ARTISTE:

UGLY KID JOE

(ETATS UNIS)
TITRE:

RAD WINGS OF DESTINY

(2022)
LABEL:

METALVILLE

GENRE:

HARD ROCK

TAGS:
Acoustique, Happy, Old School
"Si Ugly Kid Joe continue à n’en faire qu’à sa tête, il ne fera pas de "Rad Wings Of Destiny" un album incontournable malgré ses multiples hommages rendus à ses idoles."
LOLOCELTIC (24.11.2022)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

S’il bénéficie d’un véritable capital sympathie au sein de la communauté hard rock et metal, Ugly Kid Joe le doit presque uniquement à son premier opus, "America’s Least Wanted" (1992) et à son tube interplanétaire, ‘Everything About You’. Que ce soit les deux albums qui suivirent, ou ceux parus depuis la reformation du quintet californien en 2010, aucun de ces opus n’a été ce qu’il est commun d’appeler un franc succès. Nouvelle tentative du sale gosse Joe de retrouver de son lustre d’antan, "Rad Wings Of Destiny" voit le retour de Mark Dodson à la production, trente ans après le légendaire premier album, ainsi que celui du batteur Shannon Larkin qui n’intervient néanmoins qu’en tant qu’invité sur plusieurs titres. Autre participant à la fête, le guitariste australien Jeff Curran de Dallas Frasca et partenaire de jeu de Whitfield Crane au sein de Yellow Cake.

Avec son titre parodiant celui du deuxième opus de Judas Priest ("Sad Wings Of Destiny" – 1976), le nouveau venu semble vouloir insister sur le côté déconneur du groupe et le visuel de la pochette replonge également dans les débuts de cette bande de potes qui ne veut pas se prendre la tête. Alors bien sûr, ce refus de se prendre au sérieux fait le charme d’Ugly Kid Joe et le rend attachant, d’autant qu’il refuse de se laisser imposer la moindre règle. Le fun est le seul mot d’ordre et il dicte la carrière des Américains depuis leurs débuts. Le problème, c’est que l’effet de surprise des débuts a vite disparu et que l’intérêt artistique s’est lui aussi rapidement estompé. Et autant le dire tout de suite, malgré sa qualité globale, "Rad Wings Of Destiny" ne va sûrement pas inverser la tendance.

Se partageant entre des hommages non dissimulés à ses glorieux ainés d’un côté et une ribambelle de titres à dominante calme et électroacoustique de l’autre, cet opus déclenche une nouvelle fois la sympathie et se révèle assez agréable à l’écoute. Le problème, c’est qu’il manque de dynamisme avec seulement trois titres bombant le torse. Et encore, ‘That Ain’t Livin’ et ‘Failure’ sont tellement calqués sur AC/DC qu’ils ressemblent à des reprises. De son côté, ‘Dead Friends Play’ se la joue hard rock des 70’s en rendant lui aussi hommage aux idoles du combo au travers de paroles citant entre autres, Black Sabbath, Van Halen et… AC/DC. Le reste fait parfois preuve d’une belle mélancolie (‘Everything’s Changing’, ‘Kill The Pain’) ou se la joue bande de potes autour d’un feu de camp avec des accents country (‘Drinkin’ And Drivin’) mais il oublie trop souvent de brancher l’électricité pour accrocher suffisamment l’attention. A noter néanmoins le très glam 70’s ‘Not Like The Other’ rafraîchissant et rappelant Sweet et T-Rex.

Finalement, Ugly Kid Joe continue a n’en faire qu’à sa tête et à bien le faire, ce qui fait de cet album un produit honnête et attachant. Mais tout cela est néanmoins insuffisant par rapport aux exigences qu’a fait naître un certain opus paru il y a maintenant trois décennies. Il sera bien évidemment difficile d’être négatif avec "Rad Wings Of Destiny" et avec ses géniteurs, mais qu’il semble loin le temps où les Californiens se faisaient à la fois insolents, puissants, percutants et accrocheurs...


Plus d'information sur https://www.facebook.com/uglykidjoetheband





LISTE DES PISTES:
01. That Ain't Livin' - 4:17
02. Not Like The Other - 4:35
03. Everything's Changing - 4:40
04. Kill The Pain - 3:56
05. Lola (cover The Kinks) - 4:02
06. Dead Friends Play - 3:41
07. Up In The City - 4:50
08. Drinkin' And Drivin' - 2:23
09. Failure - 4:35
10. Long Road - 3:33

FORMATION:
Cordell Crockett: Basse
Dave Fortman: Guitares
Klaus Eichstadt: Guitares
Whitfield Crane: Chant
Zac Morris: Batterie
Chris Catalyst: Guitares / Invité
Jeff Curran: Guitares / Invité / Banjo
Shannon Larkin: Batterie / Invité
Sonny Mayo : Guitares / Invité
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
UGLY KID JOE : Nouvelle vidéo
DERNIERE INTERVIEW
UGLY KID JOE (05 OCTOBRE 2015)
A l'occasion de la sortie de "Uglier Than They Used Ta Be" qui marque le retour aux affaires d'Ugly Kid Joe, il était naturel que Music Waves rencontre le groupe pour faire le point sur ce retour très attendu.
 
AUTRES CHRONIQUES
SCARLEAN: Silence (2022)
METAL ALTERNATIF - Avec "Silence", Scarlean signe un très bel album de metal alternatif véhiculant puissance et émotions.
BERLIN HEART: The Low Summit (2022)
ROCK - "The Low Summit" de Berlin Heart est une ode au voyage, une invitation poétique à rejoindre des contrées lointaines. Un album qui frise le sans-faute.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT UGLY KID JOE
UGLY-KID-JOE_Uglier-Than-They-Used-Ta-Be
Uglier Than They Used Ta Be (2015)
2/5
3.7/5
METALVILLE / HARD ROCK
UGLY-KID-JOE_Stairway-To-Hell
Stairway To Hell (2013)
4/5
3.3/5
METALVILLE / HARD ROCK
UGLY-KID-JOE_America-s-Least-Wanted
America's Least Wanted (1992)
4/5
4.6/5
MERCURY / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022