LUCIFER

(ALLEMAGNE)

LUCIFER V

(2024)
LABEL:

NUCLEAR BLAST

GENRE:

HEAVY METAL

TAGS:
Chant féminin, Old School
"Au diapason de son art ténébreux, Lucifer renoue avec le lustre macabre et désirable de ses débuts, avec plus de charme et d’inventivité encore."
CHILDERIC THOR (13.03.2024)  
4/5
(0) Avis (0) commentaire(s)
Malgré un capital sympathie et un charme intacts, Lucifer n’avait toutefois pas droit à l’erreur après une quatrième offrande certes maîtrisée mais qui n’apportait rien de neuf dans le séduisant paysage de son proto doom victorien accordé au féminin. Le groupe de la prêtresse Johanna Sadonis et du légendaire Nicke Andersson (Entombed, The Hellacopters) est-il encore capable de nous surprendre ?

Réponse avec ce cinquième effort dont les atours (l’habituelle numérotation en guise de titre et la chanteuse mise en avant sur la pochette) n’annoncent pas de prime abord une prise de risque franchement évidente. Il ne faut pourtant pas longtemps à "Lucifer V" pour emporter l’adhésion. Les musiciens sont depuis toujours coutumiers d’une efficacité à toute épreuve et d’un sens de l’accroche imparable, ce qu’ils démontrent à nouveau mais avec plus de force et d’éclat que sur le disque précédent. Dans ce registre mordant, ‘Fallen Angel’ amorce idéalement l’écoute, sorte de croisement entre Blue Öyster Cult et Coven dont Lucifer a toujours semblé être l’héritier. Classique et sensuel. Irrésistible surtout.

Les couleurs de l’inspiration la plus rutilante dressées très haut, rien ne résiste au groupe, qu’il s’agisse de saillies éprouvées et néanmoins gouleyantes, toutes dotées d’un riff incisif, d’un refrain entêtant (‘Riding Reaper’, ‘A Coffin Has No Silver Living’), ou d’escapades plus étonnantes. Ce sont celles-ci qui font tout le sel de cette rondelle. Avec son ambiance lugubre et son intro typiquement doom, ‘At The Mortuary’ arbore des traits sabbathiens que des guitares queeniennes se chargent pourtant de réchauffer. Du haut de ses plus de six minutes, il s’agit d’ailleurs de la composition la plus étirée enfantée par Lucifer depuis son galop d’essai, la plus sinueuse et complexe également.

Au rang des curiosités, il y a aussi ‘Slow Dance In A Crypt’, ballade à la fois sinistre et charnelle ou bien encore ‘The Dead Don’t Speak’ et ses relents disco bizarres. Tout en reptilienne lascivité, ‘Nothing Left To Loose But My Life’ ferme le caveau en laissant, sur fond de batterie volubile, la six-cordes nouer des câbles noirs que ne renierait pas le maître Tony Iommi. 

Trapu, ce cinquième album ne s’embarrasse d’aucun superflu, recueil de neuf pièces d’orfèvre savamment élaborées (‘Maculate Heart’), alliage incandescent d’énergie chaloupée et d’atmosphères sépulcrales dans lequel la charismatique Johanna trouve un écrin plus ensorcelant que jamais. Ce faisant, au diapason de son art ténébreux, Lucifer renoue avec le lustre macabre et désirable de ses débuts, avec plus de charme et d’inventivité encore.
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. Fallen Angel
02. At The Mortuary
03. Riding Reaper
04. Slow Dance In A Crypt
05. A Coffin Has No Silver Lining
06. Maculate Heart
07. The Dead Don't Speak
08. Strange Sister
09. Nothing Left To Lose But My Life

FORMATION:
Harald Göthblad: Basse
Johanna Sadonis: Chant
Linus Björklund: Guitares
Martin Nordin: Guitares
Nicke Andersson: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (1 avis)
STAFF:
3.7/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
LUCIFER: Nouvel album en mars
 
AUTRES CHRONIQUES
VIOLENT JASPER: Control (2023)
ROCK PROGRESSIF - En un peu plus de 50 minutes, Violent Jasper marche dans les traces du meilleur Sylvan et nous délivre une magnifique première réalisation.
TODAY WAS YESTERDAY: Today Was Yesterday (2024)
ROCK - Projet pourtant alléchant, "Today Was Yesterday" n'est au final qu'une ballade rock mouvementée sous le soleil californien.
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT LUCIFER
LUCIFER_Lucifer-Iv
Lucifer Iv (2021)
3/5
-/5
CENTURY MEDIA RECORDS / HEAVY METAL
LUCIFER_Gone-With-The-Wind-Is-My-Love
Gone With The Wind Is My Love (2021)
3/5
-/5
CENTURY MEDIA RECORDS / HARD ROCK
LUCIFER_LUCIFER-III
Lucifer Iii (2020)
4/5
-/5
CENTURY MEDIA RECORDS / DOOM
LUCIFER_II
Ii (2018)
4/5
-/5
CENTURY MEDIA RECORDS / DOOM
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024