MAGNUM

(ROYAUME UNI)

HERE COMES THE RAIN

(2024)
LABEL:

SPV STEAMHAMMER

GENRE:

HARD ROCK MELODIQUE

TAGS:
80's, FM, Intimiste, Mélancolique
""Here Comes The Rain", probable chapitre final de la carrière de Magnum après le décès de Tony Clarkin, résonne bien tristement dans nos cœurs."
LYNOTT (31.01.2024)  
4/5
(0) Avis (0) commentaire(s)
Voilà 46 ans que les Anglais de Magnum cheminent à nos côtés. Depuis la parution en 1978 de "Kingdom Of Madness", nous avons pu ranger amoureusement dans notre discothèque plus d'une vingtaine de leurs opus. La sortie de "Here Comes The Rain", 23ème disque du dinosaure du pomp-rock, revêt toutefois une saveur bien particulière, puisque nous avons appris très récemment avec tristesse le décès de son compositeur Monsieur Tony Clarkin. Ainsi, cette œuvre semble inévitablement devoir constituer le chant du cygne de Magnum, véritable émanation de cet artiste à la signature si caractéristique. C’est donc avec une indéniable émotion que cette ultime livraison sera appréhendée.

On ne sait si la léthale maladie du disparu fut diagnostiquée bien en amont de l’annonce qu’il en a faite. Toutefois, en se penchant sur les textes des dix titres parsemant ce "Here Comes The Rain" on ne peut qu’être touché par la mélancolie prémonitoire qu’ils déversent, le morceau 'I Wanna Live' résonnant avec évidence de manière totalement désarmante. Ainsi, la pochette lumineuse de l’œuvre, une fois de plus magnifiée par le fidèle Rodney Matthews, s’apparente à un phare salvateur dans les ténèbres ambiantes.

Les atmosphères quelque peu vintage développées par le groupe depuis ses débuts sont une fois de plus au rendez-vous. Véritables marques de fabrique des Anglais et porteuses de leur sensibilité, elles grisent l’auditeur et s’avèrent transcendées par la voix conjuguant sensibilité et lyrisme de Bob Catley. Néanmoins, on peut constater une utilisation plus mesurée qu’à l’accoutume des élans pomp-rock, les guitares et les mid-tempi se taillant la part du lion. Celles boogie rock‘n roll de 'Blue Tango' lui offrent une conclusion digne d’un titre de ZZ Top, et celles du solo de la ballade 'I Wanna Live' nous font cadeau d’un instant magiquement émouvant, prolongé par un thème final aux claviers qui pourrait mener aux larmes.

Des moments plus punchy viennent toutefois ragaillardir l’ambiance. 'The Seventh Darkness', chatoyant de trompettes et saxophones, nous rappelle que le combo est capable d’oser, et 'Run Into The Shadows', indéniable hit de l’album avec ses mélodies taraudantes, nous ramène aux compositions proposées par Magnum durant les 80’s. Mais rares sont ces instants mélodiquement lumineux (les paroles demeurant pessimistes) et nombreux sont les nuages obscurcissant les cieux. 'Broken City 'constitue l’apogée de cette bien sombre atmosphère, ballade froide et désespérée, elle évoque les guerres ravageant la planète. Ce nouvel opus du géant anglais ne pourra intégrer la collection des productions cinq étoiles offertes par nos vieux amis, la faute à la présence de trop peu de moments porteurs et à cette triste atmosphère que nous ne pouvons que comprendre, mais qui s’avère quelque peu sédative sur la durée.

Il convient néanmoins de louer la carrière de ce glorieux dinosaure. Ce groupe nous a tant enjoué durant quatre décennies qu’il serait malvenu de négliger cette dernière sortie et de l’estimer tout au plus comme confidentielle. Même si "Here Comes The Rain" n'est pas un grand album de Magnum, il mérite toutefois d’être apprécié à sa juste valeur.
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. Run Into The Shadows
02. Here Comes The Rain
03. Some Kind Of Treachery
04. After The Silence
05. Blue Tango
06. The Day He Lied
07. The Seventh Darkness
08. Broken City
09. I Wanna Live
10. Borderline

FORMATION:
Bob Catley: Chant
Dennis Ward: Basse
Lee Morris: Batterie
Rick Benton: Claviers
Tony Clarkin: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (3 avis)
STAFF:
4/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
MAGNUM : NOUVELLE VIDEO
 

"Découvrez le nouveau clip de Michaelle Dioni"
AUTRES CHRONIQUES
DIRTY HONEY: Can't Find The Brakes!! (2023)
HARD ROCK - "Can’t Find The Brakes" est une nouvelle confirmation de l’aveuglant talent de Dirty Honey qui continue à imposer son classic rock respectueux des légendes du genre.
BAD WOLVES: Die About It (2023)
METAL ALTERNATIF - Bad Wolves propose avec "Die About It" un album de metal moderne destiné avant tout au marché US qui ne devrait pas laisser de souvenir impérissable hors de ses frontières.
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MAGNUM
MAGNUM_The-Monster-Roars
The Monster Roars (2022)
4/5
4/5
SPV STEAMHAMMER / HARD ROCK MELODIQUE
MAGNUM_The-Serpent-Rings
The Serpent Rings (2020)
5/5
4.2/5
SPV STEAMHAMMER / HARD ROCK MELODIQUE
MAGNUM_Lost-On-The-Road-To-Eternity
Lost On The Road To Eternity (2018)
4/5
4.3/5
SPV STEAMHAMMER / HARD ROCK MELODIQUE
MAGNUM_Sacred-Blood-Divine-Lies
Sacred Blood Divine Lies (2016)
4/5
4.3/5
SPV STEAMHAMMER / HARD ROCK MELODIQUE
MAGNUM_Escape-From-The-Shadow-Garden
Escape From The Shadow Garden (2014)
4/5
4/5
SPV STEAMHAMMER / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024