ARTISTE:

SKIP THE USE

(FRANCE)
TITRE:

HUMAN DISORDER

(2022)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

ROCK

TAGS:
80's, Electro, Groovy, Happy, Mélancolique, Punk
"Avec ce "Human Disorder" electro/pop/rock, Skip The Use propose un album à l'énergie sans faille tout en fendant sa carapace pour se livrer un peu plus personnellement."
CALGEPO (15.04.2022)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Skip The Use est un groupe un peu à part dans le paysage rock français. Cette place particulière, il la doit à son énergie scénique hors norme et festive, sans pour autant revêtir un caractère revendicatif, mais aussi à sa capacité d'être une véritable éponge en assimilant plusieurs styles pour les amalgamer à sa base rock. Hélas, comme beaucoup de ses confrères, le groupe a été forcé de se mettre en sommeil, sevré de concerts pendant deux ans.

Les incertitudes liées à cette situation auraient pu être fatales pour le groupe pour qui la scène est quasiment quelque chose de vital. Skip The Use s'est alors lancé à fond dans le travail pour raviver la flamme. Le résultat est ce "Human Disorder", le bien nommé. Alors que le précédent disque "Past And Future" proposait des effluves eighties, le nouvel album en conserve quelques embruns tout en apportant des nouveautés et une variété salvatrice.

Skip The Use se mue en un caméléon et n'a pas son pareil pour colorer son rock de différents aspects tout en étant d'une cohérence qui force le respect. Cet album peut être quasiment vu comme un concept album commençant par la chute ('Down') faussement festive à l'énergie presque contenue jusqu'au titre final ('Rise') apaisé et lumineux (avec Anthea, l'épouse de Matt, pour un duo émouvant). Entre temps, le groupe distille des morceaux avec un dynamisme qui n'a rien perdu de son éclat malgré la situation. Sans tomber dans la fusion à proprement parler, Skip The Use pare ses compositions de différents styles qui enrichissent son propos avec brio  : 'Slaughter' tutoie l'indus' à la fois sombre et énergique à la Nine Inch Nails, 'Sevensins' possède un aspect rock alternatif explosif qui prendra tout son sens en concert, 'Make It Bad' explore un terrain pop et R'n'B jusqu'ici peu développé par le groupe, 'Til The End' s'aventure quelque peu dans le metal moderne avec ses riffs dévastateurs.

Mais là où le groupe fait fort, c'est en fendant un peu son armure, dévoilant une facette qu'on ne lui connaissait que très peu notamment dans des compositions en français (ce qui avait été fait précédemment mais avec parcimonie). Skip The Use cherche à provoquer une émotion personnelle dans des titres où Mat se dévoile un peu avec nostalgie (les irrésistibles 'Fou Ou Misérable', organique, et 'Sable d'Or' plus électronique au texte fort). Les paroles déclamées dans la langue de Molière apportent indéniablement un souffle nouveau et presque sentimental malgré cette relative impudeur. Les Français utilisent aussi plus d'électronique, confinement oblige, sans pour autant verser dans l'outrance absolue vers une recherche de sonner moderne ('The One Two' également avec Anthea ou 'Ellipse'). Cet aspect sert les compositions en apportant du contraste entre la froideur des machines et le caractère profondément organique des musiciens talentueux qui composent désormais Skip The Use. Les nouveaux membres (depuis l'avant-dernier album) y sont certainement pour quelque chose.

"Human Disorder" revêt donc un aspect profondément humain à la fois dans l'énergie qu'il cherche à provoquer mais aussi dans des émotions que le groupe souhaite véhiculer, plus touchantes et marquantes, offrant ainsi une facette qu'on ne lui connaissait que très peu jusqu'à ce dernier album. Loin de s'endormir sur ses lauriers chèrement gagnés au fil des années, Skip The Use franchit un nouveau cap tout en conservant son authenticité de chaque instant là où d'autres se seraient depuis longtemps perdus en chemin.


Plus d'information sur https://skiptheuse.fr/



GROUPES PROCHES:
KILLERPILZE


LISTE DES PISTES:
01. Down
02. Slaughter
03. Fou Ou Mis‚rable
04. Dancing Alone
05. Sevensins
06. Make It Bad
07. The One Two
08. Human Disorder
09. What If
10. Ellipse
11. Till The End
12. Les Sables D'or
13. Rise

FORMATION:
Enzo Gabert: Batterie
Mat Bastard: Chant
Nelson Martins: Basse
Yann Stephani: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
LE RETOUR METALLIQUE DE SKIP THE USE SUR MUSIC WAVES !
DERNIER ARTICLE
SKIP THE USE - LA CIGALE - 21 FEVRIER 2014
Quelques jours avant la sortie du très attendu "Little Armageddon", Skip the Use donnait un concert très privé à La Cigale auquel était convié Music Waves...
DERNIERE INTERVIEW
SKIP THE USE (27 SEPTEMBRE 2019)
Tel le Phénix qui renait de ses cendres, Skip The Use revient en cette année avec un nouvel album "Past And Future". L'occasion pour le groupe de dire ses quatre vérités.
 
AUTRES CHRONIQUES
TYMO: The Art Of A Maniac (2022)
THRASH - Les Canadiens de Tymo signent "The Art Of A Maniac", brûlot taillé dans un style thrash à l'ancienne entre Exodus et Slayer.
WILDSTREET: Iii (2021)
HARD ROCK - Carton plein pour ce troisième volet des aventures de Wildstreet qui, s’il ne révolutionne pas le monde du glam-metal, réussit néanmoins à le dépoussiérer tout en gardant ses repères incontournables.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SKIP THE USE
SKIP-THE-USE_Past--Future
Past & Future (2019)
4/5
-/5
POLYDOR / ROCK
SKIP-THE-USE_Little-Armageddon
Little Armageddon (2014)
4/5
-/5
POLYDOR / ROCK
SKIP-THE-USE_Can-Be-Late
Can Be Late (2012)
5/5
-/5
POLYDOR / ROCK ALTERNATIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022