ARTISTE:

COSMICS

(ITALIE)
TITRE:

THE COSMIC YEAR

(2008)
LABEL:

LION MUSIC

GENRE:

METAL PROGRESSIF

TAGS:
Concept-album, Expérimental, Fusion, Guitar-Hero, Instrumental, Planant, Technique
""
MEGADAVE (01.07.2008)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

En grand spécialiste des super-collaborations, doublé d’une capacité de travail et de création artistique assez importante, l’Italien multi-instrumentiste Daniele Liverani nous revient maintenant avec un nouveau projet nommé ‘Cosmics’.

Ayant sorti le dernier épisode de sa trilogie ‘Génius’ l’an dernier, tout en travaillant sur ses side-projects ‘Khymera’ et ‘Twinspirits’, Liverani nous propose ici un « super-band » composé de quelques fines gâchettes du genre instrumental… Instrumental, oui, c’est ce dont il s’agit ici. Le style développé est une fusion expérimentale lorgnant volontiers vers le rock, le métal, tout en intégrant une composante space-métal : d’ailleurs, l’album déroule en fait un concept tournant autour de l’évolution de l’univers depuis le big bang jusqu’à nos jours (basé sur le livre “The Dragons Of Eden” écrit par Carl Sagan). Le groupe est un quartet : Liverani s’occupe ici exclusivement des claviers, il s’entoure de Tommy Ermolli à la six-cordes (avec qui il a travaillé sur ‘Twinspirits’ et ‘Khymera’) et de la section rythmique de ‘Planet X’, c’est à dire Rufus Philpot à la basse et Virgil Donati à la batterie… Voilà pour la fine équipe : le genre d’équipe qui serait capable d’assurer, même avec quatre bras cassés !

Alors que l’on pourrait s’attendre, avec un tel line-up, à un déballage technique outrancier, ‘Cosmics’ nous propose un prog instrumental très équilibré et agréablement léché. La danse est tout de même menée par les claviers à la façon d’un ‘Derek Sherinian’, alors que la section rythmique est fabuleuse car elle sert à merveille le phrasé rythmique des mélodies portées par les différents instruments. La guitare est très particulière : dans ce genre de groupe, la guitare prend en effet habituellement une place prépondérante du point de vue mélodique et démonstratif (à la manière des albums de guitar hero). Ici, ce n’est pas le cas car elle ne fait pas du tout dans le shred : elle cherche plutôt à capter la mélodie de manière très fine en complément des claviers (mais attention, elle assure aussi quelques grosses rythmiques). Elle a ainsi davantage tendance à jouer des thèmes simples en apparence, mais avec une très bonne dose de feeling.

Au niveau mélodique, certaines harmonies et arrangements sont très proches de ce que Livérani a déjà développé dans ‘Génius’. Il a effectivement une certaine manière de mettre en scène la musique. Ce qui frappe après plusieurs écoutes, le temps de digérer tout ça, c’est l’attention et le soin apportés afin de composer une musique suivant un fil conducteur, c'est-à-dire une musique qui ‘raconte’ une histoire en développant des thèmes et des ambiances. En effet, trop de groupes d’instrumental se contentent d’aligner et de coller des plans techniques sans réelle cohérence, or ce n’est pas le cas ici puisque c’est une certaine forme de cohérence mélodique qui semble être recherchée… et trouvée…

Même si les morceaux sont souvent du même acabit, ce qui souligne une certaine cohérence au niveau de la composition, ils présentent cependant une grande richesse au niveau des ambiances et des arrangements. ‘The Cosmic Year’ se révèle être un véritable voyage interstellaire très intéressant et captivant dès lors que l’on accepte de s’immerger. Si vous avez aimé les parties instrumentales de ‘Génius’, si vous avez un penchant pour les claviers, si vous aimez les mélodies bien construites, si vous aimez la maîtrise instrumentale de haute volée et la mise en place rythmique, alors vous ne pourrez qu’apprécier cet album : Bon voyage !


Plus d'information sur http://www.danieleliverani.com



GROUPES PROCHES:
GENIUS, PLANET X, DEREK SHERINIAN


LISTE DES PISTES:
01. Big Bang – 8:07
02. Life Birth – 5:09
03. Giants Domination – 4:08
04. Chicxulub – 2:01
05. Global Extinction – 3:48
06. Omination – 4:50
07. History Begins – 5:50
08. Emperors & Gods – 5:50
09. Voyages Of Discovery – 6:02
10. The Last Second – 5:28

FORMATION:
Daniele Liverani: Claviers
Rufus Philpot: Basse
Tommy Ermolli: Guitares
Virgil Donati: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3.5/5 (2 avis)
STAFF:
3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
BARCLAY JAMES HARVEST: Eyes Of The Universe (1979)
POP -
BARCLAY JAMES HARVEST: Eyes Of The Universe (1979)
POP -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022