.
.

HEAVY WATER

(ROYAUME UNI)

DREAMS OF YESTERDAY

(2023)
LABEL:

SILVER LINING MUSIC

GENRE:

HARD ROCK

TAGS:
Old School, Punk
"Reprenant les éléments grunge et 70’s de son prédécesseur, "Dreams Of Yesterday" voit à nouveau Heavy Water chercher une direction artistique totalement affirmée."
LOLOCELTIC (12.01.2024)  
3/5
(0) Avis (0) commentaire(s)
Porté par la côte de popularité dont bénéficie Biff Byford, "Red Brick City", le premier opus de Heavy Water, combo formé par le leader de Saxon et son fils Seb, avait attiré la curiosité d’un nombre important de fans de la légende de la NWOBHM. Avec ses influences partagées entre les années 70 et le grunge, cet album de confinement avait tout autant déclenché la sympathie qu’il avait laissé dubitatif devant son manque de cohérence. Deux ans plus tard, voici le gang Byford de retour avec un "Dreams Of Yesterday" ayant la lourde charge de devoir à la fois confirmer les espoirs nés de son prédécesseur, mais également d’en gommer les défauts.

Lancé par son titre éponyme, la nouvelle offrande discographique semble reprendre les mêmes bases que son ainé avec son riff heavy et bluesy, ainsi qu’un refrain à la fois mélancolique et hyper accrocheur porteur de grands espoirs pour la suite. Heavy Water utilise les mêmes ingrédients que sur la première partie de "Red Brick City" et renforce l’impact de ses compositions avec une production en béton armé. Seul le sautillant ‘Don’t Take It For Granded’ vient éclairer une ambiance lourde et sombre au sein de laquelle père et fils se partagent le chant. Tout cela fait preuve d’une efficacité sans faille jusqu’à un ‘Never Love Again’ crépusculaire et poignant, même si le groove du classic rock ‘Shadows Of Life’ était venu précédemment troubler légèrement l’obscurité ambiante.

Massif sans être trop monolithique, cette première partie a tout d’une confirmation éclatante des perspectives entrevues en 2021. Et pourtant, sans que l’on comprenne pourquoi ni comment, voilà que nous basculons vers un rock léger et punkisant qui risque d’en déstabiliser plus d’un. Direct, sans fioriture et attachant, ‘Another Day’ tranche trop avec son prédécesseur pour ne pas interloquer l’auditeur, d’autant qu’il est suivi d’une ribambelle de morceaux enjoués et endiablés. Et ce n’est pas la ballade pop-rock ‘Life To Live’ qui permettra de s’y retrouver. Pourtant, cette douceur apaisante est une preuve éclatante des progrès de Seb au chant.

Nous restons donc une nouvelle fois partagés après l’écoute d’une œuvre talentueuse et attachante mais dont la direction reste mystérieuse. Peut-être qu’avec une véritable alternance entre les titres des deux styles proposés, le contraste serait passé plus facilement, mais le virage réalisé en milieu d’album est trop brusque pour être persuasif. S’il confirme le talent de Heavy Water, "Dreams Of Yesterday" reste néanmoins le témoignage d’une formation en recherche d’une identité artistique totalement affirmée. Le troisième essai devra donc être convaincant sous peine d’être la dernière chance de confirmer au plus haut niveau.
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. Dreams Of Yesterday - 3:36
02. Don't Take It For Granted - 3:32
03. How Much Can You Take? - 4:12
04. Castaway - 4:38
05. Shadows Of Life - 2:20
06. Never Love Again - 4:57
07. Another Day - 2:30
08. Be My Saviour - 2:53
09. Chain Reaction - 3:25
10. Life To Live - 3:37

FORMATION:
Biff Byford: Chant / Basse
Seb Byford: Chant / Guitares
Tom Witts: Batterie
Callum Witts: Claviers / Invité
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
HEAVY WATER : Nouvel album cette semaine
 

"Découvrez le nouveau clip de Verso"
AUTRES CHRONIQUES
SOUL CLAIM: Some Say I Am The Devil (2023)
ROCK - Par sa variété, sa densité, ses idées parfois audacieuses, "Some Say I Am The Devil" de Soul Claim est un album de rock énergique et agréable à écouter.
ABDUCTION: Toutes Blessent, La Dernière Tue (2023)
BLACK METAL - "Toutes Blessent, la Dernière Tue" est un album qui brille de mille feux confirmant qu’Abduction est un groupe atypique par sa qualité et son identité, esthète d'un black metal romantique et torrentueux.
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT HEAVY WATER
HEAVY-WATER_Red-Brick-City
Red Brick City (2021)
3/5
-/5
SILVER LINING MUSIC / HARD ROCK
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024