EARTHSIDE

(ETATS UNIS)

LET THE TRUTH SPEAK

(2023)
LABEL:

MUSIC THEORIES RECORDINGS

GENRE:

METAL PROGRESSIF

TAGS:
"Huit ans après un sublime premier album, Earthside nous offre un "Let the Truth Speak" peut être un peu trop éclectique, mais toujours ancré dans un 'Cinematic Rock' de grande qualité."
GYVY (03.11.2023)  
4/5
(0) Avis (0) commentaire(s) (1) Biographie
Earthside aura mis huit ans à se remettre du chef-d’œuvre “A Dream in Static” sorti en 2015. Réussir à la première tentative est parfois un cadeau empoisonné car il faut l’assumer, et réitérer l’exploit est rarement évident. Si Earthside se définit lui même comme un groupe faisant “du rock cinématique”, on peut néanmoins les catégoriser, sans les heurter, comme un groupe de metal progressif aux frontières du djent, les Américains maitrisant à merveille les gimmicks de ces deux genres.

Comme sur “A Dream in Static”, “Let the Truth Speak” est un ensemble de morceaux instrumentaux et chantés. Le groupe étant un collectif de musiciens, les morceaux chantés sont à chaque fois assurés par des invités, une approche originale rendant l’ensemble très éclectique au point de noyer les repères et se demander au bout de quelques morceaux si l'on écoute toujours le même groupe. Le chant de Keturah aux réminiscences de Karnivool ne se retrouve par exemple que sur ‘We Who Lament’ tout comme celui de Daniel Tompkins (TesseracT) sur 'Let the Truth Speak'. Musicalement, "Let the Truth Speak" est remarquable, mais l’album aurait gagné à moins s’éparpiller dans les registres aussi divers que variés des timbres de voix des special guests

Une mise en garde est requise avant l’écoute de l’onirique cinquième piste 'Watching the Earth Sink'. En effet, les plus fragiles psychologiquement risquent de ne pas avoir la chance de terminer l’album sans cet avertissement, tant le mal-être, la douleur et la peine sont palpables tout le long des presque 12 minutes du morceau. Si le titre est de toute beauté, il appartient à cette catégorie de morceaux capables aussi bien de vous soutirer une larme que de vous mettre le moral dans les chaussettes.

'Watching the Earth Sink' est avec l’intro ‘But What If We Were Wrong’ et l’outro ‘All We Knew And Ever Loved’ l’un des rares morceaux instrumentaux de l’album. Ce sont aussi probablement les titres les plus mémorables du disque. Quant au grand final ‘All We Knew And Ever Loved’, s'il prend littéralement aux tripes, il est encore plus poignant en visionnant le clip animé qui lui est associé.

Démarrer et conclure un album n’est pas toujours la priorité des groupes en général, mais ce n’est pas le cas pour Earthside, qui propose avec "Let the Truth Speak" un second très bon album de “Cinematic Rock". Recruter un chanteur résident pourrait être une piste d'amélioration pour le prochain opus qui pourrait bien être, comme souvent dans le monde de la musique, celui de la maturité.
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. But What If We're Wrong (ft. Sandbox Percussion)
02. We Who Lament (ft. Keturah)
03. Tyranny (ft. Pritam Adhikary)
04. Pattern Of Rebirth (ft. AJ Channer)
05. Watching The Earth Sink
06. The Lesser Evil (ft. Larry Braggs & Sam Gendel)
07. Denial's Aria (ft. Keturah, VikKe & Duo Scorpio)
08. Vespers (ft. Gennady Tkachenko-Papizh & VikKe)
09. Let The Truth Speak (ft. Daniel Tompkins & Gennady Tkachenko-Papizh)
10. All We Knew And Ever Loved (ft. Baard Kolstad)

FORMATION:
Ben Shanbrom: Chant / Batterie
Frank Sacramone: Chant / Claviers
Jamie Van Dyck: Chant / Guitares
Ryan Griffin: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
5/5 (1 avis)
STAFF:
4/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
EARTHSIDE LAISSE PARLER LA VERITE, TOUTE LA VERITE!
DERNIERE INTERVIEW
EARTHSIDE (03 OCTOBRE 2023)
La révélation progressive de l'année 2015, Earthside est (enfin!) de retour avec un album tout aussi ambitieux et Music Waves l'a rencontré pour vous...
 
AUTRES CHRONIQUES
WINGS OF STEEL: Gates Of Twilight (2023)
HEAVY METAL - "Gates Of Twilight" est un très bon album de heavy metal mélodique de la part par Wings Of Steel, tout droit tiré de l'âge d'or des années 80.
DOKKEN: Heaven Comes Down (2023)
HARD ROCK MELODIQUE - Dokken signe avec "Heaven Comes Down" un album taillé dans le meilleur d'un hard mélodique délicieusement accrocheur.
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT EARTHSIDE
EARTHSIDE_A-Dream-In-Static
A Dream In Static (2015)
5/5
4/5
AUTOPRODUCTION / METAL PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024