ARTISTE:

LEMMING PROJECT

(ALLEMAGNE)
TITRE:

EXTINCTION

(1991)
LABEL:

NOISE

GENRE:

DEATH METAL

TAGS:
Growl
""
MLO (21.04.2008)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Un hangar désaffecté d'une ancienne zone industrielle délabrée. Vous sortez péniblement de votre narcose. Le goutte à goutte perçant la tôle rouillée de la toiture a insidieusement pénétré votre vieux bombers loqueteux. D'où votre réveil ? Peut-être.

Ou est-ce la porte métallique battante aux prises avec le vent qui vient frapper régulièrement son montant tordu dans un vacarme régulier ? Peu importe. Vous regrettez déjà ce moment de pseudo conscience bancale. Les images se succèdent sans réelle cohérence. Le pilonnage chaotique martelant vos tempes anéantit la moindre de vos tentatives d'introspection. Il fait froid. Les vestiges de la dernière inoculation de narcotiques ne vous permettent pas de mettre en ordre les vagues souvenirs de votre arrivée dans ce nouvel hospice transitoire. Encore un... Solitude.

Dehors la nuit semble à présent bien entamée et un lampadaire battu par la pluie laisse pénétrer une lueur blafarde dans la structure. Ici tout résonne. Ou est-ce votre tête... Une bouteille presque vide appelle votre main hésitante. Déchéance physique. Les défroques puantes sur lesquelles vous gisez trempent dans un mélange infect de boue, de crasse et d'hydrocarbures. La faim vous plie en deux. Cette faim qui ne fait qu'alimenter votre angoisse. Les courants d'air vous glacent la carcasse et diluent difficilement les odeurs d'urines qui se mélangent à celles des rats. Le dégoût vous envahit. La haine qui vous maintient encore en vie ne suffit pas à vous lever. Demain peut-être. Renoncement. Vous passez ce qu'il reste de nuit telle une épave, adossé à cette tôle, le regard vide, un nœud de hargne en travers de la gorge, des scènes de désolation hantant votre esprit.

Décor planté. Il est des albums qui se ressentent plus qu'ils ne s'analysent, « Extinction » en fait partie. Mais soit.

Lemming Project (le choix de ce nom reste un mystère impénétrable...) est un de ces groupes énigmatiques qui apparaissent pour disparaître comme ils sont venus, c'est à dire rapidement. Peu d'info sur leurs débuts à part une date de formation annoncée en 1986. Le quintette teuton n'aura laissé que deux preuves tangibles de son existence, ce « Extinction » enregistré au Sky Trak Studio de Berlin en février 1991, puis un an plus tard « Hate and Despise ». Anecdotique, le split CD qu'ils ont sorti avec leurs compatriotes Skyclad juste avant la commercialisation d'« Extinction » ne comprenait que 2 titres figurant sur ce dernier, version pré-mix. Ce split est à présent introuvable. Seule certitude sur l'après Lemming Project, le décès de Michael Schmale, guitariste et principal compositeur du groupe le 17 février 2005. Cause de la mort inconnue, il avait 33 ans.

A l'époque où le death métal n'était pas encore qu'une recette, et quand les centaines de suiveurs du troisième millénaire déféquaient encore joyeusement dans leurs couches, les Lemming Project traînaient déjà leur guêtres et surent laisser le temps de ces deux productions un travail à la personnalité écrasante. L'intro « Injection » inocule en l'auditeur un subtil mélange d'angoisse et d'oppression qui ne le quittera pas avant la fin du CD. 47 minutes de mauvais trip.

« Extinction » est un recueil obscur hanté d'ambiances sordides et glauques. Les vocaux caverneux effectuent la performance non négligeable de ne pas être linéaires. Les guitares sont épaisses, cradingues, et contrastent assez fortement avec la batterie très en avant, qui fait office de marteau pilon matraquant de manière répétitive, récurrente, rarement rapide mais obsédante, presque industrielle par moment.Les titres « Hysteria » et « Zerfall » sont les sinistres ambassadeurs de ce lavage de cerveau qui prépare l'organisme de manière insidieuse à se faire lapider par des accélérations pour le coup dévastatrices (« Experiments » et « The Sperm Of The New Generation »). Ce qui est clair, c'est qu'on n'a pas là affaire à des virtuoses, rien n'est technique, rien n'est complexe, tout est moche. Niveau son également, on est loin de la course à l'armement actuelle d'un death métal overboosté et de plus en plus "produit". « Extinction » mise avant tout sur les ambiances, l'émotion, l'impureté. Telle une apologie de la laideur.

Ne tombons toutefois pas dans le sensationnalisme, cet opus n'est certes pas une des pierres angulaires qui ont construit l'édifice au même titre qu'un « Altars Of Madness » ou un « Slowly We Rot », il fait plutôt même office d'O.V.N.I.. Mais il a l'avantage de proposer un ensemble à la personnalité forte et authentique. Et ça en 2008, cela ne court plus forcément les rues...


Plus d'information sur



GROUPES PROCHES:
INCANTATION


LISTE DES PISTES:
01. Injection - 01:33
02. Hysteria - 06:54
03. Dust - 06:31
04. Experiments - 05:50
05. Zerfall - 07:06
06. The Sperm Of The New Generation - 04:11
07. Ovens - 04:36
08. Rejections - 02:16
09. Out Of My Ghetto - 3:47
10. H - 4:10

FORMATION:
Hendrik Vangerow: Chant
Michael Schmale: Guitares
Thomas Jaschke: Basse
Torsten Zielert: Batterie
Volker Schmitz : Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
ALAN PARSONS: Eve (1979)
POP - Plus formaté que les autres albums du combo, "Eve" est sauvé par deux instrumentaux de grande classe.
VAN DER GRAAF GENERATOR: Trisector (2008)
ROCK PROGRESSIF - "Trisector" s’avère être un disque sombre, exigent et qui nécessite de nombreuses écoutes pour être apprivoisé.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2023