LIGHT DAMAGE

(LUXEMBOURG)

XX

(2024)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Concept-album, Epique, Neo
"Premier élément d'un concept qui sera décliné en trois parties, "XX" voit Light Damage se poser comme un groupe majeur du néo-progressif, avec un EP totalement addictif."
TONYB (08.05.2024)  
5/5
(0) Avis (0) commentaire(s) (1) Biographie Coup de pouce
Si certains groupes peuvent parfois être atteints de frénésie discographique, les Luxembourgeois de Light Damage ont -de leur côté- fait le choix de prendre le temps de mûrir leurs projets, au risque de déclencher une impatience (plus que légitime) du côté de leurs fans.

Ainsi, six années se sont passées depuis la publication du remarqué "Numbers", et il faudra patienter encore deux années pour découvrir la totalité du vaste concept dont Light Damage nous propose une première partie sous la forme de l'EP "XX". Reprenant l'histoire contemporaine depuis le début de l'ère industrielle au milieu du XIXè siècle jusqu'à nos jours, la trame narrative met toutes ces évolutions en relation avec la catastrophe écologique vers laquelle toute cette frénésie de progrès mal contrôlée nous emmène.

Après une entame posée par quelques notes de guitare sur fond de claviers planants, 'Gears Aligned' se trouve propulsé par une pulsation organique qui ouvre la voix au chant magnifique de Nicholas-John Dewez. Les thèmes vont dès lors s'enchaîner tout au long des 13 minutes d'un morceau mêlant progressif moderne et héritage des grands anciens, avec des clins d'œil appuyés à Marillion ou encore Deep Purple lors de passages en mode guerrier ponctués de saillies d'orgue Hammond. La section rythmique assure un travail formidable, variant les rythmiques paires et impaires, et ajoutant moult subtilités qui viennent enrichir de riches harmonisations. Le travail de composition est tout bonnement incroyable de précision, amenant sans cesse l'auditeur à se concentrer sur une musique où tous les enchaînements semblent couler de source.

Après la respiration offerte par 'Luna', magnifique morceau bâti sur une rythmique syncopée et montant tranquillement en puissance pour dénoncer la chimère de la course à la Lune dans les années 60, place à 'Neon Dream' qui, dans un format là encore généreux va enfoncer un peu plus le clou d'une totale addiction à l'univers de Light Damage. Le choix est ici fait d'une structure plus en mode couplet/refrain, mais déclinée à la mode progressive, avec moult variations et intermèdes instrumentaux ramenant tous au thème original. Sans aucun temps mort, Light Damage nous envoie tout ce que le néo-prog peut proposer de meilleur, telle une déferlante s'abattant sur les oreilles médusées de l'auditeur qui n'aura de cesse d'en demander encore. Le jeu de batterie de Christophe Szczyrk est une nouvelle fois un régal, sa tenue des rythmiques impaires et les battues à contretemps méritant à elles seules une écoute ciblée sur son instrument. 

Et l'enthousiasme déployé lors de l'entêtant refrain, qui n'est pas sans rappeler le travail de leurs compatriotes de TNNE/No Name, vient conclure en beauté ce premier hors d'œuvre certes court, mais de toute beauté.
- Site officiel

Le saviez vous ?

'Neon Dream' est décliné dans une version 'Radio-Edit', non pas avec quelque ambition de succès radiophonique (ce qui est bien dommage au vu de sa qualité), mais en hommage aux années 80-90 auxquelles ce titre se réfère, dénonçant la plastic-addiction
GROUPES PROCHES:
NO NAME, PENDRAGON, MYSTERY, MARILLION, TNNE, IQ, SYLVAN

LISTE DES PISTES:
01. Gears Aligned - 13:29
02. Luna - 3:43
03. Neon Dream - 7:30

FORMATION:
Christophe Pietquin: Claviers
Christophe Szczyrk: Batterie
Frederik Hardy: Basse / Choeurs
Nicholas-john Dewez: Chant / Guitares / Thérémine
Stéphane Lecocq: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
5/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
NOUVEL ALBUM DES LUXEMBOURGEOIS DE LIGHT DAMAGE : NUMBERS
DERNIERE INTERVIEW
LIGHT DAMAGE (22 AVRIL 2024)
A l'occasion de la parution de leur EP XX, rencontre avec Fred Hardy, bassiste du groupe Luxembourgeois Light Damage
 
AUTRES CHRONIQUES
FREEDOM CALL: Silver Romance (2024)
METAL MELODIQUE - Positif, sympathique et plein de fraîcheur, tels sont les qualificatifs pour définir "Silver Romance", nouvel opus d'un Freedom Call ne déviant pas de sa route fraternelle.
THE STRANGER: Kaleidoscope (2021)
METAL PROGRESSIF - Avec "Kaleidoscope", The Stranger se pose comme un nouveau groupe prometteur de la nouvelle vague metal progressive dont il représente l'avenir
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT LIGHT DAMAGE
LIGHT-DAMAGE_Numbers
Numbers (2018)
4/5
4.3/5
PROGRESSIVE PROMOTION / ROCK PROGRESSIF
LIGHT-DAMAGE_light-damage
Light Damage (2014)
4/5
4.6/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024