ARTISTE:

BEYOND THE BLACK

(ALLEMAGNE)
TITRE:

BEYOND THE BLACK

(2023)
LABEL:

NUCLEAR BLAST

GENRE:

METAL MELODIQUE

TAGS:
Chant féminin, Chant grave, FM, Symphonique
"Porté par une Jennifer Haben en pleine forme, Beyond The Black propose un remarquable opus de "metal à chanteuse"."
LYNOTT (24.01.2023)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Le split de 2016 est bien loin pour Beyond The Black. Jennifer Haben, sa frontwoman, a non seulement œuvré à la renaissance du Phoenix, mais lui a permis depuis lors de se hisser sur la plateforme convoitée des maîtres du metal mélodique « à chanteuse » grâce à deux opus hauts en couleurs, les essentiels Heart Of The Huricane et Hørizøns. Aujourd’hui sort le cinquième disque de la formation, et il s’agit étonnement d’un album éponyme. Voilà qui nous emmène à une question corollaire, ce choix serait-il le signe d’un nouveau départ ?

Après avoir noté l'absence du bassiste Stefan Herkenhoff - remplacé par des musiciens de session - transformant le quintet en quartet, et remarqué que soigner ses pochettes d’album ne semble vraiment pas être une priorité pour le groupe, nous préciserons que l’opus ne contient que dix titres. Voilà qui n’est pas coutumier chez les Allemands. Cette crainte de manque d’inspiration est toutefois fugace, la qualité des compositions s'avérant rapidement être haute en couleurs. Dès l’entame de l’opus le fan est rassuré, Beyond The Black est en pleine forme et fait parler la poudre.

Les riffs de 'Is There Anybody Out There ?' assomment l’auditoire et son refrain le malmène au point qu'il s’égosille d’emblée à le reprendre à l’envie. A sa suite, 'Reincarnation' le piège avec son entrée celtique puis acoustique et son calme couplet, la mélodie épique et ses rugissements gutturaux le plaquant ensuite aux murs par surprise. Quant à 'Free Me', où se mêlent ballade, guitare sèche, élans épiques puis symphoniques, il fera se pâmer l’aficionado devant tant de savoir-faire. Le metal de cette nouvelle œuvre est moins teinté de pop, plus heavy symphonique que ces aînées, il tend à prouver que le combo est entré dans sa phase de maturité, tout comme Jennifer qui n’a jamais aussi bien chanté.

Sa prestation sur le reposant 'Wide Awake' est phénoménale. Sûre de son talent, elle porte cet album sur ses frêles épaules, assénant ses textes avec la même percussion que celle qui caractérise le travail de Kai Tschierschky, le talentueux batteur du groupe (prêtez attention à sa frappe sur 'Winter Is Coming'). Si vous ajoutez à ces morceaux bien sentis le hit 'Dancing In The Dark' et Ie merveilleusement morose 'I Remember Dying', moitié ballade/moitié hymne, où un saxophone vient achever le travail, vous obtenez un opus qui, une fois de plus, viendra peupler les dix premières places des charts.

Les natifs de Mannheim ne lâchent donc pas l’affaire. Les autres prétendants au premier rang n’ont plus qu’à bien se tenir et à ne pas se fourvoyer lors de leurs prochaines sorties. Within Temptation, Delain, Ad Infinitum et The Dark Element, affutez votre inspiration, Beyond The Black a mis la barre très haut avec cet opus éponyme.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/beyondtheblackofficial/





LISTE DES PISTES:
01. Is there Anybody Out There?
02. Reincarnation
03. Free Me
04. Winter Is Coming
05. Into The Light
06. Wide Awake
07. Dancing In The Dark
08. Raise Your Head
09. Not In Our Name
10. I Remember Dying
11. I Remember Dying (Stranger Reprise)
12. Wide Awake (Piano Version)
13. Raise Your Head (String Version)

FORMATION:
Chris Hermsdörfer: Guitares
Jennifer Haben: Chant
Kai Tschierschky: Batterie
Tobias Lodes: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
BEYOND THE BLACK : NOUVELLE VIDEO
 
AUTRES CHRONIQUES
CONAN: Evidence Of Immortality (2022)
DOOM - "Evidence Of Immortality" est du pur Conan, lourd et granitique, mais qui se risque sur des terres funéraires du plus bel effet.
LOUDNESS: Sunburst (2022)
HEAVY METAL - "Sunburst" est un généreux double album, trop généreux même pour Loudness qui aurait mieux fait de réaliser une sélection parmi les nombreux titres qu'il propose.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT BEYOND THE BLACK
BEYOND-THE-BLACK_HØRIZØNS
Hørizøns (2020)
4/5
2.7/5
NAPALM RECORDS / METAL MELODIQUE
BEYOND-THE-BLACK_Heart-Of-The-Hurricane
Heart Of The Hurricane (2018)
5/5
4/5
NAPALM RECORDS / METAL MELODIQUE
BEYOND-THE-BLACK_Lost-In-Forever
Lost In Forever (2017)
4/5
-/5
UDR MUSIC / METAL MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2023