ADVENT HORIZON

(ETATS UNIS)

A CELL TO CALL HOME

(2023)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Concept-album, Neo, Symphonique
"Pour son troisième album, Advent Horizon offre une démonstration de rock progressif d'excellente facture. "A Cell To Call Home" est un joli cadeau de fin d'année."
ABADDON (10.01.2024)  
4/5
(1) Avis (1) commentaire(s)
Il aura fallu huit ans à Advent Horizon pour donner un successeur à “Stage Hound”, et trois années de travail pour créer son dernier-né, “A Cell to Call Home”. Un concept-album sur le thème de l’amour, la dépendance et la perte, masterisé par Jens Borgen (Opeth, Haken, Leprous…) et qui montre un changement d’orientation. Alors que les Américains étaient jusque-là partisans d’un progressif plutôt tranchant affilié à Rush ou plus lointainement à Led Zeppelin, ici ils prennent un virage plus symphonique avec une présence renforcée des claviers.

Et cet album fait clairement partie des bonnes surprises de l’année : si quelques titres (‘Rain on Open Water’, ‘Your Flaws’) restent dans une volonté plutôt mainstream, l’ensemble de l’opus montre une facture progressive très agréable parcourue par nombre d’influences très bien assimilées : il y a du Haken dans le morceau d’ouverture, ‘Calling it of’ s’aventure du côté de Dream Theater (avec un Jordan Rudess au clavier) ou du “Pepper’s Ghost” d’Arena, ‘Maybe’ fait brièvement penser au ‘Dust in the Wind’ de Kansas, et ‘Truth’ n’est pas si loin de Saga dans son utilisation des guitares. Que du beau monde.

L’aspect mélodique est constamment présent (‘Hold Me’, idéalement placé en fin d’album comme un bon dessert après un repas agréable), ce qui donne des pièces très accessibles, instaurant une belle variété. Advent Horizon se permet même un clin d’œil à l’indus dans le lourd ‘Control’ avec un inquiétant solo de sax qui montre une autre facette du groupe. Le highlight de l’album est indéniablement le morceau-titre qui offre avec ses 10 minutes une structure typiquement progressive avec un solo de guitare remarquable.

Rylee McDonald délivre au chant une prestation plus qu’honorable, montrant une belle étendue vocale et une interprétation sans faille, tandis que son compère de toujours Mike Lofgreen assure derrière ses fûts une dynamique impeccable (utilisation assez complexe de la double pédale, pour les amateurs). La variété s’installe jusque dans le chant, Kristen McDonald intervenant par touches (‘Truth’, ‘Your Flaws’) de façon tout à fait pertinente.

Joli cadeau de fin d’année de la part de Advent Horizon, “A Cell to Call Home” est un album sans réelle faille, bien pensé et bien réalisé. Même s'il ne révolutionne pas le monde du progressif, il serait dommage de s’en priver.
- Site officiel
GROUPES PROCHES:
SAGA, HAKEN, RUSH, ARENA, NEAL MORSE

LISTE DES PISTES:
01. Water - 5:02
02. Snow Child - - 1:09
03. How Did It Get So Good? - 7:14
04. Rain On Open Water - 4:43
05. Your Flaws - 3:48
06. Truth - 5:53
07. Calling It Off - 5:45
08. Control - 5:34
09. Maybe - 3:47
10. Cell To Call Home - 10:14
11. Hold Me - 6:19

FORMATION:
Cason Wood: Basse / Claviers / Trombone
Grant Matheson: Chant / Guitares / Claviers
Kris Kartman: Guitares / Basse
Mike Lofgreen: Batterie / Percussions
Rylee Mcdonald: Chant / Guitares / Claviers
Dave Meros: Basse / Invité
Hayden Payne: Invité / Saxophone
Jared Roswell Hill: Invité / Piano
Jordan Rudess: Claviers / Invité
Justin May: Chant / Guitares / Invité
Kristen Mcdonald: Chant / Invité
Randy Mcstine: Guitares / Invité
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
EDDYA
10/01/2024
202
  0 0  
5/5
Je ne suis plus vraiment objectif ... ça fait 2 mois qu'il tourne en boucle :)

Effectivement, beaucoup d'influences sur cet album (Porcupine Tree, Karmakanic, The Dear Hunter) et de très beaux invités (Randy McStine, Jordan Rudess, Dave Meros). Mention spéciale à la conjointe de Ryle McDonald (Compositeur/Guitariste/Chanteur), Mme Kristen McDonald, qui magnifie plusieurs chanson avec sa superbe voix.

"Truth" est un super exemple de leur belle complicité musicale, un de mes titres préférés :)

Haut de page
   
(1) COMMENTAIRE(S)    
 
 
PATFRANCE
16/01/2024
 
30
0
Edoya résume bien la proposition.par contre il faut un vrai chanteur...
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (3 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
HUMULUS: Flowers Of Death (2023)
STONER - Bijou de psychédélisme joyeux, "Flowers Of Death" trône parmi les rondelles de stoner et affiliés les plus excitantes de l’année 2023. Indispensable !
COREY TAYLOR: Cmf2 (2023)
ROCK - Corey Taylor signe avec "CMF2" un disque varié, accrocheur, mélancolique et puissant, qui montre un homme épanoui disposant d'une liberté artistique totale.
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024