ARTISTE:

IMAGIKA

(ETATS UNIS)
TITRE:

FEAST FOR THE HATED

(2008)
LABEL:

LOCOMOTIVE

GENRE:

HEAVY METAL

TAGS:
Chant aigu, Chant grave, Growl, Technique
""
NICOFRED (19.05.2008)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Originaire de San José en Californie, Imagika est une formation qui existe depuis 1993. Après avoir essuyé bon nombre de déboires (changement de musiciens, maison de disque pas toujours à la hauteur), ce combo a renoué avec une plus ample constance en 2003. Cette année fut celle de l’arrivée du chanteur Norman Skinner (ex Machine Called Man et Tramontane) en remplacement de David Michael. D’autre part, le bassiste actuel a succédé à Elena Repetto Luciano. C’est donc dans ce contexte moins mouvementé qu’Imagika va donner naissance à son sixième album, "Feast for the Hated".

Ce groupe expérimenté, avec tout de même quinze ans de pratique au service de la musique, s'inscrit pleinement dans le courant issu du début des années quatre vingt dont des groupes comme Metallica et Megadeath furent les précurseurs. Imagika, bien que formé une décennie après l’émergence de ce mouvement, propose avec "Feast for the Hated" un power/speed métal technique de haute volée. Pour enjôler du mieux possible les dix titres de cette nouvelle galette, c’est Andy LaRoque (ex guitariste de King Diamond) qui s’est chargé du mixage dans ses propres studios. Autant le dire tout de suite, le son est typiquement US et s’accommode parfaitement à la puissance dégagée par les dix compositions.

Quant aux musiciens, ils s’adonnent avec une dextérité authentique tout au long ce nouvel opus. D’ailleurs, les bardées de riffs ciselés et fonceurs accompagnés de soli techniques et mélodiques, les rythmes de batterie rapides et syncopés abondent sur cette nouvelle production d’Imagika. Le chanteur se révèle particulièrement convaincant, tant sur les registres clairs et puissants que sur les incantations plus thrashy et gutturales. Ce type a du coffre et apporte un regain essentiel pour assurer un maximum d’efficacité sur chaque titre.

Le groupe a donc misé sur un style décapant mais néanmoins mélodique, comme en attestent par exemple "Bleed as One... Appease the Gods" et "Held beneath", relativement proche d’un groupe comme Iron Maiden. Par contre, les morceaux rapides comme "You Creator", "Feast For The Hated" et "Thinning Out The Hero", tout en restant dans la mouvance "Bay Area", s’inspirent d’un feeling analogue aux formations allemandes et scandinaves évoluant dans ce contexte puissant et racé. Mais Imagika sait aussi explorer d’autres horizons teintés de lourdeur, comme sur "Behind Immoral Eyes" et le très sabbathesque "The Sick Sense" que même Ozzy Osbourne ne renierait certainement pas. Le dernier titre, "Succubus" peut apparaître comme le plus travaillé, voir le plus ambitieux. L’ambiance y est changeante, avec ses reflets acoustiques, ses variations de rythmes à tel point que nous tenons là les ficelles d’un métal progressif qui reste cependant bien fidèle à l’inspiration d’Imagika.

Voici donc un retour plutôt réussi de la part de ce groupe américain relativement peu connu en Europe. Ce nouvel album, sans être révolutionnaire et foncièrement indispensable, fait tout de même découvrir des musiciens talentueux et très à l’aise dans leur domaine. Qui plus est, une sincère envie de jouer est réellement perceptible de la part de chacun d’eux, même si un petit soupçon d’essoufflement s’éveille vers le milieu de "Feast For The Hated". Cette formation est donc à surveiller de près, mais dans l’immédiat, l’idéal est de l’encourager en se procurant sa dernière création, car elle dispose d'une quantité raisonnables d’arguments pour faire passer un agréable moment à tout amateur de power/speed métal bien conçu et suffisamment diversifié.


Plus d'information sur http://www.imagikametal.com





LISTE DES PISTES:
01. Waking A Dead Man - 04:01
02. Your Creator - 03:39
03. Bleed As One... Appease The Gods - 05:17
04. Behind Immoral Eyes - 04:17
05. Feast For The Hated - 04:44
06. Thinning Out The Hero - 05:00
07. The Sick Sense - 05:22
08. New Power Rises - 04:41
09. Held Beneath - 04:18
10. Succubus - 07:16

FORMATION:
Corey Krick: Guitares
Henry Moreno: Batterie
Jim Pegram: Basse
Norman Skinner: Chant
Steven Rice: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
DAYS BETWEEN STATIONS: Days Between Stations (2007)
ROCK ATMOSPHERIQUE -
MAGENTA: Metamorphosis (2008)
ROCK PROGRESSIF - Avec ce quatrième album, Magenta a carrément mis la barre dans la direction des océans progressifs et de ses grands maîtres
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022