plupart du temps utilisés comme des instruments, à l’instar de longues plaintes incompréhensibles ou d’incantations répétitives. Seuls « Kauna » et « Laukr » bénéficient de vocaux, ou du moins d’incantations dans une langue étrange.

De manière assez surprenante, l’ensemble est tout à la fois très lancinant, obsédant, relaxant voire apaisant. L’étrangeté de certaines sonorités et de certains rythmes se conjugue en effet avec la douceur des rythmiques et les bruitages utilisés (tonnerre lointain, ruisseau…). Tout au long des 12 morceaux, on voyage en passant successivement d’ambiances lugubres (« Hagall »), à des choses plus étranges et inquiétantes (« Thurs » et ses sonorités angoissantes), puis plus joyeuses et aériennes (« Dagr ») ou encore spirituelles (« Jara »),…

« Gap Var Ginnunga » est donc un album très monolithique, très compact d’où il est assez difficile d’extraire un morceau plutôt qu’un autre. Et cela peut être un des gros défauts de cet album. Si les compositions sont très agréables et proposent un réel dépaysement, elles manquent singulièrement d’hétérogénéité et peuvent lasser l’auditeur. Soit l’on accroche immédiatement aux charmes envoutants de ces 12 morceaux, soit l’on renonce devant le coté répétitif de cet album qui pourrait passer pour de la facilité. Essayez, et laissez le charme agir, vous aller entrer dans la B.O. du prochain David Lynch. Si vous ne le faites pas pour vous, faites le pour les parents des musiciens... Ils doivent être rudement contents de l’évolution prise par leurs gamins.


Plus d'information sur http://www.wardruna.com/



GROUPES PROCHES:
DIN BRAD


LISTE DES PISTES:
01. Ár Var Alda - 2 :19
02. Hagall - 7:40
03. Bjarkan - 5:53
04. Løyndmsriss - 3:15
05. Heimta Thurs - 4:18
06. Thurs - 1:15
07. Jara - 5:01
08. Laukr - 4:05
09. Kauna - 2:34
10. Algir - Stien Klarnar - 4:17
11. Algir - Tognatale - 5:39
12. Dagr - 5:38

FORMATION:
Gaahl: Chant
Kvitrafn: Chant / Percusions et instruments à vent
Linda Fay Hella: Chant
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
WARDRUNA : Un spectacle virtuel en mars
DERNIERE INTERVIEW
WARDRUNA (02 DECEMBRE 2020)
Einar Selvik, figure incontournable de la musique folk scandinave, est venu présenter son nouvel album "Kvitrafn" au micro de Music Waves.
 
AUTRES CHRONIQUES
STEELHEART: Still Hard (2005)
ROCK -
OUTGUNNED: Vol 1 : Answering the Ceaseless Need (2007)
METAL PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT WARDRUNA
WARDRUNA_Kvitravn
Kvitravn (2021)
4/5
4/5
AUTRE LABEL / PAGAN/VIKING METAL
WARDRUNA_Skald
Skald (2018)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / PAGAN/VIKING METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021