THE ANCHORET

(CANADA)

IT ALL BEGAN WITH LONELINESS

(2023)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

METAL PROGRESSIF

/ ROCK PROGRESSIF
TAGS:
"Avec "Il All Began with Loneliness", The Anchoret se démarque et promet de belles choses pour l'avenir..."
RHUM1 (09.11.2023)  
4/5
(1) Avis (3) commentaire(s)
The Anchoret est le projet d'Eduard Levtisky qui s'est notamment entouré d'Andy Tillison (The Tangent) et Sylvain Auclair (Heaven's Cry et Karcius) pour proposer son premier album, "It All Started with Loneliness".

Les premières notes de 'An Office for...' nous entrainent dans un mélange d'impulsions jazz et de riffs metal, un exercice que l'on pourrait comparer à une jam entre John Coltrane et Metallica. Par la suite, 'A Dead Man' à la fois percutant et hypnotique se démarque par son intensité. Les transitions entre le metal lourd et des moments plus jazz sont si fluides que l'on oublie presque les genres, se laissant simplement porter par la musique et les claviers d'Andy Tillison. 

La recette du groupe évoque clairement Opeth, notamment sur 'Until the Sun Illuminates', et Pink Floyd pour les parties calmes et planantes. La pièce maîtresse de l’album est sans conteste 'Unafraid' dont les structures mélodiques, alliées à une puissance instrumentale, démontrent tout le talent de The Anchoret en incarnant l'équilibre parfait entre technicité et émotion. En clôture, 'Stay' sert de rappel poignant de l'ensemble du voyage, invitant l'auditeur à la contemplation. 

Enfin, il est impossible de passer sous silence la prestation de Sylvain Auclair, à la fois robuste et émouvante, parvenant à évoquer des images puissantes avec une apparente facilité. Il y a une sincérité dans son timbre qui rend chaque chanson, même les plus techniques, accessible.

Pour un premier album, The Anchoret a mis la barre haut. Certes, il y a quelques faiblesses, notamment des longueurs, mais elles sont largement compensées par la passion et l'authenticité suintant de chaque piste. "It All Started with Loneliness" est une œuvre qui interpelle, défie, mais surtout qui rappelle le pouvoir de la musique à provoquer des émotions profondes.
- Site officiel
GROUPES PROCHES:
THE TANGENT, OPETH, KARCIUS, PINK FLOYD

LISTE DES PISTES:
01. An Office for... 02:40
02. A Dead Man - 6:33
03. Until the Sun Illuminates - 6:40
04. Someone Listening - 8:06
05. Forsaken - 7:26
06. Buried - 4:28
07. All Turns to Clay - 8:32
08. Unafraid - 7:18
09. Stay - 7:00

FORMATION:
Andy Tillison: Claviers
Eduard Levitsky: Basse
James Knoerl: Batterie
Leo Estalles: Guitares
Sylvain Auclair: Chant
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
CALGEPO
10/11/2023
  0 0  
5/5
Je rejoins Rhum1 sur beaucoup de points de sa chronique. Cet album regorge de qualités qui effacent les (petits) défauts inhérents à un premier album.

Le concept construit autour de la solitude peut toucher beaucoup de monde. Celle dans laquelle nous avons été plongée il n’y a pas si longtemps mais aussi celle de tous les jours donnant le sentiment d'être des anonymes au milieu de la foule. The Anchoret explore cette solitude en traduisant musicalement tous les états par lesquels on peut passer en la subissant ou l’acceptant. La chronique évoque la contemplation et le groupe la souligne par des moments de silence et de calme apparent (les nombreux solos planants proches de ceux de David Gilmour ou Steve Rothery). Cette facette est toutefois mise en pièce par une ambiance générale sombre et violente faite de rythmique brutale (‘Until The Sun Illuminates’ et ses blast beats) et de riffs agressifs. Cette alternance se retrouve dans les lignes de chant allant du growl aux voix claires souvent en harmonie ('A Dead Man' avec un final qui rappelle "Dark Side Of The Moon" de qui vous savez) apportant une touche 70’s et progressive. L'émotion est souvent à fleur de peau ('Someone Is Listening') et parfois l'album donne l'impression de sombrer dans la paranoïa ('All Turns To Clay' avec une ouverture totalement folle, psyché sous acide qui tend vers l'espoir porté par un refrain très efficace).

Les touches jazz apportent aussi un supplément de folie qui pourrait gagner chacun se retrouvant dans cette situation. Le saxophone joue alors un rôle très important et ses interventions sont bien dosées à la manière d’un Dick Parry avec Pink Floyd. L’apaisement sera trouvé en toute fin avec le déchirant et poignant ´Stay’ illuminé par sa longue plainte finale à la guitare magnifiquement interprétée.

On pourrait reprocher la filiation avec Opeth, Floyd... mais c’est tellement bien fait que ces rappels finissent par s’estomper. "It All Began With Loneliness" est l'un de mes albums préférés de l’année sinon mon album de l’année.

Haut de page
   
(3) COMMENTAIRE(S)    
 
 
EDDYA
03/02/2024
 
202
0
@Crimson Mojto: Altesia étant déjà un bon patchwork
CRIMSON MOJITO
31/01/2024
 
21
2
Un bon premier album. Ca ressemble beaucoup à ce que fait aussi Altesia comme style.
EDDYA
13/11/2023
 
202
0
Excellent album à mi chemin entre Opeth, Ihshan et. Leprous (premiers album). On y retrouve des touches 70' Deep Purplesques ou Floydiennes. C'est vraiment grisant même si on peut lui reprocher un coté un peu "je veux tout montrer", un peu comme les premiers Leprous ... du coup, c'est un mélange de tout et on pré-sens ce que peu devenir "The Anchorest" mais on n'y est pas encore (il faudrait alléger les arrangements et compositions). A recommander!
Haut de page
LECTEURS:
3/5 (1 avis)
STAFF:
4/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
 

"Découvrez le nouveau clip de Michaelle Dioni"
AUTRES CHRONIQUES
ANGRA: Cycles Of Pain (2023)
METAL MELODIQUE - Aussi riche que son prédécesseur, "Cycles Of Pain" ravira les suiveurs d'Angra et les adeptes de metal progressif original.
KENNY WAYNE SHEPHERD: Dirt On My Diamonds Vol.1 (2023)
ROCK - “Dirt On My Diamonds Vol. 1” démontre une nouvelle fois tout le talent de songwriter de Kenny Wayne Shepherd et marque une évolution de sa musique vers un rythm and blues puissant et coloré.
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024