ARTISTE:

BROTHER APE

(SUÈDE)
TITRE:

III

(2008)
LABEL:

PROGRESS RECORDS

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Chant aigu, FM, Jazzy
""
PLATYPUS (07.07.2008)  
2/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Les deux précédents albums de Brother Ape n’avaient manifestement pas suscité l’adhésion de mes collègues chroniqueurs. N’ayant jusqu’ici jamais entendu parler de ce quatuor (devenu trio) suédois, je ne pourrai me prononcer sur une éventuelle progression avec ce troisième opus, me contentant de considérer ce bien nommé « III » dans sa plus entière singularité, indépendamment du reste de la discographie.

La musique délivrée ici frappe d’abord par sa diversité. S’il s’agit bien de rock progressif, des influences world (notamment sud-américaines, surtout au niveau des percussions, richement travaillées), jazz-rock, pop et métal traversent l’ensemble de l’album, sans pour autant nuire à sa cohésion, ni à une accessibilité bien réelle. L’écoute reste du coup fort agréable tout au long de ces neuf morceaux de taille moyenne (jamais plus de sept minutes) qui n’engendrent néanmoins qu’un plaisir mesuré, tout à fait raisonnable. Car si les mélodies développées font preuve d’un certain lyrisme Yessien (le chanteur emprunte à Jon Anderson son timbre si particulier sur une bonne partie du titre "Immortal"), touchent parfois à la profondeur sonore d’un Genesis ("No Answer", qui évoque parfois, au détour de quelques chœurs, les Beatles), si dans l’ensemble la référence dominante reste le groupe Saga (la couleur générale est en effet plutôt pop, morceaux courts, arrangements chatoyants et mélodies imparables), le résultat final sonne un peu sage. Prise de risque minimum donc, ce qui n’augure rien de très bon…

Pourtant, quelques morceaux sortent du lot. "Another Day Of Wonder" tout d’abord, avec son break instrumental jazzy parfaitement intégré à une suite d’arpèges très genesissienne, où le guitariste se fend d’un solo fort bien exécuté. Puis surtout "All I Really Want", excellente (mais peu originale) ballade progressive, qui pour la première fois au cours de l’écoute m’a arrachée de bien beaux frissons. Le piano et la guitare acoustique accompagnent un chant tout en retenue sur la première partie, magnifié par une guitare électrique aérienne et lyrique ; puis vient la seconde partie, instrumentale, qui n’est rien d’autre que l’éternelle répétition d’une même suite d’accords traitée en arpèges. Mais quelle progression au sein de cette montée ! Et quel lyrisme lorsque les cordes, puis la guitare électrique, en contre-chant, entrent en scène ! Montez le son, fermez les yeux et laissez-vous porter par cette vague à la douceur sucrée, douloureuse extase tressée de mélancolie… Enfin, il faut signaler le travail général accompli par le bassiste, qui est le principal artisan d’un groove dynamisant la quasi totalité des morceaux.

Voici donc un album qui n’a malheureusement pas tenu toutes ses promesses. Il semble y avoir là un réel potentiel, tant au niveau de la composition que du jeu de chacun des musiciens ; mais ces qualités ne sont jamais exploitées jusqu’au bout, comme si le groupe prenait peur devant ses possibles prédispositions, sinon à l’innovation, du moins au courage artistique. Deux excellents morceaux ne peuvent suffire à rattraper les quatre ou cinq autres qui auraient plus leur place dans la salle d’attente d’un médecin allergique aux traditionnels étrons radiophoniques, que sur la platine d'un amateur de rock progressif. Autant dire que cet album convaincra certainement les fans de la première heure ; mais s’agissant des autres, il est permis d’en douter…


Plus d'information sur http://www.brotherape.com/



GROUPES PROCHES:
JON ANDERSON, MERCURY REV, CANVAS


LISTE DES PISTES:
01. Universal Eye - 06:43
02. Cosmic Overdose - 05:11
03. Monday Breakfast - 06:55
04. No Answer - 07:57
05. Another Day Of Wonder - 05:51
06. Immortal - 05:02
07. All I Really Want - 07:32
08. Human Equation - 07:05
09. Three - 00:54

FORMATION:
Gurra Maxén: Chant / Basse / Claviers
Max Bergman: Batterie
Stefan Damicolas: Chant / Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
X-WORLD 5: New Universal Order (2008)
METAL MELODIQUE -
SEVENGATES: The Good And The Evil (2008)
HEAVY METAL - A définitivement réserver aux orques sourds de la Terre du Milieu
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT BROTHER APE
BROTHER-APE_Karma
Karma (2017)
3/5
-/5
FREIA / ROCK PROGRESSIF
BROTHER-APE_Force-Majeure
Force Majeure (2013)
2/5
3/5
PROGRESS RECORDS / ROCK PROGRESSIF
BROTHER-APE_A-Rare-Moment-Of-Insight
A Rare Moment Of Insight (2010)
2/5
-/5
PROGRESS RECORDS / ROCK
BROTHER-APE_Turbulence
Turbulence (2009)
3/5
1/5
PROGRESS RECORDS / ROCK PROGRESSIF
BROTHER-APE_Shangri-la
Shangri-la (2006)
2/5
-/5
PROGRESS RECORDS / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021