IRON MAIDEN

(ROYAUME UNI)

BRAVE NEW WORLD

(2000)
LABEL:

EMI

GENRE:

HEAVY METAL

TAGS:
Chant aigu, Epique
"Mélangeant le meilleur de ses différentes époques et scellant le retour de Bruce Dickinson au sein d'Iron Maiden, "Brave New World" est un album digne de la grande époque du groupe."
NOISE (11.02.2008)  
4/5
(1) Avis (0) commentaire(s) (1) Biographie + (4) storie(s)
La tournée "Virtual XI" s’est achevée en Argentine dans une ambiance très lourde. Malgré des efforts incontestables, Blaze Bayley ne convainc pas réellement et sur scène il alterne le bon et le moins bon. De son côté, Bruce Dickinson ne fait beaucoup mieux. Ses albums solos, pourtant excellents, ne se vendent pas et le chanteur se voit cantonné à des petites salles voire à des premières parties, celle de Lynyrd Skynyrd par exemple. Manager historique du groupe, Rod Smalwood décide alors d'organiser une réunion, annoncée en février 1999, soit deux mois à peine après le dernier concert avec Blaze, qui officialise le retour de Bruce Dickinson chez Iron Maiden et, plus surprenant, celui d'Adrian Smith qui avait quitté le groupe 10 ans auparavant. L’album sort le 30 mai 2000 et met fin à une attente entrecoupée par une promo très efficace et de nombreux articles  dans la presse spécialisée. 

"Brave New World" commence avec un morceau typique de début d’album, 'The Wicker Man' qui s’inscrit dans la droite lignée d’un 'Aces High' ou d’un 'Man On The Edge'. S’inspirant du film du même nom avec Christopher Lee (1973), le titre est rapide et contient un superbe solo d'Adrian Smith.

'Ghost Of The Navigator' est le premier temps fort de l’album, rappelant un peu les ambiances de "Seventh Son Of A Seventh Son". Evoquant une épopée maritime, il débute par une intro acoustique avant de s’énerver et proposer une partie instrumentale rendant le morceau quasiment progressif.

Si 'Brave New World' est plus classique, taillé pour la scène avec un refrain facile à reprendre, 'Blood Brothers' est l’un des chefs d’œuvres de l’album. Steve Harris prouve encore une fois l’étendu de son talent de compositeur avec ce titre mid tempo qui évoque la relation père/fils et propose une vue sur l’état du monde actuel. La musique retranscrit parfaitement la gravité des paroles et les influences celtiques très présentes renforcent le côté nostalgique du titre qui offre un refrain splendide.

Passé 'The Mercenary', morceau typique d'Iron Maiden, ni bon ni mauvais et faisant office de récréation, arrive 'Dream Of Mirrors', second chef d’œuvre de ce "Brave New World", écrit en partie par Janick Gers. Ce titre qui parle des rêves prémonitoires, commence sur une guitare acoustique accompagnée de la voix de Dickinson pour évoluer lentement et s'endiabler au fur et à mesure. La performance de Nicko McBrain est notable et le titre possède l’un des meilleurs refrains qu’ai écrit Steve Harris.

Enfin, Iron Maiden nous propose son troisième coup de maitre avec 'The Nomad' qui n'a pourtant que rarement connu les honneurs de la scène. Le morceau parle des tribus guerrières du désert et évoque Lawrence d’Arabie. C’est un très long titre à ambiance qui peut rappeler 'To Tame A Land' avec des ambiances légèrement arabisantes et des claviers très présents tout du long.

Si les deux derniers morceaux peuvent passer inaperçu, ils valent cependant la peine de s’y attarder. Tout d'abord, 'Out Of The Silent Planet' qui n’a qu’un seul défaut, celui d'être légèrement trop long. C’est pourtant un très bon mid tempo qui trouve une bonne accélération en son milieu et qui sortira d’ailleurs sous un format plus court comme deuxième single de l’album. Ensuite 'The Thin Line Between Love And Hate' qui clôt ce "Brave New World" de fort belle manière, avec ses aspects parfois plus hard rock et sa fin tout en douceur.

Retour gagnant pour Iron Maiden avec ce "Brave New World", album digne de la grande époque et doté d’une production sans faille. Iron Maiden mélange le meilleur de ses différentes époques et prouve qu’il faut bel et bien compter avec lui en ce début des années 2000. Une excellente tournée suivra, avec quelques moments mémorables, Bercy bien sur et le show du Rock in Rio devant 250.000 brésiliens déchaînés. L'objet sortira d’ailleurs en DVD.
- Site officiel

Le saviez vous ?

"Brave New World" a été enregistré aux Guillaume Tell Studios à Paris, en France, et a été co-produit par Kevin Shirley, qui a travaillé avec le groupe sur plusieurs de leurs albums ultérieurs.

Le titre de l'album, "Brave New World", est une référence au roman dystopique du même nom de l'écrivain britannique Aldous Huxley, publié en 1932.

LISTE DES PISTES:
01. The Wicker Man - 4:36
02. Ghost Of The Navigator - 6:50
03. Brave New World - 6:19
04. Blood Brothers - 7:14
05. The Mercenary - 4:43
06. Dream Of Mirrors - 9:21
07. The Fallen Angel - 4:01
08. The Nomad - 9:06
09. Out Of The Silent Planet - 6:25
10. The Thin Line Between Love & Hate - 8:27

FORMATION:
Adrian Smith: Guitares
Bruce Dickinson: Chant
Dave Murray: Guitares
Janick Gers: Guitares
Nicko McBrain: Batterie
Steve Harris: Basse
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
PASCALJ
01/04/2008
  0 1  
5/5
La tournée Ed Hunter avait laissé présager un grand retour de Maiden, tant le groupe avait l'air d'avoir retrouvé le plaisir de jouer ensemble, le retour de Bruce aura t'il un effet bénéfique sur le futur album, c'est un peu la question qui se posait.
La sortie de Brave New Worl a rassuré les fans, dont moi, qui trouve cet album indispensable dans la discographie de Maiden. Les compositions ont redonné un second souffle au groupe, un son plus moderne.
Tout est bon dans cet album, que ce soient les morceaux classiques, ceux qui vous rentrent dans le lard dès la première note 'The Wicker Man', l'excellent 'The Mercenary', sans oublier "Out of the silent planet", il y a les morceaux épiques, qui se font très longs, limite progressif, dans le bon sens du terme, 'Dream of mirrors', "the Nomad", ou ce magnifique "Blood brothers" qui explore de nouveaux horizons.

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4.4/5 (13 avis)
STAFF:
3.9/5 (11 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
IRON MAIDEN : Nouveau morceau
DERNIER ARTICLE
IRON MAIDEN - BERCY (PARIS) - 5 JUIN 2013
2 ans jour pour jour, après leur passage à Bercy en 2011, la machine de guerre Iron Maiden, célébrait hier soir à nouveau sa grande messe et dans la même salle.
DERNIERE INTERVIEW
IRON MAIDEN ET MUSIC WAVES PRESENTENT "THE BOOK OF SOULS"....
Le 25 août dernier, Music Waves a eu le privilège d’être convié à l’écoute très privée du très attendu "The Book of Souls".
 
AUTRES CHRONIQUES
PORCUPINE TREE: Nil Recurring (2008)
ROCK PROGRESSIF -
TAKING BACK SUNDAY: Notes From The Past (2008)
POST ROCK -
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT IRON MAIDEN
IRON-MAIDEN_Senjutsu
Senjutsu (2021)
5/5
4.3/5
WARNER / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_The-Book-Of-Souls
The Book Of Souls (2015)
5/5
4.1/5
WARNER / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_Maiden-England-88
Maiden England' 88 (2013)
4/5
4.6/5
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_En-Vivo
En Vivo! (2012)
4/5
4.5/5
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_The-Final-Frontier
The Final Frontier (2010)
4/5
3.4/5
EMI / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024