ARTISTE:

HELLOWEEN

(ALLEMAGNE)
TITRE:

GAMBLING WITH THE DEVIL

(2007)
LABEL:

SPV STEAMHAMMER

GENRE:

METAL MELODIQUE

TAGS:
Concept-album
""
NOISE (22.11.2007)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Avec son précédent album, Helloween a retrouvé en grande partie le rang qui était le sien dans les années 80. En effet avec The Legacy, qui fut le troisième volet de sa célèbre saga Keeper of the Seven Keys, le groupe a su convaincre de par le monde qu’il était de retour au premier plan après deux albums moins bien reçus : « The Dark Ride » sorti en 2001 qui était sans doute trop sombre pour les fans même si réussi et « Rabbit Don’t Come Easy » sorti en 2004 qui manquait peut-être de titres forts et qui s’apparentait à un disque de transition.

Avec The legacy et l’excellent live qui a suivi, le groupe a donc non seulement retrouvé une inspiration toute fraîche mais aussi une cohésion de groupe qu’il n’avait peut-être jamais eu auparavant. L’apport des nouvelles têtes - tout particulièrement Sacha Gerstner à la guitare - a fait un bien fou à cette formation qui n’a pas perdu de temps pour enregistrer son nouveau disque, profitant du certain regain d’intérêt produit. En outre, et pour la première fois de sa longue carrière, chaque titre est signé collectivement par les membres du groupe comme pour signifier une complicité absolue.

Pour ce « Gambling With The Devil » qui aborde un thème assez récurant dans le genre, à savoir le fait de jouer avec le diable comme le montre la pochette, le groupe s’éloigne un peu de ce qu’il avait proposé avec The Legacy pour retrouver le ton d’un Better Than Raw (1998) c’est à dire un disque plutôt court et assez heavy.

L’album commence après une courte introduction par un titre ultra heavy, « Kill It », presque thrash comme ont pu l'être « We burn » sur « Time Of The Oath » (1996) ou « Push » sur « Better Than Raw » (1998). D’emblée le ton est donnée. Helloween se place dans le sillage de ses deux meilleurs albums avec un Andi Deris au chant s’éloignant définitivement des Keepers, alors qu’un volume IV avait un temps été évoqué.

Après ce début presque thrash, la formation nous propose ce qu’il sait faire le mieux, à savoir des titres immédiatement mémorisables avec un côté fun plus présent que sur The Legacy et agrémentés de quelques innovations.

Parmi les classiques on trouve « The saints » qui sonne Helloween old school avec un rythme speed métal classique et un refrain bien en avant, ou encore « Pain a new world » et « Final Fortune », tous deux d’excellents titres sublimés par le travail au chant d’un Andi Deris au meilleur de sa forme et par les parties de twin guitares impeccables sur lesquelles la complicité entre Weikath et Gerstner paraît d’une évidence absolue.

Coté nouveauté, on peut citer tout d’abord « As I long as I fall », titre lorgnant vers la pop avec du piano et une voix un peu trafiquée pour un titre qui a tout d’un single en puissance et dans cette même veine pop, un « Fallen to pieces » avec des claviers assez en avant. S’ajoutent à cela le très rock « Can do It », morceau assez surprenant venant d’un groupe comme Helloween mais qui passe excellemment bien ainsi que « The bells of the 7 hells », titre presque thrash et très haché.

Difficile donc de trouver un défaut dans cette cuirasse qui apparaît très homogène et qui se hisse peut être un cran au dessus de « The Legacy ». « Gambling With The Devil » est la confirmation que Helloween est un groupe de grande classe et il prouve une fois de plus que le genre a encore des choses à dire pour peu que l’on ait encore l’envie d’évoluer. Il faut aussi signaler le soin tout particulier apporté à l’artwork du disque avec un splendide digipack en relief et une pochette très soignée.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/helloweenofficial





LISTE DES PISTES:
01. Crack The Riddle
02. Kill It
03. The Saints
04. As Long As I Fall
05. Paint A New World
06. Final Fortune
07. The Bells Of The 7 Hells
08. Fallen To Pieces
09. I.M.E.
10. Can Do It
11. Dreambound
12. Heaven Tells No Lies

FORMATION:
Andi Deris: Chant
Daniel Loeble: Batterie
Markus Grosskopf: Basse
Michael Weikath: Guitares
Sascha Gerstner: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3.5/5 (8 avis)
STAFF:
3.5/5 (6 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
HELLOWEEN : Nouvelle vidéo
DERNIER ARTICLE
Alcatraz Festival 2018 - Courtrai- Jour 3 - 12 Aout 2018
La troisième et dernière journée de l'Alcatraz et l'apothéose du festival avec en vedette un bon jus de citrouilles.
DERNIERE INTERVIEW
HELLOWEEN (20 AVRIL 2015)
Même si les Allemands d'Helloween sont des fumeurs invétérés, "My God Given Right", le 15e album de la discographie, témoigne de la bonne santé du groupe !
 
AUTRES CHRONIQUES
PENDRAGON: And Now Everybody To The Stage ... (2006)
ROCK PROGRESSIF - Ce DVD de grande qualité permet de retrouver un des groupes les plus talentueux et attachants du circuit dans de parfaites conditions.
SHADOW GALLERY: Prime Cuts (2007)
METAL PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT HELLOWEEN
HELLOWEEN_Helloween-
Helloween. (2021)
5/5
3.7/5
NUCLEAR BLAST / HEAVY METAL
HELLOWEEN_My-God-given-Right
My God-given Right (2015)
4/5
3/5
NUCLEAR BLAST / HEAVY METAL
HELLOWEEN_Straight-Out-Of-Hell
Straight Out Of Hell (2013)
4/5
3.4/5
REPLICA / METAL MELODIQUE
HELLOWEEN_Unarmed--Best-Of-25th-Anniversary
Unarmed - Best Of 25th Anniversary (2010)
1/5
2.5/5
SPV STEAMHAMMER / AUTRES
HELLOWEEN_7-Sinners
7 Sinners (2010)
4/5
4.1/5
SONY BMG / METAL MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021