ARTISTE:

MOON SAFARI

(SUÈDE)
TITRE:

[ BLOMLJUD ]

(2008)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Symphonique
""
PETER HACKETT (05.05.2008)  
4/5
(4) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Après un premier voyage initiatique à la recherche de la porte vers l'été, les 5 suédois de Moon Safari reviennent avec un deuxième album très copieux. Ce "Blomljud" étale ses quelques 101 minutes sur 2 CDs et peut laisser craindre la saturation pour l'auditeur gavé par trop d'information sonore ou le désintérêt dû à un sujet trop délayé. Le seul moyen d'en juger étant l'écoute, je m'y colle sans plus tarder.

Une petite intro ("Constant Bloom") à capella confirme les qualités vocales exploitées dans le premier album et ce chorus à 4 ou 5 voix n'est pas sans rappeler les élans lyriques de Queen ou les harmonies de Manathan Transfert. Sans laisser le temps à l'émotion de redescendre, le groupe enchaîne sur le plus long titre du premier CD, "Methuselah's Children" qui tout au long de près de 16 minutes va donner un aperçu de tout ce qui va être le cœur de cet album. La richesse vocale due à la multiplicité des interprètes (4 des 5 musiciens sont crédités au chant) s'appuie sur une trame de mélodies enjouées rehaussées par de nombreuses interventions en solo des guitares et des claviers, parfois acoustiques, parfois électriques. Après un démarrage en douceur au piano auquel se joint rapidement un synthé aérien, la batterie arrive pour marquer un rythme plus soutenu où viendront s'appuyer les accords de la guitare acoustique. Après un break où les voix et le piano se mêlent en faisant songer à Queen sur "A Night At The Opera", c'est le piano qui assure la rythmique jusqu'à un retour sur le thème initial du morceau. Le final nous permet d'entendre distinctement pour la première fois un petit solo de guitare électrique.

Voilà, vous savez tout !!
J'ai écouté 20 fois cet album et chaque fois l'effet est le même : dès la 3ème ou la 4ème minute, je ferme les yeux et je me laisse bercer pas les mélodies et les arrangements si riches et si mélodieux de Moon Safari, et quand je ferme les yeux je ne peux pas écrire...

Donc, je ne vous parlerai pas des 9 minutes instrumentales de "Moonwalk" avec ses enchaînements de passages lents et rapides, forts et calmes, ses soli multiples et enjôleurs. Je ne décrirai pas le coté country de "Bluebells" qui rappelle les harmonies vocales de Crosby, Stills and Nash (éventuellement and Young) à Woodstock ("Suite Judy Blue Eyes"). J'éluderai la guitare folk genre Dobro qui ouvre "Yasgur's Farm" (et par la même occasion le deuxième CD), ainsi que le violon du très 'giguesque' "Lady Of The Woodland". Mais je ne pourrai pas cacher la présence de "The Other Half Of The Sky", ne serait-ce que parce que ce titre étale sur près de 32 minutes une déferlante de mélodies, une avalanche de sonorités très harmoniques.

Moon Safari confirme avec ce deuxième album tout le bien que je pensais de cette formation qui semble faire fi des modes. Les richesses vocales sont encore magnifiées par les 4 voix qui souvent se mêlent, s'épaulent, parfois se répondent ou se décalent comme dans le canon final de "In The Countryside". Les arrangements musicaux sont d'une qualité exemplaire : malgré le grand nombre d'instruments intervenant, le son est toujours d'une clarté impressionnante.
Il y a dans cette album une sorte de cohésion, d'unité de coloration musicale qui fait que, malgré la durée de l'ensemble (plus de 100 minutes, je le rappelle !), on ne se lasse pas, à moins qu’on ne soit pas client du prog mélodique.


Plus d'information sur http://www.moonsafari.se/



GROUPES PROCHES:
THE FLOWER KINGS, THE BEATLES, JELLY FICHE, BRIGHTEYE BRISON, YES, CARAVAN

LISTE DES PISTES:
101. Constant Bloom - 01:26
102. Methuselah's Children - 15:42
103. In The Countryside - 05:42
104. Moonwalk - 08:48
105. Bluebells - 10:11
106. The Ghost Of Flowers Past - 09:47
201. Yasgur's Farm - 08:05
202. Lady Of The Woodlands - 03:36
203. A Tale Of Three And Tree - 03:28
204. Other Half Of The Sky - 31:42
205. To Sail Beyond The Sunset - 05:18

FORMATION:
Johan Westerlund: Chant / Basse
Petter Sandström: Chant / Guitares / Harmonica
Pontus Åkesson: Chant / Guitares / Mandoline
Simon Åkesson: Chant / Claviers
Tobias Lundgren: Chant / Batterie
   
(4) AVIS DES LECTEURS    
PICSO
12/03/2013
208
  0 0  
5/5
ATTENTION! CHEF D'ŒUVRE!

Cet album est juste un hommage à la musique. Tout simplement.

A ranger parmi les meilleurs albums de rock progressif, un voyage magique, féérique, des mélodies sublimes, des voix fantastiques, des morceaux structurés admirablement, inspirés.
Si j'étais réducteur, je dirai que le clavier est l'instrument qui se détache du reste, mais l'ensemble est trop excellent pour s'abaisser à ce genre de remarque.

Un groupe jeune, frais, qui vous transportera dans un univers où la musique prend tout son sens. Il faut encourager ces gens!!! ET VITE!!!

LEONIS
08/06/2009
  0 0  
4/5
Quelle joie cet album, c'est un voyage initiatique dans l'Amour de la musique.
Un double CD n'est pas suffisant, on redemande à la fin de chaque écoute.
Et pour finir cet album fait parti de mon Top 5(rock progressif), 2008.


LOLO_THE_BEST
24/05/2008
565
  0 0  
5/5
Après un Doorway To Summer très réussi, Moon Safari transforme l'essai avec ce Blomljud. Bon, je n'ai encore écouté que le 1er CD, depuis 2 semaines, mais le problème est que je n'arrive pas à me résoudre à l'extraire de la platine pour y installer le second. En démarrant par un morceau A Cappella, les suédois nous démontrent toute l'étendue de leurs talents vocaux, qui seront confirmés (en était-il besoin?) par le canon de Bluebells. Alors, la technique ? Omiprésente mais pas omnipotente, je veux dire que ces gars là maîtrisent leurs instruments sur le bout des doigts, mais que leur dextérité est mise au service des mélodies, et non l'inverse. Les mélodies, parlons-en justement. C'est encore un autre point fort ; l'intro de Methuselah's Children est à ce titre exemplaire et très représentatif. Ce groupe a aussi un créneau bien à lui, que j'appellerais le "rock progressif optimiste". Les mélodies sont en effet joyeuses et sautillantes, et les paroles ne sont pas en reste, se démarquant en cela de nombreux autres groupes plutôt portés sur la déprime ou le malheur. Un album que je déconseillerais à tous les head-banger bas de plafond, les métalleux réactionnaires ou les morphinés du doom/trash ... et que je conseillerais à tous les autres.
Voir les 4 avis des lecteurs
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4.6/5 (8 avis)
STAFF:
3.9/5 (7 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Moon Safari: Himlabacken Vol. 1
 
AUTRES CHRONIQUES
AEROSMITH: Draw The Line (1977)
HARD ROCK -
FAITH NO MORE: King For A Day, Fool For A Lifetime (1995)
ROCK -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MOON SAFARI
MOON-SAFARI_Himlabacken
Himlabacken (2013)
3/5
4.3/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
MOON-SAFARI_The-Gettysburg-Address
The Gettysburg Address (2012)
4/5
4.3/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
MOON-SAFARI_Lover-s-End
Lover's End (2010)
4/5
4.5/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
MOON-SAFARI_A-Doorway-To-Summer
A Doorway To Summer (2005)
4/5
4.4/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021