ARTISTE:

PLANET X

(ETATS UNIS)
TITRE:

QUANTUM

(2007)
LABEL:

INSIDEOUT MUSIC

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Instrumental, Jazzy
""
NUNO777 (16.05.2007)  
3/5
(1) Avis des lecteurs (1) commentaire(s)

Cinquième réalisation - dont un live - pour Planet x, ce super-groupe formé à l’origine de Derek Sherinian, clavier-hero-fou qu’on ne présente plus, Virgil Donati, batteur-hero de Steve Vai et enfin Tony Mac Alpine, guitar-hero et pianiste à ses heures. Pour ce Quantum, Tony Mac Alpine manque à l’appel mais est « remplacé » par deux guitaristes qui ne sont pas des manches, loin de là, en les personnes de Brett Garsed et Allan Holdsworth. On ne présentera pas Allan Holdsworth, tout le monde ou presque sachant quel guitariste il est. Brett Garsed, un peu moins connu car apparaissant sur différents projets comme le très jazz-funk Centrifugal Funk de MVP. Parmi les deux autres musiciens venant clôturer ce line-up, il y a Rufus Philpot dont on a pu entendre la basse ronronnée pour Al di Meola.

De l’avis de Derek Sherinian, Planet x est « le groupe instrumental le plus fou de l’univers » et les précédents albums nous avaient laissé une bien belle impression d’un groupe repoussant toujours plus loin les limites de la mélodie, de la technique et de la fusion jazz-métal-progressif-instrumental.
L’ère Mac Alpine donnait à la musique de Planet x un côté métal néoclassique auquel le virtuose ajoutait une forte dose de gammes et d’arpèges jazz, pour un mariage déroutant mais très réussi. Dans ce nouveau cru 2007, Planet x s’est clairement entouré de guitaristes de la nébuleuse jazz-rock et la musique s’en ressent. Oublié le côté néoclassique ! Bien que certaines rythmiques soient encore assez métal, les chorus pris par les gratteux sont définitivement jazz-rock. C’est le clavier de Sherinian et le groove de Donati qui imprime une épaisseur métal. Les sons de claviers sont très contemporains et typiques de Sherinian ( « Alien Hip Hop », « Poland »). Donati s’en donne à cœur joie avec toujours autant de rythmes syncopés, mesures impaires et breaks à contre temps ( « Alien Hip Hop », « Kingdom of Dreams » ou « Quantum Factor »). Et oui, c’est ce qui se passe quand un batteur très technique se charge de la composition d’instrumentaux.

Le fait le plus marquant, au delà de la direction moins métal prise par le combos, c’est la présence toujours prépondérante de la basse. Rufus Philpot impose son groove avec autorité ( « Alien Hip Hop », « Desert Girl » et surtout « Matrix Gate » et le solo de « Poland »). Il ne souffre aucunement la comparaison avec ses illustres prédécesseurs qu’ont été Dave La Rue dans Le Live from Oz et Billy Sheehan dans Moon Babies. Son jeu semble être le mariage inter-générationnel d’un Tony Levin et d’un Jonas Reingold et sa contribution n’est pas négligeable dans les riffs et rythmiques. En effet, de part l’absence de Mac Alpine et ses riffs sept-cordes incandescents, l’alliance d’une grosse basse et d’une guitare rock était nécessaire pour conserver une orientation métal.
Les deux guitaristes s’en sortent très bien et les soli que prend Allan Holdsworth (« Dessert Girl » et « The Thinking Stone ») sont lumineux de fluidité et d’inspiration. Celui-ci n’a malheureusement pu apparaître que sur deux morceaux, faute de disponibilité. Brett Garsed montre qu’il est aussi à l’aise dans le jazz que dans le rock plus moderne. Donati et Sherinian ont su s’entourer, comme à leur habitude, de très bons musiciens.

Même si Quantum est un peu plus uniforme et moins diversifié que ses grands frères, c'est un bon millesime. Planet x reste ainsi dans le haut du panier du métal-fusion instrumental tant au niveau technique que mélodique.
La complexité que l’on a pu trouver chez Liquid Tension Experiment pourra en rebuter certains et donner le vertige à la longue même si Quantum est, par la durée de ces compositions et le côté éthéré du jeu de ces musiciens, plus digeste que LTE1 et LTE2 - sachant que les styles pratiqués ne sont pas exactement similaires. Il ravira en tout cas les afficionados et attirera peut-être les amateurs de jazz rock qui pouvaient être freinés par le côté trop métal des anciennes productions.


Plus d'information sur http://www.xplanetx.com





LISTE DES PISTES:
01. Alien Hip Hop - 07:15
02. Desert Girl - 06:08
03. Matrix Gate - 04:12
04. The Thinking Stone - 04:16
05. Space Foam - 04:48
06. Poland - 05:25
07. Snuff - 05:01
08. Kingdom Of Dreams - 06:50
09. Quantum Factor - 07:09

FORMATION:
Allan Holdsworth: Guitares
Brett Garsed: Guitares
Derek Sherinian: Claviers
Jimmy Johnson: Basse
Rufus Philpot: Basse
Virgil Donati: Batterie
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
WINTY
21/08/2007
70
  0 0  
3/5
Je met un petit 7 à ce "Quantum" de Planet X grâce en majeure partie aux premiers morceaux de l'album, notamment "Matrix Gate".

Mais le fond reste fade et linéaire à mon goût (dû à l'absence de McAlpine? Aucune idée). Quoi qu'il en soit j'ai une nette préférence pour "Moonbabies" (contrairement à nos chers chroniqueurs de MW ^^) Peut être parce que "Moonbabies" était plus métal et plus atmosphérique.

Mais étant donné que j'aime aussi beaucoup le jazz et Planet X (surtout Sherinian), l'abum est tout de même très interessant et mérite amplement d'être apprécié comme il se doit.

Haut de page
   
(1) COMMENTAIRE(S)    
 
 
ROBBY ONE
04/06/2020
 
1
0
Quel bonheur ce groupe. Etant plutôt jazz rock à l'ancienne (j'ai 63 piges) j'ai découvert Planet X par le biais de l'immense Allan Holdsworth dont je suis fan. En effet dommage qu'il ne joue que sur deux titres mais vraiment comme il l'avait fait avec UK, c'est là qu'il est le meilleur (je veux dire mieux que sur ses albums solo). J'espère que Planet X fera d'autres albums. En attendant on peut toujours se rabattre sur ceux de Sherinian qui sonnent pareil. Glop glop donc ! ;-)
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (2 avis)
STAFF:
3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
SCENERY CHANNEL: Premiere (2006)
METAL PROGRESSIF -
BEYOND TWILIGHT: For The Love Of Art And The Making (2006)
METAL PROGRESSIF - "For The Love Of Art And The Making" est un album avant-gardiste torturé, sombre et novateur indispensable pour tout fan de prog métal heavy.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PLANET X
PLANET-X_Moonbabies
Moonbabies (2002)
2/5
4/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021