ARTISTE:

GHOST CIRCUS

(ETATS UNIS)
TITRE:

ACROSS THE LINE

(2008)
LABEL:

PROGROCK

GENRE:

A.O.R.

TAGS:
Concept-album, Instrumental
""
RICK (25.03.2008)  
4/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Le duo formé par l’américain Chris Brown et le hollandais Ronald Wahle est de retour dans vos baffles avec Across The Line prévu pour le 8 avril 2008. Leur premier album, Cycles était sorti en juillet 2006 et avait marqué un bon point de départ pour ce groupe allant de l’AOR au rock progressif, en s’accordant quelques détours par le metal.

Autant la pochette de Cycles était blanche, pure et le contenu évoquait les différentes étapes de vie d’un être humain. Autant celle d’ Accross The Line est noire et son contenu plus sombre.

Le début est plutôt bien réussi. Reflection reprend les ingrédients qui avaient éveillé nos sens il y a 2 ans à savoir une guitare acoustique soutenue par des guitares électriques plus agressives. Le groupe ne se contente pas de jouer dans la cour AOR ou prog, il se permet quelques incursions dans le genre plus metal d’un Mind’s Eye.

C’est ainsi que l’intro de Pathway fait exploser les basses et reproduit à l’identique les mêmes riffs tout au long du morceau. Un bémol pointe déjà à l’horizon : la voix a tendance à se noyer au milieu des instruments et n’apporte pas un réel plus à la composition.

Les claviers arrivent de manière plus prononcée sur To Be qui rappelle certaines mélodies AOR utilisées dans les années 80. Les riffs lourds sont rangés au placard pour laisser place à une mélodie plus romantique… voire genesissienne.

L’essentiel du travail est regroupé dans le morceau Through The Light, lui-même découpé en 8 parties. Paradoxalement, The Calling (la première partie) n’appelle pas à grand-chose… Autant notre duo gère plutôt bien le côté agressif et lourd de leurs morceaux, autant les parties plus mélodiques aux claviers pêchent par l’impression de vide laissée à la fin du morceau. Il faut attendre The Sea Of Shadows (la quatrième partie) pour redresser la barre. Véritable morceau à part entière, le côté plus abouti du titre est plus intéressant que ses prédécesseurs.

Reste enfin l’instrumental de 10 minutes Across The Line pour espérer ramener l’album en demi-teinte à niveau. Comme toujours, le duo s’en sort bien. Lorsqu’il s’agit de gratter et taper, nos deux musiciens font preuve de talent et d’originalité. Le côté prog de l’intro, la lente montée en puissance pour terminer sur les mêmes accords qu’au début… Ghost Circus termine sur une bonne note.

Au final, que penser ? Convaincu ? Convaincant ? La conclusion de Cycles de 2006 pourrait presque être reprise à l’identique. La voix, même si elle est moins passe-partout et dérangeante qu’auparavant, ne reste pas un atout majeur pour cette formation. La musique quant à elle dénote d’un certain savoir-faire (notamment du point de vue des compositions guitare). L’originalité du cocktail AOR-Prog-Metal est séduisante… Si nous étions sur les bancs d'école, cela donnerait à peu près ceci : l'élève Ghost Circus est en bonne voie mais doit continuer à travailler pour progresser.

Tantôt, c’est le Genesis des années Collins qui s’immisce dans les compos. Tantôt, c’est le prog d’un RPWL qui s’invite sur les parties guitares. Le tout enrobé dans une sauce AOR/Rock à la Rush. Bref, que de grands noms pour un album qui, sans être l’album de l’année, pourra sûrement trouver une place dans votre discothèque.


Plus d'information sur http://www.ghostcircus.com



GROUPES PROCHES:
AGENT COOPER, ARENA, JIM GILMOUR


LISTE DES PISTES:
01. Reflection - 03:33
02. Pathway - 04:02
03. Holding On - 06:44
04. To Be - 06:04
05. Losing Time - 05:36
06. Through The Darkness - 06:29
07. Through The Light (part I - The Calling) - 04:38
08. Through The Light (part Ii - The Choice) - 02:50
09. Through The Light (part Iii - The Essence Of Life) - 03:31
10. Through The Light (part Iv - The Sea Of Shadows) - 05:14
11. Through The Light (part V - Soaring Above) - 03:00
12. Through The Light (part Vi - Breaking Through) - 01:29
13. Through The Light (part Vii - The Distance Memory) - 04:03
14. Through The Light (part Viii - The Final Steps) - 02:12
15. Across The Line - 10:14

FORMATION:
Chris Brown: Chant / Guitares / Basse / Claviers
Ronald Whale: Guitares / Claviers / Batterie
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
TONYB
27/05/2008
  0 0  
4/5
Plutôt que de l'AOR (désolé Rick), on a affaire ici à du bon gros néo symphonique, tendance Arena, flirtant avec le métal, mais présentant tout de même nombre de breaks plutôt intéressant.
Des bons gros riffs de guitare tranchante, des claviers néo-sympho dégoulinant envahissant l'espace sonore qui rebuteront les intégristes du mellotron mais qui raviront les amateurs du genre ... dont je suis, donc je souscris.

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (1 avis)
STAFF:
3.7/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
EXHORDER: Slaughter in the Vatican (1990)
THRASH -
DARK SUNS: Grave Human Genuine (2008)
METAL PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT GHOST CIRCUS
GHOST-CIRCUS_Cycles
Cycles (2006)
3/5
3/5
PROGROCK / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021