ARTISTE:

PUPPET SHOW

(ETATS UNIS)
TITRE:

THE TALE OF WOE

(2006)
LABEL:

PROGROCK

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Old School
""
ABADDON (09.05.2007)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Neuf ans depuis la parution de leur premier album, Puppet Show aura fait largement patienter ses fans, gardant le même line-up, à part le batteur. Le groupe californien qui veut jouer dans l’esprit des groupes progressifs “classiques” des années 70 ne surprendra personne en proposant des compositions plutôt longues (six morceaux pour une heure de musique), assurées par un quintette classique (chanteur, claviers, basse, batterie, guitare) très bien en place.

Le son, bien produit et équilibré, présente donc un petit coté 70’s excepté la basse qui sonne plus métallique (gros travail de Craig Polson). A l’écoute de l’album, le groupe semble plus à l’aise dans les compositions longues que dans les courtes : "Harold Cain" est au plus récréatif, et il vaut mieux oublier "God’s Angry Man", fumeux assemblage de borborygmes atonaux.

La musique de Puppet Show évoque plus le prog italien - Mangala Vallis ou The Watch - que les glorieux aînés anglais. Quoique ... "The Past Has Just Begun" renferme quand même pas mal de sons très proches de Genesis avec des accompagnements à la guitare dans la veine de Rutherford, une guitare solo que Hackett n’aurait pas désavoué dans son époque Defector ou encore un développement à l’orgue façon Banks; ce morceau est le plus intéressant de l’album.
Cette coloration “italienne” de l’album est probablement en grande partie due à Sean Frazier : son timbre est assez proche de celui de Simone Rossetti (The Watch - on pourrait aussi évoquer Steve Taylor de Stangefish) mais avec une technique de chant s’apparentant plus à Bernardo Lanzetti (Mangala Vallis, PFM - le vibrato en moins). Sa prise de note paraît parfois approximative mais c’est son style un peu forcé qui veut ça !

Le principal reproche que l’on peut faire est plus sur la forme que sur le fond : les compositions sont intéressantes mais je n’y entends pas une originalité marquante ou des développements bluffants. Les 4 “gros” morceaux sont tous très écoutables avec un petit reproche toutefois concernant les deux breaks parfaitement inutiles dans le “Seasons" et “On Second Thought”, avec pour seul effet de casser la continuité sans rien apporter à l’ambiance. Après, et c'est une question de goût, il n’est pas sûr que maintenir une sonorité résolument 70’s soit une bonne chose en 2006. Au contraire celà pourrait plutôt limiter le plaisir l’écoute en privant l’auditeur d’une certaine profondeur.

Il serait pour autant très dommage de bouder ce “Tales of Woe”, qui garde un charme certain et une tenue globale qui le place plutôt en haut des productions actuelles du genre... Il ne leur manque que le petit plus qui leur permettra de basculer dans l’excellence !


Plus d'information sur http://www.puppetshow.com





LISTE DES PISTES:
01. Seasons - 8:45
02. Seven Gentle Spirits - 14:17
03. Harold Cain - 4:16
04. The Past Has Just Begun - 16:41
05. God's Angry Man - 4:13
06. On Second Thought - 11:52

FORMATION:
Chris Mack: Batterie
Chris Ogburn: Guitares
Craig Polson: Basse
Mike Grimes: Claviers
Sean Frazier: Chant
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
5/5 (1 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
MECHANICAL POET: Creepy Tales For Freaky Children (2007)
METAL PROGRESSIF -
KAIPA: Angling Feelings (2007)
ROCK PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022