DAATH

(ETATS UNIS)

THE DECEIVERS

(2024)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

DEATH METAL

TAGS:
"Dååth revient après 15 ans d'absence avec une pépite à ne surtout pas manquer. "The Deceivers" a beau être le titre de l'album, il est le qualificatif contraire de ce qui vous attend : un petit bijou à écouter d'urgence."
GYVY (10.06.2024)  
5/5
(0) Avis (0) commentaire(s)
Dååth est un groupe de death progressif américain qui a mis sa carrière entre parenthèses il y a près de 15 ans après avoir connu un succès relatif, assurant à son firmament les premières parties de groupes tels que Chimaira ou Unearth.

Après cette longue pause, le fondateur et guitariste du groupe, Eyal Levi, bien occupé par ailleurs à faire tourner ses écoles de guitare et de production musicale online, a finalement remis le couvert avec son groupe de cœur, Dååth, pour notre plus grand plaisir.

Le moins qu’on puisse dire c’est que ça valait la peine d’attendre aussi longtemps, puisque “The Deceivers” est de toute beauté. L’album est tellement riche que le genre death progressif est presque trop restrictif pour le qualifier. En effet, les réminiscences de djent voire de thrash sont très fréquentes au fil de l’album, et le groupe puise aisément dans les sources du death metal en risquant des incartades dans le prog clair cher à Pain of Salvation, enchaînant ensuite sur un énorme riff qu’aurait pu écrire Dimebag Darrell, avant d’atterrir sur une nappe épique à la Hans Zimmer. Aussi cet album a certes mis du temps à être accouché, mais son hétérogénéité et sa complexité tout en restant naturellement dans l’univers du death prog sont une petite merveille.

Le moins qu’on puisse dire c’est qu’on ne s’ennuie pas une seconde avec Dååth. Le groupe a d’ailleurs eu le bon goût de recruter l’excellent guitariste Rafael Trujillo (homonyme du bassiste de Metallica mais sans aucun lien de parenté) à la guitare lead et le résultat est assez bluffant. Et comme si cela ne suffisait pas, de nombreux guitaristes ont été en plus invités au fil de l’album, entre autres messieurs Jeff Loomis sur ‘Deserving of the grave’ ou Per Nillson (ex-Meshuggah et Scar Symmetry) sur l’épique ‘Silent Foray’.

Certes parfois, ça frise la démonstration de technique mais ça frise seulement, l’équilibre étant systématiquement trouvé pour accompagner la puissance colossale de chacun des morceaux. La base rythmique elle aussi est nouvelle puisque Kerim "Krimh" Lechner (ex-Decapitated, Septicflesh, Devin Townsend) à la batterie et David Marvuglio à la basse sont arrivés nouvellement dans la formation. Seul le chanteur Sean Zatorsky est un ancien si on peut dire, puisque membre de Dååth depuis 2009.

Pour apporter de la précision au propos jusqu’ici dithyrambique, accordons une mention spéciale à ‘With ill désire’ qui donnera assurément la chair de poule à quiconque l’écoutera assez fort et ‘Purified by Vengence’, morceau épique s’il en est, particulièrement représentatifs du travail de Dååth.

Un album à ne surtout pas manquer, au risque de passer à côté d’une pépite rare dans cet océan musical où on ne sait parfois plus où tendre l’oreille.
- Site officiel
GROUPES PROCHES:
LEVI/WERSTLER

LISTE DES PISTES:
01. No Rest No End
02. Hex Unending
03. Ascension
04. With Ill Desire
05. The Silent Foray
06. Unwelcome Return
07. Purified by Vengeance
08. Deserving of the Grave
09. Into Forgotten Dirt

FORMATION:
David Marvuglio: Basse
Eyal Levi: Guitares
Jesse Zuretti: Guitares / Claviers
Krimh: Batterie
Rafael Trujillo: Guitares
Sean Z: Chant
Dan Sugarman: Guitares / Invité
Dean Lamb: Guitares / Invité
Jeff Loomis: Guitares / Invité
Mark Holcomb: Guitares / Invité
Mick Gordon: Guitares / Invité
Per Nilsson: Guitares / Invité
Spiro Dussias: Guitares / Invité
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
5/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
MAD MAX: Wings Of Time (2022)
HARD ROCK - Sans révolutionner l’identité de Mad Max, "Wings Of Time" confirme que la formation allemande a réussi à survivre au départ de son chanteur et guitariste en offrant un album classique et attachant à la fois.
NOSFERÂ: Tears Of Creation (2024)
THRASH - Si la recette s'essouffle sur la durée, “Tears Of Creation” est un album plein d’énergie et de violence. A découvrir...
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DAATH
DAATH_Daath
Daath (2010)
1/5
-/5
CENTURY MEDIA RECORDS / DEATH METAL
DAATH_The-Concealers
The Concealers (2009)
4/5
-/5
CENTURY MEDIA RECORDS / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024