ARTISTE:

MRNORTH

(ROYAUME UNI)
TITRE:

FEAR & DESIRE

(2007)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

ROCK ATMOSPHERIQUE

TAGS:
FM, Intimiste
"Avec leur Rock sophistiqué, bon compromis entre mélodie, agressivité, passion et esthétisme raffiné, MrNorth est définitivement une formation a suivre de très près."
MARC M (27.11.2007)  
4/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Deuxième album pour un groupe difficile à classer. "MrNorth".. rien que le nom du groupe déjà… "Monsieur Nord" ? Les deux vocables sont attachés. Est-ce une référence au film de Danny Huston de 1988, ayant pour sujet un soi-disant guérisseur-miracle et où figure une pleïade de légendes d'Hollywood (Robert Mitchum, Lauren Bacall, etc) ?

Drôle d'histoire que celle de ce groupe d'Irlandais, dans lequel jouent deux frères (Emmett O'Malley à la guitare, Oisin O'Malley à la basse et aux claviers), leur cousin (Colin Smith, chant et guitares) et le batteur Adrian Mondaunt qui est le seul à ne pas faire partie de la famille. Leur destin les a amenés à jouer en Italie où leur réputation a grandi, puis aux USA, et ils ont désormais émigré à New York.

MrNorth mêle des éléments à priori peu habituels : un rock parfois inspiré par le U2 traditionnel (notamment sur "Where no one else can see"), voire par d'autres formations rock plus contemporaines, des traces de rock progressif (encore une fois un certain aspect de Pink Floyd vient à l'esprit), une pop mélancolique aux accents tragiques, le tout arrangé avec des guitares parfois assez épineuses, parfois plus bluesy et lyriques, un piano et des synthés fréquemment utilisés et enfin des arrangements orchestraux somptueux à l'occasion !

D'ailleurs, leur disque démarre par un bel instrumental très symphonique, qui sera revisité plus loin ! Et surtout beaucoup de mélodies fortes, souvent développées dans des morceaux d'environ 5-6 minutes, voire davantage. Voici un mélange à la fois moderne et au son très organique : la batterie est feutrée et puissante à la fois, la basse grondante domine presque certains titres, un peu à la façon de Chris Squire et sa fameuse Rickenbecker (et d'aileurs Oisin O'Malley joue effectivement sur une grande basse Rickenbecker !).

La musique sur "Fear & Desire" puise dans les années 70 et 80 et rappellera à certains les Américains de The Secret Machines, mais en moins rock (encore que le fantôme discret de Led Zeppelin plane au-dessus de plus d'un passage, comme chez ces derniers). Certains morceaux sont assez développés, et parfois enchaînés, comme le lent et lyrique "Love is" avec le presque punk et toujours tragique "For the cheaters and the cheated" qui évoque Muse par son sens du contraste entre couplets tendus, avec claviers et guitares claires, rompus par des refrains saturés et plein de démesure, sans parler d'un break solennel et typé classique au piano au milieu…

MrNorth possède un atout certain : l'émotion qui se dégage de la voix de Colin Smith. Ce dernier possède un timbre qui rappellera parfois Bono, mais en plus éraillé, mis en valeur par une réverbe généreuse… Cette voix un peu cassée qui caresse, émeut et s'élève parfois, puissante et fragile à la fois, comme une plainte désespérée (cf. le final de "Rope", entre autres). Les ballades magnifiques "Sleeping dogs" et "For the moment" sont deux sommets de l'album, avec leurs mélodies vocales qui s'impriment instantanément dans l'esprit de l'auditeur. Et puis il y le très long "In my country" (9:57) que d'aucuns pourront trouver d'ailleurs trop long, répétitif sur la fin, une longue glissade instrumentale avec un piano qui tricote le même motif obsédant, introduit par une basse puissante et mélodique, avec une orchestration majestueuse et ce chant, mélancolique et passionné, désespéré parfois.

MrNorth possède donc des caractéristiques à même de leur attirer un public très varié… Un groupe dont le succès Outre-Atlantique semble augurer d'un véritable retour à une musique certes rock, mais également sophistiquée, dont le son est un bon compromis entre mélodie, agressivité, passion et esthétisme raffiné. Une formation à suivre définitivement de près.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/mrnorthmusic



GROUPES PROCHES:
COLDPLAY, THE KORDZ, U2, RADIOHEAD


LISTE DES PISTES:
01. Overture - 2:19
02. Love Is - 5:20
03. For The Cheater & The Cheated - 4:41
04. Waking The Dead - 5:43
05. So Many Things - 3:18
06. The Player - 4:59
07. Sleeping Dogs - 5:23
08. Overture Reprise - 2:54
09. For The Moment - 5:41
10. So Long, Love - 3:57
11. In The Country - 9:57
12. Where No One Else Can See - 5:09
13. Rope - 6:08

FORMATION:
Adrian Mordaunt: Batterie
Colin Smith: Chant / Guitares
Emmet O'Malley: Guitares
Oisin O'Malley: Basse / Claviers
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
SMILE
30/11/2007
  0 0  
4/5
"Fear & Desire", le second album de MrNorth, est une oeuvre séduisante.

Un harmonieux et savoureux mélange entre différents genres musicaux, flirtant tantôt avec le pop-rock "british", le rock alternatif contemporain, le rock progressif atmosphérique, l'orchestration symphonique et les inspirations floydiennes.

L'unification de ces tendances nous réserve quelques moments de pur bonheur. Dès les premiers instants, l'auditeur est immergé au sein d'un univers captivant, transporté littéralement par le son de violons conférant à l'atmosphère une dimension solennelle. L'emprise, telle un aimant, ne le lâchera plus, au gré de titres mêlant des passages aux structures classiques, rejoignant les productions davantage commerciales que pourraient nous réserver des formations telles que "Matchbox Twenty", "Nine Days", voire "Green Day", à des envolées planantes et envoûtantes d'un David Gilmour.

Et puis survient le moment fort du voyage, l'enchaînement de trois titres à la puissance émotionnelle saisissante; "Sleeping Dogs", dont le refrain entêtant hante les esprits et lui confère les allures d'un tube incontournable, aux répétitions inlassables; l'instrumental floydien aux dimensions orchestrales bouleversantes en guise de reprise: "Overture Reprise", et l'indélébile "For The Moment" à la mélancolie irrésistible. Cette union d'instants magiques ne peut laisser insensible.

L'album se termine encore sur quelques notes intéressantes. Citons le "Where No One Else" qui donne le sentiment de réunir en son coeur deux légendes vivantes, Bono et Springsteen, apparaissant, main dans la main, s'élever dans les airs et chanter à l'unisson. "Rope", dernière escale du voyage, s'amplifie au fur et à mesure de son épopée, pour s'achever sur une montée en puissance, où l'intensité symphonique prête davantage de majestuosité aux jouissances plaintives d'une voix à l'agonie. Hypnotisant.

Avec ce message musical sans prétention, aisément accessible, mélodieux, et limpide, MrNorth confirme un potentiel fort prometteur qui semble le convier à un avenir radieux. Le point fort de cette formation demeure plus que jamais la puissance émotionnelle qui se dégage de la voix tantôt énergique, déchirante, plaintive et mélancolique de Colin Smith, dont la variété d'interprétation ne serait pas sans évoquer, toute proportions gardées, un certain Jeff Buckley. L'éventail des possibilités de ce groupe peut conférer à son style musical de multpiles facettes, l'adressant ainsi à un vaste public, d'horizons différents. On sent que cette formation pourrait, à l'image de Sylvan et de son sompteux "Posthumous Silence", s'adonner à l'écriture d'un album concept fort émouvant, tout comme se cantonner avec bonheur à l'offrande de titres formatés, à la structure simplifiée et à la visée davantage commerciale. Un futur qui se conjugue donc avec une attente non dépourvue d'interrogations et d'impatience.

En attendant, il convient de vous conseiller de prêter une oreille attentive à ce "Fear & Desire" dont l'ampleur croît au fil des écoutes. De toute évidence, un moment plaisant, à savourer.

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3.8/5 (6 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE INTERVIEW
D'OISIN O'MALLEY (MRNORTH)
Après 3 albums et un bon DVD live sorti l’année dernière Music Waves avait de nombreuses questions à poser au principal artisan du discret groupe Mrnorth, Oisin O'Malley.
 
AUTRES CHRONIQUES
AIRTIME: Liberty Manifesto (2007)
HARD ROCK MELODIQUE -
BREATHING SPACE: Coming up for Air (2007)
ROCK ATMOSPHERIQUE -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MRNORTH
MRNORTH_Everything
Everything (2013)
4/5
4/5
AUTRE LABEL / ROCK ATMOSPHERIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022