ARTISTE:

CAMEL

(ROYAUME UNI)
TITRE:

BREATHLESS

(1978)
LABEL:

DECCA

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Old School
"Frère jumeau de "Rain Dances", plus marqué canterbury et moins homogène, mais qui contient avec 'Echoes' et 'Summer Lightning' deux pépites à ne pas manquer."
ABADDON (02.04.2008)  
2/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Paru un an après "Rain Dances", "Breathless" peut être considéré comme son frère jumeau : même line-up, même philosophie de conception, avec cette orientation Canterbury-jazzy apportée par le duo Sinclair (basse) - Collins (sax). Par contre le côté “symphonique” a pratiquement disparu , et l’album souffre d’un défaut d’homogénéité qui le rend moins attachant que son prédécesseur.

En effet, certains pistes paraissent très anodines dans une production habituellement plus ambitieuse : passons sur le rural 'Down On The Farm', dont la composition signée Sinclair, très foutraque et sans intérêt, est complètement en dehors de l’esprit de Camel. L'auditeur notera que certains titres ont pris un rude coup de vieux, que ce soit à cause de la rythmique simplette ('Wing And A Prayer', 'You Make Me Smile'), de l'atmosphère ('Starlight Ride', très musique d’ambiance), ou les orchestrations ('Rainbow’s End', avec ses trompettes échappées de "Sgt Pepper’s").

Le côté jazzy est présent mais plus discrètement que dans "Rain Dances" : 'The Sleeper' est un essai louable de départ languide pour breaker sur une instru guitare/sax, mais c’est un essai incomplètement transformé.

Restent deux morceaux qui marquent l’album : 'Echoes', l’exemple-type du titre à variations d’ambiances, passant des claviers à la guitare, s’autorisant de nombreux changements de rythme. C’est inventif, varié, stimulant, un des sommets de la collaboration Latimer - Bardens. Et puis le surprenant 'Summer Lightning', dont le début fait craindre le pire, avec son ambiance pseudo-disco avec chœurs idoines, solo de synthé psychédélique ... Et puis ... et puis la guitare de Latimer s’envole, mitonnant un solo dont lui seul a le secret, et la sauce prend : enthousiasmant ! C’est en fait la première fois que la guitare prend la première place très en avant dans les productions du groupe, loin des synthés, une place qui sera la sienne dans certains des morceaux phares du groupe, 'Ice', 'Stationnary Traveller', ou 'The Hour Candle' pour ne citer que les exemples très marquants.

Comme pour "Rain Dances", tout ça ne fait pas un album majeur de Camel, mais l’amateur sera bien avisé de jeter une oreille sur "Breathless" pour compléter sa connaissance du parcours d’un tout bon guitariste et compositeur ....


Plus d'information sur http://www.camelproductions.com





LISTE DES PISTES:
01. Breathless - 04:20
02. Echoes - 07: 18
03. Wing And A Prayer - 04:41
04. Down On The Farm - 04:20
05. Starlight Ride - 03:20
06. Summer Lightning - 06:04
07. You Make Me Smile - 0414
08. The Sleeper - 07:03

FORMATION:
Andrew Latimer: Chant / Guitares
Andy Ward: Batterie
Mel Collins: Saxophone, flûte
Peter Bardens: Claviers
Richard Sinclair: Chant / Basse
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
SUBLUNAIRE69
06/07/2010
55
  0 0  
3/5
Ah...!Le fameux et Ô combien controversé Breathless de Camel.
Le titre peut induire chez l'auditeur non averti un certain a-priori quant à cet album qui certes ne plane pas aux hauteurs célestes de Snow Goose et Mirages,n'en reste pas moins un album de Camel et je l'accepte donc comme tel.Je ferais toutefois la défalcation de Down on the Farm trop connoté Sinclair (ex Caravan) et qui tient plus de la chanson publicitaire pour céréales de petit-déj.,et autres pubs bucoliques.Sinon,pour votre serviteur ce fût l'album de la découverte du groupe de Canterbury,cela au milieu des funestes années 80,et je porte donc à cet opus une affection toute particulière un peu comme une dette de reconnaissance en somme...
Aujourd'hui encore l'écoute du morceau "Breathless" me ravit et me transporte loin dans mon adolescence,et je crois revivre l'exaltation ressentie à l'époque en découvrant ces merveilleux groupes de prog. comme justement Camel mais aussi Yes et autres King Crimson.Oui vraiment Breathless me ramène à ces années 80 ou au milieu de la médiocrité de la production musicale en vogue alors,nous trouvions refuge dans la discothèque de nos grands frères et apprenions un peu que la musique ça se joue...Bref,certainement pas le meilleur album de Camel mais pas non plus un rebut.Breathless,Echoes,Summer Ligthning valent le détour et justifient l'emplette fort modique de ce disque.

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
2.6/5 (5 avis)
STAFF:
2.5/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
CAMEL: Ichigo Ichie: Camel Live In Japan 2016
DERNIER ARTICLE
PLEINS FEUX SUR ... CAMEL
Survol en musique et en images de la carrière du groupe anglais Camel
 

"Découvrez Brainsqueezed dans son nouveau clip !"
AUTRES CHRONIQUES
QUEEN: A Night At The Opera (1975)
ROCK - Hétéroclite mais hautement inspiré, l'un des meilleurs disques de Sa Majesté.
EMIR HOT: Sevdah Metal (2008)
METAL PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT CAMEL
CAMEL_A-Nod-And-A-Wink
A Nod And A Wink (2002)
2/5
3.9/5
CAMEL PRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
CAMEL_Rajaz
Rajaz (1999)
2/5
4.4/5
CAMEL PRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
CAMEL_Harbour-Of-Tears
Harbour Of Tears (1996)
5/5
4.5/5
CAMEL PRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
CAMEL_Dust-And-Dreams
Dust And Dreams (1992)
4/5
4.3/5
CAMEL PRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
CAMEL_Stationary-Traveller
Stationary Traveller (1984)
4/5
4/5
DECCA / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021