DEVICIOUS

(ALLEMAGNE)

CODE RED

(2023)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

HARD ROCK MELODIQUE

TAGS:
80's, FM
"DeVicious déçoit fortement avec ce "Code Red" bien trop désuet et inoffensif."
LYNOTT (14.06.2023)  
2/5
(0) Avis (0) commentaire(s)
L’an passé, DeVicious, combo allemand de hard rock mélodique, avait satisfait ses fans en sortant un "Black Heart" de bonne tenue. Il les avait également surpris en proposant un opus varié, véritable melting-pot de tendances parfois surprenantes. L’imagination transcendée par l’épisode Covid, le groupe nourrit déjà les bacs des disquaires avec un "Code Red" dont on en vient à se demander sur quel pied il va danser, ce d’autant que le charismatique frontman Antonio Calanna a quitté l’équipage.

Son remplaçant s’appelle Baol Bardot Bulsara, il est argentin et il tient le micro chez TNT. Si ses qualités vocales ne sont pas particulièrement remarquables, l’accuser de tous les maux dont souffre ce "Code Red" serait abusif. Le mélange stylistique de l’épisode précédent est ici oublié, la couleur choisie est celle du hard mélodique des 80’s et elle macule la pièce du sol au plafond. Le risque connu de cette mouvance est de verser dans le désuet et l’inoffensif. Si l’imagination mélodieuse flanche, c’est la débâcle assurée. Las, DeVicious tombe dans le piège avec ce nouvel opus.

En effet, et c’est un comble pour le style, aucun hit n’est à couronner ici. Tout au plus peut-on trouver trois titres qui donnent envie d’y revenir ('Are You Ready For Love', 'Not Anymore' et 'House Of Cards') pour leurs atours radio friendly. S’y ajoutent, en étant généreux, quelques promesses mélodiques sur un pré-refrain comme sur 'Stuck In Paradise' et 'No More Tears', espérances flinguées par des refrains décevants. Face à ces bien maigres satisfactions, l’auditeur est enseveli sous des tue-l’amour musicaux. Mélodies niaiseuses, na-na-na-na ridicules ('No More Tears'), répétitions assénées jusqu’au gavage ('Raise Your Life' chanté dix-sept fois), synthés antédiluviens ('Penthouse Floor') et cuivres ringards ('Highway To The Stars').

DeVicious se plante assez rudement avec ce cinquième album. Sa montée en deuxième division grâce au grand frère de ce "Code Red" aura duré un déjeuner de soleil, l’échelon inférieur vient de les accueillir près des limbes glaçants de l’oubli. A moins d’un réveil tonitruant, le prochain essai des Allemands pourrait bien précipiter leur chute fatale.
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. Are You Ready For Love
02. Highway To The Stars
03. Madhouse
04. Stuck In Paradise
05. No More Tears
06. Raise Your Life
07. Not Anymore
08. House Of Cards
09. All My Life
10. Walk From The Shadows
11. Penthouse Floor (2023)

FORMATION:
Alex Frey: Basse
Baol Bardot Bulsara: Chant
Denis Kunz: Claviers
Lars Nippa: Batterie
Radivoj Petrovic: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
DEVICIOUS : NOUVELLE VIDEO
 
AUTRES CHRONIQUES
POWERWOLF: Interludium (2023)
HEAVY METAL - Powerwolf offre avec "Interludium" un cadeau sympathique à ses fans avec des inédits et des raretés.
THERAPY ?: Hard Cold Fire (2023)
ROCK - Therapy? propose un album solide sans réel hit, qui devrait plaire aux fans de la première heure mais laisser les autres sur leur faim.
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DEVICIOUS
DEVICIOUS_Black-Heart
Black Heart (2022)
3/5
-/5
PRIDE & JOY MUSIC / HARD ROCK
DEVICIOUS_Phase-Three
Phase Three (2020)
3/5
4.5/5
AUTRE LABEL / HARD ROCK MELODIQUE
DEVICIOUS_Reflections
Reflections (2019)
4/5
-/5
PRIDE & JOY MUSIC / HARD ROCK MELODIQUE
DEVICIOUS_Never-Say-Never
Never Say Never (2018)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / HARD ROCK MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024