EDWARD REEKERS

(HOLLANDE)

THE LIBERTY PROJECT

(2023)
LABEL:

MASCOT LABEL GROUP

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Concept-album, Mélancolique, Neo, Opera-Rock, Symphonique
"Dans la veine des concepts de Kayak et Ayreon, "The Liberty Project" d’Edward Reekers nous emmène dans un imaginaire post-big bang certes balisé mais parfaitement maitrisé."
TONYB (11.09.2023)  
4/5
(0) Avis (0) commentaire(s)
Si le nom d'Edward Reekers en tant qu'artiste solo n'évoquera pas pléthore de productions, celles de Kayak, groupe néerlandais dont il fut membre lors de deux périodes et d'Ayreon dont il est un des chanteurs récurrents vont définir un peu plus précisément les contours de sa personnalité musicale.

"The Liberty Project" se présente néanmoins comme son quatrième album en son nom propre, et se veut tout à la fois un opéra rock, une comédie musicale et un concept album, dont le thème pourrait se résumer en « Imaginez qu'il y ait un second big-bang ? Cela aurait-il modifié notre évolution ? Cela aurait-il créé un monde parallèle ? Sous quelle forme ? » … vous avez 81 minutes pour trouver la réponse à cette question.

Edward Reekers s'est adjoint le concours de quelques pointures habituées de ce type de projet parmi lesquels Steve Hackett, Damian Wilson ou encore Arjen Lucassen venant épauler avec talent le Néerlandais. Voilà qui nous rapproche encore un peu plus du style musical déployé tout au long des 17 compositions de l'album. Et si l'on ajoute qu'Edward Reekers a fait son retour dans Kayak à l'occasion de la publication du concept "Nostradamus", nous obtenons un mélange savoureux qui va évoluer entre saillies métalliques ponctuées de chœurs puissants ('The Disease') et ballades symphoniques portées par les voix féminines ('Two Lifetimes').

Plus globalement, les aficionados de Kayak et des deux concepts que sont "Merlin" et "Nostradamus" vont se retrouver en terrain bien balisé. Les influences médiévales sont bien présentes, tant dans la construction de certaines plages ('The Present Day', 'The Clash of Belief') que dans leur exécution ('Remember the Fallen, Celebrate Life'). L'utilisation de nombreux chœurs féminins, masculins voire d'enfants ('We Live to Die') apporte le côté opéra rock tandis que les aspects progressifs sont portés par les quelques passages plus métalliques ('The Disease'), directement inspirés d'Ayreon et portés par Damian Wilson, mais également par quelques soli de guitare bien sentis, délivrés de main de maître par des artistes dont la réputation en la matière n'est plus à faire.

Les aspects symphoniques sont également bien présents, et la belle ballade proposée par 'Liberty' ravira sans aucun doute les nostalgiques d'Alan Parsons Project, le mélange final de cordes et de cuivres montant en puissance étant des plus savoureux. Quant aux amateurs de comédie musicale, nul doute que les passages plus légers comme 'Onwards and Forwards ' trouveront un écho favorable auprès de leurs oreilles. Au milieu de toutes ces sucreries diverses, se trouve cependant un ovni moderne et lourdingue ('Money') dont on peine à comprendre la place au sein cette galette. Certes en phase avec son propos, ce titre ne convainc pas et semble être plutôt destiné à mieux apprécier le reste de la galette et sa production harmonieuse.

Malgré cette légère anicroche, "The Liberty Project" nous présente un ensemble de compositions cohérentes, accessibles et parfaitement assemblées qui, si elles ne brillent pas par leur originalité pour qui connaît les travaux d'Ayreon et de Kayak, parleront aux oreilles d'un très grand nombre.
- Site officiel
GROUPES PROCHES:
KAYAK, ALAN PARSONS, AYREON

LISTE DES PISTES:
01. Out Of The Past... (Prologue)
02. The Present Day
03. Two Lifetimes
04. The Disease
05. Good Citizens
06. Liberty
07. Patients, Have Patience
08. The Break Up
09. Turn To Us, Learn From Us
10. The Clash Of Belief
11. Money
12. We Live To Die
13. Remember The Fallen, Celebrate Life
14. Onwards And Forwards
15. Never Again
16. As Good As Any Goal
17. ... Into The Future (Epilogue)

FORMATION:
Edward Reekers: Chant
Arjen Lucassen: Chant / Invité
Cindy Oudshoorn : Chant / Invité
Damian Wilson: Chant / Invité
Harry Sacksioni: Guitares / Invité
John Cuijpers: Chant / Invité
Koen Herfst: Batterie / Invité
Mark Lennon: Chant / Invité
Steve Hackett: Guitares / Invité
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
EDWARD REEKERS (Ex-Kayak) : ALBUM (avec Steve Hackett et Arjen Lucassen)
 

"Découvrez le nouveau clip de Michaelle Dioni"
AUTRES CHRONIQUES
CIRCA WAVES: Never Going Under (2023)
POP - Circa Waves ne révolutionne pas la pop indé dans ce "Never Going Under" avec onze titres directs et rapides qui vont droit au but.
MIKE TRAMP: Songs Of White Lion (2023)
ROCK - Dans ce "Songs Of White Lion", Mike Tramp et son équipe offrent une relecture enthousiasmante d'anciens titres de White Lion sans les dénaturer.
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024