KID KAPICHI

(ROYAUME UNI)

HERE'S WHAT YOU COULD HAVE WON

(2022)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

ROCK

TAGS:
Chant grave, Concept-album, Intimiste, Old School, Punk
""Here's What You Could Have Won", deuxième album de Kid Kapichi, formation punk, donne ses lettres de noblesse au genre en ne se refusant aucune direction."
ADRIANSTORK (15.02.2023)  
5/5
(0) Avis (0) commentaire(s)
Le groupe anglais Kid Kapichi a débuté au plus bas de l'échelle sociale. Ses membres ont multiplié les petits boulots pour tenter de concrétiser leur aventure musicale qui aurait pu être sans lendemain. Après un premier album enregistré pendant le confinement, le groupe punk a cette fois-ci investi de véritables studios avec un nouveau producteur (Dom Craik de Nothing But The Thieves) pour graver son second album au titre sarcastique ''Here's What You Could Have Won".

Sans grande surprise pour un groupe très intéressé par les questions sociales, cet album parle de l'Angleterre post-Brexit et post-Covid, deux phénomènes qui ont eu un effet néfaste sur celle qui était naguère appelée la perfide Albion. Il y a urgence et le punk semble être le genre le plus à même de tirer la sonnette d'alarme. Cet album aurait d'ailleurs pu être pensé comme un concept-album tant tous ses thèmes hantent les compositions du groupe.

Cette urgence se traduit d'entrée de jeu avec 'New England' qui déclenche les festivités et nous prouve qu'elles ne seront pas de tout repos. Sur cette piste tourmentée, le groupe est rejoint par le duo punk-hip-hop Bob Vylan qui apporte une dimension tranchante à un message déjà violent. Le groupe décline une série d'hymnes punk ('Rob The Supermarket', 'Cops And Robbers') avec des guitares plus lourdes que la moyenne, parfois proches du metal. Jack Wilson semble avoir pris en lui toute la colère d'un peuple et son chant prend des accents rageurs, désespérés voire monstrueusement déformés.

Le punk a souvent été décrié en raison de certains clichés : deux accords, des looks d'ivrognes, des vêtements déchirés et surtout un chant innommable. S'il est vrai que les héritiers directs de la fausse image véhiculée par le manager des Sex Pistols n'ont pas fait long feu (les autres savaient jouer et ont ouvert de nouvelles voies), le punk a eu le mérite de s'enrichir en ne se fixant aucune barrière. C'est le cas de Kid Kapichi, qui ne se refuse aucunement des incartades dans d'autres genres, prêchant un punk batard de bon aloi. Le meilleur morceau de l'album 'Tar Pit' révèle toute sa richesse en redistribuant sans cesse les cartes sonores. Mais le groupe ose l'exercice de style de la ballade avec 'Party At Number 10' et 'Never Really Had You' qui s'insèrent avec bonheur dans le corpus kapichien et constituent des pauses bienvenues.

D'une courte durée (35 minutes), cet album devrait réconcilier ceux qui pensent que le punk n'est que ''du bruit sale''. Kid Kapichi garde l'urgence punk sur laquelle il greffe des idées tous azimuts, ne reculant devant aucun genre, y compris les plus inattendus. C'est d'ailleurs une ballade étincelante et relaxante, 'Special', qui ferme l'album, comme pour nous dire qu'après avoir goûté des horreurs du Brexit et du Covid, l'Angleterre peut encore espérer retrouver une lueur d'espoir.
- Site officiel
GROUPES PROCHES:
GREEN DAY, ANTI-FLAG, GOOD CHARLOTTE

LISTE DES PISTES:
01. New England
02. Rob The Supermarket
03. 5 Days On (2 Days Off)
04. INVU
05. Super Soaker
06. Party At No.10
07. Cops and Robbers
08. Tar Pit
09. Never Really Had You
10. Smash The Gaff
11. Special

FORMATION:
Ben Beetham: Chant / Guitares
Eddie Lewis: Basse
George Macdonald: Batterie
Jack Wilson: Chant / Guitares
Bob Vylan: Chant / Invité
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3.5/5 (2 avis)
STAFF:
5/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
INTERVIEW GAGNANTE AVEC KID KAPICHI!
 

"Découvrez le nouveau clip de Michaelle Dioni"
AUTRES CHRONIQUES
SANTA CRUZ (FIN): The Return Of The Kings (2022)
METAL ALTERNATIF - Malgré une certaine irrégularité, "The Return Of The Kings" voit Santa Cruz relever la tête et offrir quelques bombes à fragmentation à l’effet ravageur.
COMPASS: Theory Of Tides (2022)
METAL PROGRESSIF - "Theory Of Tides" confirme les espoirs nés de son prédécesseur tout en permettant à Compass d’évoluer vers une sphère un peu plus progressive.
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024