ARTISTE:

MICHAEL MONROE

(FINLANDE)
TITRE:

I LIVE TOO FAST TO DIE YOUNG

(2022)
LABEL:

SILVER LINING MUSIC

GENRE:

HARD ROCK

TAGS:
FM, Funky, Groovy, Punk
"Véritable condensé de fraîcheur, de rage et d’optimisme, "I Live Too Fast To Die Young" est la preuve de la liberté artistique d’un Michael Monroe qui dégaine un des meilleurs opus de sa talentueuse carrière."
LOLOCELTIC (30.06.2022)  
5/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

S’il est une icône du Rock qui a su garder son intégrité en toute modestie, c’est bien Michael Monroe. Nous avions eu le plaisir de l’interviewer en 2019 à l’occasion de la sortie de "One Man Gang", et ses paroles étaient empreintes d’un mélange de spontanéité et de sagesse. Alors qu’il atteint ses 60 printemps, le charismatique showman nous offre un nouvel opus dont le titre semble bien résumer le personnage : "I Live Too Fast To Die Young". Alors que le line-up du groupe n’a pas bougé, confirmant que s’il porte le nom de son frontman, il s’agit bien d’une formation à part entière, il est amusant de retrouver un certain Slash parmi les invités. En effet, le chanteur finlandais avait été dithyrambique au sujet du guitariste américain dans la fameuse interview citée plus haut.

L’ancien leader de Hanoi Rocks a toujours refusé de se voir coller une étiquette stylistique trop restrictive. Et autant dire qu’il n’a toujours pas décidé d’infléchir sa position en la matière avec la collection de onze titres incendiaires qu’il délivre ici. "I Live Too Fast To Die Young" est un nouvel opus de Rock avec un grand R, passant d’un punk rageur (‘All Fighter’) à un rock stonien mélodique et mélancolique (‘Everybody’s Nobody’) sans que cela lui pose le moindre problème. Michael Monroe n’a pas de limite de genre musical et seule la qualité des titres qu’il propose lui importe. Ici, cette dernière est maintenue sur les sommets, même lorsque l’icône d’Helsinki s’aventure sur des terrains gothiques rappelant aussi bien les compatriotes de H.I.M. que les Britanniques des Lords Of The New Church (‘Derelict Palace’), ou quand il s’embarque dans une délicieuse ballade aux accents brit-rock (‘Antisocialite’).

En effet, quel que soit le territoire stylistique sur lequel il s’engage, Michael Monroe le fait sonner à son image, celle d’un rockeur à la fois rebelle et bienveillant. La composante punk est présente la plupart du temps, balançant une bonne baffe dans les ratiches par-ci (‘Pagan Prayer’) ou se mélangeant avec un rock hyper accrocheur et entraînant par-là (‘I Live Too Fast To Die Young’), mais apportant toujours cette énergie positive qui emporte tout sur son passage. Finalement, ce sont onze pépites imparables qui secouent dans tous les sens tout en déclenchant un sourire béat chez l'auditeur. Même l’O.V.N.I. que représente ‘Dearly Departed’ en clôture de cette salve bienfaitrice, réussit à envoûter avec son ambiance sombre, aérienne et mélancolique.

Michael Monroe est donc encore loin de perdre sa légendaire énergie positive et il réussit avec "I Live Too Fast To Die Young" à dégainer un des meilleurs opus de sa talentueuse carrière. Véritable condensé de fraîcheur, de rage et d’optimisme, cet album est la preuve qu’un artiste libre peut néanmoins garder une cohérence dans ses œuvres, les marquant de son identité forte, tout en ne leur donnant pas de limite. Alors posez "I Live Too Fast To Die Young" entre vos oreilles et il y a peu de chance pour qu’il vous quitte tout au long de la période estivale qui s’annonce, et même plus longtemps encore.


Plus d'information sur http://www.michaelmonroe.com/





LISTE DES PISTES:
01. Murder The Summer Of Love - 3:30
02. Young Drunks & Old Alcoholics - 3:09
03. Derelict Palace - 4:45
04. All Fighter - 2:36
05. Everybody's Nobody - 3:33
06. Antisocialite - 3:28
07. Can't Stop Falling Apart - 3:04
08. Pagan Prayer - 2:33
09. No Guilt - 3:25
10. I Live Too Fast To Die Young - 3:10
11. Dearly Departed - 4:42

FORMATION:
Sami Yaffa: Basse
Karl Rockfist: Batterie
Michael Monroe: Chant / Harmonica
Rich Jones: Guitares
Steve Conte: Guitares
Lenni Kalle Taipale: Claviers / Invité
Slash: Guitares / Invité
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
MICHAEL MONROE : Nouvelle vidéo
DERNIERE INTERVIEW
MICHAEL MONROE (18 SEPTEMBRE 2019)
Icône du rock'n'roll, Michael Monroe est revenu sur son parcours pour Music Waves !
 
AUTRES CHRONIQUES
SHAPE OF DESPAIR: Return To The Void (2022)
DOOM - Avec "Return To The Void", Shape Of Despair entame un retour dans les méandres du pur funeral doom sans renoncer à ses velléités les plus atmosphériques et émotionnelles.
CELESTE: Assassine(s) (2022)
HARDCORE - Sans se renier, Celeste fait évoluer son art avec "Assassine(s)", très grand disque puissant et limpide dont la noirceur acharnée est dessinée avec une délicatesse rocailleuse.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MICHAEL MONROE
MICHAEL-MONROE_One-Man-Gang
One Man Gang (2019)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK
MICHAEL-MONROE_Blackout-States
Blackout States (2015)
3/5
4/5
SPINEFARM RECORDS / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022