ARTISTE:

TIM BOWNESS

(ROYAUME UNI)
TITRE:

BUTTERFLY MIND

(2022)
LABEL:

INSIDEOUT MUSIC

GENRE:

ROCK ATMOSPHERIQUE

TAGS:
Mélancolique
"Sans renier son style, Tim Bowness livre avec "Butterfly Mind" un excellent cru pouvant prétendre figurer dans le top 3 de l'artiste."
CORTO1809 (23.06.2022)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Où en étions-nous restés avec le très flegmatique Tim Bowness ? Depuis le début de sa carrière, sa discographie ne cesse de fluctuer entre hauts et bas. L'Anglais a le don de sortir un album suscitant l'enthousiasme, puis de le faire suivre par des productions qui, si elles ne sont pas déshonorantes, restent empreintes d'une certaine fadeur. Et au moment où l'on croit qu'il s'est enlisé dans une habitude tenant de l'ornière, Tim Bowness revient avec un disque qui mérite de nouveau que l'on s'y intéresse. Les deux précédents disques s'étant vu reprocher leur langueur monochrome, "Butterfly Mind" va-t-il respecter cette tradition ? Il semblerait que oui.

Certes, le Maître des lieux reste fidèle à son style vocal et chante comme à son habitude d'une voix feutrée sur un tempo relativement lent. Mais s'il pouvait être taxé d'un certain manque de présence sur "Late Night Laments", il est bien plus investi sur la plupart des titres de ce nouvel opus, diversifiant intelligemment les effets (voix saturée sur 'Say Your Goodbyes, Pt. 1', changement de débit sur 'Dark Nevada Dream') et les intentions (la rébellion de 'It's Easier To Love', l'inquiétante tristesse de 'Say Your Goodbyes, Pt. 2').

L'accompagnement est lui aussi bien moins lisse que sur le disque précédent, avec notamment une batterie insufflant du dynamisme même sur les tempos les plus lents. Quelques incursions de flûte par-ci (celle de Ian Anderson), de violon par-là (poignant sur 'Say Your Goodbyes, Pt. 2'), d'un sax mélancolique ou encore d'un orgue Hammond, sans oublier un peu de guitare funky ou des chœurs on ne peut plus hammilliens ('Say Your Goodbyes, Pt. 1'), et le tour est joué.

Certes, quelques titres flirtent avec la langueur de ceux de l'album précédent mais, comme ils sont vite contrebalancés par des morceaux rythmés ou dotés de reliefs accrocheurs, ils ne génèrent pas l'impression d'ennui qui se dégageait trop souvent de "Late Night Laments". "Butterfly Mind" se hisse ainsi assez aisément dans le top 3 des meilleures productions de Tim Bowness.


Plus d'information sur http://www.timbowness.co.uk/





LISTE DES PISTES:
01. Say Your Goodbyes, Pt. 1 (02:22)
02. Always The Stranger (02:50)
03. It's Easier To Love (05:13)
04. We Feel (04:53)
05. Lost Player (03:13)
06. Only A Fool (04:33)
07. After The Stranger (01:15)
08. Glitter Fades (04:50)
09. About The Light That Hits The Forest Floor (03:49)
10. Dark Nevada Dream (08:26)
11. Say Your Goodbyes, Pt. 2 (01:59)

FORMATION:
Brian Hulse: Guitares / Claviers / Programmation
Nick Beggs: Basse / Contrebasse/chapman Stick
Richard Jupp: Batterie / Percussions
Tim Bowness: Chant / Synthétiseurs/mellotron/optigan Guitare/samples
Ben Coleman: Invité / Violon (9,10,11)
Dave Formula: Invité / Orgue Hammond (3,10)/synthétiseurs (6)/piano (6)/orgue (11)/
Devon Dunaway: Invité / Choeurs (3,4,10)
Gregory Spawton: Invité / Pédale Basse (7)
Ian Anderson: Invité / Flûte (1,4)
Mark Tranmer: Invité / Guitare (9)
Martha Goddard: Invité / Choeurs (2,7,8)
Nicola Alesini: Invité / Saxophone (3)
Peter Hammill: Invité / Choeurs (1)/guitare (4)
Saro Cosentino: Invité / Arrangement De Cordes (3)
Stephen W Tayler: Invité / Clarinette (8)
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
TIM BOWNESS: Les détails sur 'Late Night Laments'
 
AUTRES CHRONIQUES
COMEBACK KID: Heavy Steps (2022)
HARDCORE - "Heavy Steps" est un brûlot punk hardcore signé par Comeback Kid, contenant quelques missiles taillés pour tout démolir en concert.
MYSTIC CIRCLE: Mystic Circle (2022)
BLACK METAL - Mystic Circle signe un superbe opus de black metal avec un côté mélodique occulte digne des grandes heures du genre à la fin des années 90.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT TIM BOWNESS
TIM-BOWNESS_Late-Night-Laments
Late Night Laments (2020)
3/5
3.5/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK ATMOSPHERIQUE
TIM-BOWNESS_Flowers-At-The-Scene
Flowers At The Scene (2019)
3/5
-/5
BURNING SHED / ROCK ATMOSPHERIQUE
TIM-BOWNESS_Lost-In-The-Ghost-Light
Lost In The Ghost Light (2017)
4/5
-/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK ATMOSPHERIQUE
TIM-BOWNESS_Stupid-Things-That-Mean-The-World
Stupid Things That Mean The World (2015)
3/5
-/5
BURNING SHED / ROCK ATMOSPHERIQUE
TIM-BOWNESS_Abandoned-Dancehall-Dreams
Abandoned Dancehall Dreams (2014)
4/5
4/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK ATMOSPHERIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022