IGGY POP

(ETATS UNIS)

EVERY LOSER

(2023)
LABEL:

ATLANTIC RECORDS

GENRE:

ROCK

TAGS:
Chant grave, Dissonant, Intimiste, Mélancolique, Old School, Punk
""Every Loser" est le 20ème album du roi des Lézards Iggy Pop qui nous invite à une virée d'enfer avec un disque très inspiré qui renoue avec l'énergie brute et l'émotion à fleur de peau qui le caractérisent."
ADRIANSTORK (21.03.2023)  
4/5
(0) Avis (0) commentaire(s)
Iggy Pop, l'enfant terrible du rock, nous avait donné la fausse impression d’être devenu un inoffensif artiste francophile entre 2009 et 2012. Malgré leurs qualités, les albums jumeaux "Préliminaires" et "Après" manquaient un peu de mordant et il était tentant de conclure que l'Iguane n'avait plus de ressources. Pourtant, celui-ci a repris du poil de la bête en sortant "Post Pop Depression" en 2016 et surtout "Free" un extraordinaire album de... jazz expérimental ! Pour la sortie de son 20ème album "Every Loser", le sieur Osterberg, 75 ans, avait annoncé vouloir effectuer un retour aux sources.

Pour mener à bien sa cure de jouvence, celui-ci s'est attaché les services du producteur et guitariste Andrew Watt dont le CV cadre bien avec les problématiques d'Iggy Pop (Pearl Jam, Ozzy Osbourne, Lana Del Rey, Blink 182, Justin Bieber, Ed Sheeran) à deux exceptions près ! On retrouve également d'autres invités de luxe tels Duff McKagan (Guns 'N' Roses), Chad Smith, Josh Klinghoffer (Red Hot Chili Peppers) ou encore le batteur Travis Barker (Blink 182). Cet "Every Loser" au titre inspiré démarre sur les chapeaux de roue avec les premiers accords discordants de la guitare de 'Frenzy'. La puissance brute culmine avec les cris de souffrance de la guitare wah wah à peine soulagée par les claviers. On peut quelque peu s'étonner de la voix juvénile de son interprète sur l'explosif 'Neo Punk', comme si les caresses griffues du temps n'avaient fait que l'effleurer et que l'esprit stoogien était éternel. La basse funèbre d'Eric Avery (Jane's Addiction) sur 'Comments' nous place tout de suite dans une ambiance nocturne et asphyxiante qu'apprécie l'artiste mais qui voit une légère éclaircie sur les refrains avec des claviers lumineux new wave.

Car s'il excelle à jouer les durs (les paroles de 'Frenzy' où il nous parle des détails anatomiques d'un dément), sous cette peau de lézard nous retrouvons des émotions à fleur de peau. On y retrouve une belle ballade 'Strung Johnny', 'Morning Show', portée par la voix rauque de patriarche de son interprète ou encore les réflexions sur une cité du lucre 'New Atlantis', avec un revitalisant solo de guitare. On pourra toutefois regretter un léger déséquilibre en faveur des morceaux moins agités, des interludes aussi courts que superflus ('My Animus' aurait mérité une plus longue durée de vie) ainsi que quelques fins de morceaux en déshérence ('All The Way Down'). L'album se ferme néanmoins sur une bonne note avec le feu d'artifices sonore 'The Regency', qui se joue des rythmes et des genres.

Malgré sa courte durée (36 minutes au compteur), "Every Loser" se savoure comme un classique d'Iggy Pop, qui a encore suffisamment de munitions pour défendre chèrement sa peau. Un album rafraichissant, une seconde jeunesse qui devraient inviter les auditeurs à s'enfoncer au plus profond de la jungle du roi des Iguanes.
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. Frenzy
02. Strung Out Johnny
03. New Atlantis
04. Modern Day Ripoff
05. Morning Show
06. The News For Andy
07. Neo Punk
08. All The Way Down
09. Comments
10. My Animus
11. The Regency

FORMATION:
Andrew Watt: Guitares / Basse / Claviers / Batterie
Chad Smith: Batterie
Chris Chaney: Basse
Dave Navarro: Guitares
Duff McKagan: Basse
Eric Avery: Basse
Iggy Pop : Chant
Josh Klinghoffer: Guitares / Claviers
Stone Gossard: Guitares
Taylor Hawkins: Claviers / Batterie
Travis Barker: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
IGGY POP inspiré par la Covid-19
DERNIER ARTICLE
IGGY POP – FESTIVAL LOST IN LIMOGES - 8 ET 9 JUILLET 2016
C’est du lourd, très lourd que les organisateurs nous ont proposés pour cette première édition du festival LOST IN LIMOGES...
 

"Découvrez le nouveau clip de Michaelle Dioni"
AUTRES CHRONIQUES
ALL MY SHADOWS: Eerie Monsters (2023)
HEAVY METAL - "Eerie Monsters" est un album "à la manière de" composé par les membres de Vanden Plas qui ont décidé de proposer des chansons plus courtes dans un style de hard rock FM typé 80’s ultra efficace.
COMING WOLVES: Dark Feelings (2023)
METALCORE - “Dark Feelings” est un disque en demi-teinte à l'énergie débordante qui devra être affinée.
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024