DROPKICK MURPHYS

(ETATS UNIS)

OKEMAH RISING

(2023)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

ROCK

TAGS:
Acoustique, Celtique, Folk, Happy, Punk
"Avec "Okemah Rising", Dröpkick Murphys vient compléter l’œuvre entamée en 2022 avec "This Machine Still Kills Fascists" en rendant hommage aux paroles de Woody Guthrie dans une ambiance acoustique et festive."
LOLOCELTIC (18.05.2023)  
4/5
(0) Avis (0) commentaire(s)
Les Dröpkick Murphys avaient prévenu lors de la sortie de "This Machine Still Kills Fascists" l’année dernière : ce recueil de titres utilisant des paroles de Woody Guthrie serait suivi d’un second volume. Voici donc le petit frère intitulé "Okemah Rising" (patronyme tiré du nom de la ville de naissance de Woody Guthrie dans l’Oklahoma), toujours en mode acoustique, ce qui n’est pas étonnant lorsque l’on sait que les vingt titres composant les deux albums ont été enregistrés en même temps.

Il n’y a donc pas de surprise à attendre des dix morceaux proposés ici, pour peu que l’on soit déjà familier de l’album de 2022. Mais aucun amateur ne boudera son plaisir de reprendre une dose de morceaux aussi festifs que contestataires, d'autant plus qu'il n’est jamais question de redondance ici mais bien de continuité. Il est toujours aussi difficile de résister à la fougue contagieuse d’un ‘Bring It Home’ sur lequel la chanteuse d’outlaw-country Jaime Wyatt vient donner de la voix, ou à l’énergie revendicatrice et désespérée d’un ‘I Know How It Feels’. Les refrains perforent les neurones et s’y accrochent tout en déclenchant une irrésistible envie de faire la fête dans un bon vieux pub enfumé en y ingurgitant quelques litres de boisson houblonnée avec des potes.

Il est vrai que le chant d'Al Bare manque un peu sur les passages les plus mélancoliques, mais Ken Casey s’en sort néanmoins sans problème alors qu’il n’a toujours pas son pareil pour déverser sa rage avec une bonne humeur communicative. Enfin, il est impossible de ne pas évoquer la version de ‘I’m Shipping Up To Boston’ qui vient clôturer ces réjouissances : quel joli clin d’œil que d’offrir une relecture de ce titre qui a fait la légende des Dröpkick Murphys en 2005 alors que ses paroles ont été écrites par… Woody Guthrie !

Voilà donc une belle manière de boucler la boucle pour les insurgés de Boston, en confirmant l’importance que l’artiste contestataire a pu avoir sur leur carrière. L’ambition de "Okemah Rising" reste la même que celle qui animait son prédécesseur mais elle ne fait que compléter l’hommage qui avait été entamé l’année dernière, formant un ensemble indissociable et à l’intensité sans faille. Alors invitez vos amis pour refaire le monde tout en ingurgitant une quantité de bières à discrétion, et lancez cette paire de disques qui gonflera votre moral et dont vous continuerez à fredonner longtemps les refrains et les mélodies.
GROUPES PROCHES:
BRUCE SPRINGSTEEN, ELUVEITIE, RAMONES

LISTE DES PISTES:
01. My Eyes Are Gonna Shine - 2:12
02. Gotta Get To Peekskill (feat. Violent Femmes) - 2:46
03. Watchin The World Go By - 3:38
04. I Know How It Feels - 2:47
05. Rippin Up The Boundary Line (feat. Jesse Ahern) - 3:28
06. Hear The Curfew Blowin - 3:04
07. Bring It Home (feat. Jaime Wyatt) - 3:23
08. When I Was A Little Boy (feat. Jaime Wyatt) - 2:33
09. Run Hitler Run - 2:42
10. I'm Shipping Up To Boston (tulsa Version) - 2:24

FORMATION:
James Lynch: Guitares / Chœurs
Jeff DaRosa: Guitares / Banjo, Mandoline
Ken Casey: Chant / Basse
Matt Kelly: Batterie / Bodhran, Chœurs
Tim Brennan: Guitares / Accordéon
Brian Ritchie: Chant / Basse / Invité
Brian Viglione: Chant / Batterie / Invité
Cole Quest: Guitares / Invité / Dobro
Gordon Gano: Chant / Guitares / Invité
Jaime Wyatt: Chant / Invité
Jesse Ahern: Chant / Guitares / Invité
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
DRÔPKICK MURPHYS RACONTE DES HISTOIRES A MUSIC WAVES!
DERNIER ARTICLE
KICK MURPHYS + FRANK TURNER & THE SLEEPING SOULS + JESS AHERN - ZENITH DE PARIS - 8 FEVRIER 2020
La diaspora irlandaise de Boston de retour à Paris
DERNIERE INTERVIEW
DRÔPKICK MURPHYS (15 NOVEMBRE 2016)
De passage à Paris pour la promotion de leur neuvième album "11 Short Stories of Pain & Glory", nous avons rencontré le guitariste du groupe Tim Brennan pour un large tour d'horizon de la carrière des Drôpkick Murphys...
 
AUTRES CHRONIQUES
GREH: Reversion Of The Repressed (2023)
DOOM - Malgré son petit quart d'heure, "Reversion Of Repressed" confirme les aptitudes de Greh pour un sludge doom boueux et sévère.
DOMINIC MILLER: Vagabond (2023)
POP - Dominic Miller, le guitariste de Sting, nous invite à la rêverie avec ce "Vagabond" subtil et délicat.
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DROPKICK MURPHYS
DRÖPKICK-MURPHYS_This-Machine-Still-Kills-Fascists
This Machine Still Kills Fascists (2022)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK
KICK-MURPHYS_Turn-Up-That-Dial
Turn Up That Dial (2021)
4/5
5/5
AUTRE LABEL / ROCK
DRÔPKICK-MURPHYS_11-Short-Stories-Of-Pain--Glory
11 Short Stories Of Pain & Glory (2017)
4/5
-/5
PIAS / ROCK
DROPKICK-MURPHYS_Going-Out-In-Style-Live-At-F
Going Out In Style (Live At Fenway Edition) (2012)
5/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024