SOUTHERN EMPIRE

(AUSTRALIE)

ANOTHER WORLD

(2023)
LABEL:

GIANT ELECTRIC PEA

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Epique
"Sortie de piste pour Southern Empire qui verse dans un hard rock mélodique bourré de poncifs."
ABADDON (06.12.2023)  
2/5
(1) Avis (0) commentaire(s) (1) Biographie + (2) storie(s)
Troisième album des Australiens de Southern Empire (groupe créé, rappelons-le, par Sean Timms après le split d’Unitopia), "Another World" reprend la même esthétique (soignée) dans sa pochette, pour un contenu a priori alléchant, seulement sept pièces dont un epic de près de 20 minutes, une habitude chez ce combo attaché aux morceaux à tiroirs.

Pourtant, ce n’est pas du tout l’aspect progressif qui saute aux oreilles. Il y a dans cet "Another World" un dominant aspect de hard rock mélodique, malheureusement sans grande originalité, 'Reaching Out' étalant un catalogue de poncifs du genre dès l’entame. 'Face the Dawn' rappelle la période Elefante de Kansas (pas la meilleure), 'When You Return' a des faux airs funky de Bon Jovi, et leurs solos de guitare sont beaucoup plus dans la démonstration que dans l’émotion. Les deux ballades 'Hold On To Me' et 'Butterfly' nagent dans l’insipide banalité, et le rendu du nouvel arrivant au micro Shaun Holton n’est pas fait pour rehausser l’ensemble : en place et très juste, mais souvent en force sur les passages calmes et manquant de présence dans les secteurs plus emphatiques, il reste confiné dans un registre pop passe-partout qui ici ne passe pas vraiment…

L’auditeur pense pouvoir se réconforter avec le morceau épique de l’album. 'White Shadows' est une “all-in-one-piece” ou Sean Timms semble avoir voulu compacter tout ce qu’il aime. Il aboutit ici à une grosse pièce montée incohérente ou cohabitent le concerto pour piano, la transition électro (immonde), des envolées progressives en mesures impaires, des passage metal style Haken mais sans inspiration, une accalmie camélienne avec flûte, une partie jazz free totalement incongrue… C’est peut-être virtuose, mais pas si brillant que ça puisque l’auditeur peine à adhérer à ce mix trop hétéroclite. Dommage, parce qu’en gommant les parties metal et jazz, il y avait de quoi faire un morceau plus compréhensible.

Heureusement, il y a les dix minutes de 'Moving Through Tomorrow'… enfin, les sept dernières minutes, le début se perdant dans une métrique lourdaude avec un riff éléphantesque sur le refrain. Le reste livre une belle évolution progressive avec un joli solo de synthé (enfin !) qui réconcilie l’auditeur avec le groupe.

Finalement, "Another World" porte bien son nom : Southern Empire nous a emmené dans un monde bien différent du progressif symphonique auquel il était attaché (mais pas que). Peut-être Sean Timms a-t-il choisi de faire plaisir à ses compères musiciens et lâché la bride au moment de la parution du dernier remarquable "Seven Chambers" d’Unitopia, mais malgré la présence d’excellents musiciens (Steve Unruh, Marek Arnold) et une production impeccable, il a ici confondu éclectisme avec dispersion. Peut mieux faire, de toute évidence.
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. Reaching Out
02. Face The Dawn
03. Hold On To Me
04. When You Return
05. Moving Through Tomorrow
06. White Shadows
07. Butterfly

FORMATION:
Brody Green: Batterie
Cam Blokland: Guitares
Jez Martin: Basse
Sean Timms: Claviers
Shaun Holton: Chant
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
CORTO1809
07/12/2023
  0 0  
2/5
Quelle déception que cet album ! Qu’est-il arrivé à Southern Empire pour qu’il passe en cinq ans d’un progressif certes parfois musclé mais inspiré à cette fusion mal amalgamée de prog et de metal ? Car, outre des compositions qui manquent singulièrement d’originalité à mon goût, cela restant bien évidemment subjectif, Southern Empire semble sans cesse hésiter sur la direction musicale à suivre, ballotant l’auditeur entre mouvements symphoniques et passages musclés sans grande cohérence. Il y a beaucoup trop de riffs de guitare et de motifs de batterie typés metal pour un amateur de prog symphonique comme moi, et sûrement pas assez pour intéresser un vrai amateur de metal. Sans parler d’un chant qui passe souvent en force loin d’être convaincant.

Quand on voit ce que Sean Timms fait en parallèle avec Unitopia, on est en droit de se demander s’il s’agit bien du même homme. A moins, comme le suggère Abaddon, qu’il ait laissé la bride sur le cou à ses camarades de jeu, ce qui à l’écoute s’avère une très mauvaise idée. "Another World" est un album hybride aux compositions quelconques dont l’écoute s’avère rapidement fastidieuse.

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3/5 (2 avis)
STAFF:
2.5/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
SOUTHERN EMPIRE: Nouvel album en septembre
 

"Découvrez le nouveau clip de Near Death Experience !"
AUTRES CHRONIQUES
FFF: Scream (2023)
ROCK - FFF, belle au fonck dormant, a été réveillé par le baiser de son beau (Marco) Prince, pour offrir avec "Scream" un album à l'énergie communicative en guise de retour réussi.
BLEU REINE: La Saison Fantôme (2023)
ROCK ALTERNATIF - Avec "La Saison Fantôme", ce sont 13 nuances de Lotz que Bleu Reine nous offre, reposant sur un rock alternatif expérimental audacieux fait de moments clairs-obscurs.
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SOUTHERN EMPIRE
SOUTHERN-EMPIRE_Civilisation
Civilisation (2018)
5/5
4.5/5
GIANT ELECTRIC PEA / ROCK PROGRESSIF
SOUTHERN-EMPIRE_Southern-Empire
Southern Empire (2016)
4/5
4.3/5
GIANT ELECTRIC PEA / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024