.
.
ARTISTE:

SYNAPSE

(FRANCE)
TITRE:

SINGULARITIES

(2021)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

METAL PROGRESSIF

/ ROCK PROGRESSIF
TAGS:
Technique
""Singularities" , le premier album des Français de Synapse, ne contient que des morceaux brillants par leurs qualités mélodiques et leur maîtrise d’interprétation. La révélation de cette année dans la catégorie rock/metal progressif."
NUNO777 (21.01.2022)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Les membres franciliens de Synapse se sont tous rencontrés dans une école de jazz et ont commencé par se spécialiser dans les reprises avant de se lancer dans la composition d’un EP intitulé "Impulse" en 2019. Deux ans plus tard le collectif de quatre musiciens franchit une étape supplémentaire avec son premier LP "Singularities" entouré de professionnels comme Pierre Danel (Kadinja) du studio Axone.

Bien qu’issu de la théorie jazz, les musiciens se réclament d’univers musicaux différents. C’est assez naturellement que le creuset dans lequel se fondent les éléments les réunissant soit la musique progressive, sous sa double obédience rock et metal. C’est d’ailleurs comme cela que débute le disque avec un premier titre, ‘Lost By Design’, lancé par un riff tonitruant et des séquences instrumentales virtuoses, qui fait office de démonstration des influences du combo (Dream Theater, Haken ou Leprous) suivi de ‘Roam’ qui montre une facette plus rock, plus lumineuse, avec cette fois-ci davantage d’éléments rock proches de Rush et même ACT dans la portée des voix de refrains. Les amateurs reconnaitront un écosystème familier qui les mettra en confiance pour aborder la suite.

Le disque est lancé dans les meilleures conditions par ces deux titres solides qui ne dévoilent pourtant pas encore l’entièreté de la personnalité du groupe. Celle-ci apparaît peu à peu par la suite, d’abord et surtout dans la qualité des mélodies et particulièrement dans les refrains. Car à ce niveau il faut parler de marque de fabrique de Synapse, qui se triture les neurones pour accoucher d’un refrain accrocheur par composition. Et ils sont tous plus attachants les uns que les autres, montrant davantage de rudesse (‘3000’), de complexité harmonique par l’entrecroisement des voix (‘Strenght By Numbers’, ‘It’s Only Cries’) ou de finesse (le dernier titre délicat ‘Human Naiveté’) mais étant toujours parfaitement amenés et totalement adéquats à l’équilibre global des morceaux.

L’écoute attentive du disque révèle aussi les dons de Synapse à écrire une musique exigeante et technique parfaitement assimilable et appréciable dès la première écoute. Il y a pourtant de nombreuses séquences instrumentales qui emmènent l’auditeur dans des directions variées et pleines de relief (l’introduction épique de ‘Strenght By Numbers ‘) mais celles-ci ne s’étendent pas au-delà du raisonnable (‘Lost By Design’, ‘Roam’, l’unisson guitare-piano de ‘Brand New Sky’), des tonalités jazz mais sans snobisme et intelligemment intégrées (l’époustouflante mise en place de ‘It’s Only Cries’) et même des contrastes radicaux entre noirceur et brillance (‘The End Of The Line’) et humeurs bipolaires (les couplets rageurs et les refrains souples de ‘Rage’).

Certes, ce premier disque de Synapse porte encore quelques traces de ses influences majeures (on entend ici ou là du Dream Theater et plus précisément "Awake" dans le titre ‘Rage’ ou du Haken dans les couplets de ‘Rage’ ou le début de ‘It’s Only Cries’). De plus, la production typée années 90 ne plaira pas à toutes les oreilles, notamment aux amateurs de rendu moderne. Mais il faut reconnaître que ce sont des détails au regard de la qualité de cet album varié, enthousiasmant, brillant mélodiquement et impressionnant techniquement. "Singularities" est une découverte qui met en lumière le potentiel d’une formation très prometteuse qui devrait faire parler d’elle à l’avenir. C’est en tout cas la révélation 2021 de votre serviteur.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/synapseprogband



GROUPES PROCHES:
HAKEN, LEPROUS, RUSH, DREAM THEATER, A.C.T.


LISTE DES PISTES:
01. Lost By Design
02. Roam
03. The End Of The Line
04. Rage
05. 3000
06. Brand New Sky
07. It's Only Cries
08. Strength By Numbers
09. Human Naiveté

FORMATION:
Alex Sacleux: Guitares
Carlos Bardonnet: Batterie
Sacha Le Roy: Basse
Thomas Valentin: Chant
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4.5/5 (2 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
SYNAPSE FAIT LE LIEN SUR MUSIC WAVES!
DERNIERE INTERVIEW
SYNAPSE (25 NOVEMBRE 2021)
Surprise de cette fin d'année 2021, Music Waves a rencontré Synapse dont la musique risque de connecter le microcosme metal progressif l
 

"Découvrez le groove de Rock de Sterpi!"
AUTRES CHRONIQUES
DANIELE MAZZA: Immortals (2021)
ROCK PROGRESSIF - Symphonie, opéra rock, plus sûrement musique de film, "Immortals" combine tous ces éléments, mêlant musique classique, envolées métalliques et douceurs acoustiques, pour un voyage imaginaire réussi.
ETERNAL FLIGHT: Survive (2021)
METAL MELODIQUE - Eternal Flight rend un hommage aux figures du power metal en lui redonnant ses lettres de noblesse. De quoi ravir les nostalgiques du genre !
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022