ARTISTE:

THE SUPERSOUL BROTHERS BAND

(FRANCE)
TITRE:

SHADOWS & LIGHTS

(2021)
LABEL:

DIXIEFROG RECORDS

GENRE:

ROCK

/ BLUES
TAGS:
Groovy, Happy, Old School
"Avec ce "Shadows & Lights" festif et spontané, The Supersoul Brothers Band fait revivre la soul dansante du label Stax."
NEWF (08.10.2021)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Dans les années 60, deux labels se tiraient la bourre pour représenter la musique soul américaine. Deux labels, deux villes, deux visions différentes du swing et du groove. D’un côté la Motown (à Detroit) et son cortège de pointures comme Diana Ross, Stevie Wonder, Marvin Gaye ou encore les Jackson Five qui teintaient fortement leur soul music d’une couleur pop grand public, de l’autre le label Stax (à Memphis) pour qui la soul était d’abord associée à la danse et à la transe. Si le deuxième est moins connu du grand public que le premier, il n’en demeure pas moins le berceau de la deep soul, une musique organique basée sur le groove qui, sous la houlette du guitariste Steve Cropper, produisit tout ce qui se fait de mieux dans le genre : Otis Redding, Wilson Pickett, Sam And Dave et tant d’autres. A l’époque, Memphis était bel et bien le berceau du swing et du groove, une musique feelgood jouissive qui fut remise sur la sellette par les Blues Brothers dans les années 80 et par The Commitments dans les années 90. Une musique qui n’était pratiquement plus jouée, hormis par quelques groupes de reprise, du moins jusqu’à l’arrivée de The Supersoul Brothers Band.

Derrière ce nom qui se suffit presque à lui-même, se cache un nouveau groupe béarnais bien décidé à faire renaître l’âme du label Stax. Son premier album "Shadows & Lights", enregistré live à l’ancienne, est un concentré de bonnes vibrations, de joie et d’optimisme avec des titres qui fleurent bon le mélange subtil entre la soul, le rythm and blues et le rock (‘Don’t Lockdown Your Heart’, ‘Common People’, ‘Sookie Sookie Baby’), comme au bon vieux temps où Wilson Pickett enflammait les pistes de danse avec ‘Mustang Sally’ et ‘Land Of 1000 Dances’.

Certes "Shadows & Lights" n’est pas parfait, et certains titres auraient mérité d’être plus développés (‘How Shall We Dance Life’, ‘Shadows & Lights’, ‘Rose’) mais l’album procure un tel plaisir d’écoute que ces imperfections sont bien vite gommées par l’énergie et le feeling qui s’en dégagent, par la voix de David Noël, si proche de celle d’Otis Redding, et par la cohésion du sextet dont le plaisir de jouer est si évident qu’il en est très vite communicatif.

Le pari de faire revivre en France une musique américaine vieille de près de 60 ans est osé. Les Palois s’en tirent haut la main avec cet album festif et spontané, et ils n’hésitent pas à prendre des risques payants comme la superbe reprise piano-voix du ‘Please Forgive My Heart’ de Boby Womack ou l’étonnante version rythm and blues du ‘Heroes’ de David Bowie.

Avec ce "Shadows & Lights" surprenant et enthousiasmant, c’est toute une partie de la culture soul américaine qui se rappelle à notre bon souvenir. Pari gagné donc pour The Supersoul Brothers qui s’approprient avec ferveur la fameuse citation de James Brown : "la seule chose qui peut résoudre la plupart de nos problèmes, c’est danser."


Plus d'information sur https://www.facebook.com/thesupersoulbrothers



GROUPES PROCHES:
-


LISTE DES PISTES:
01. Don't Lockdown Your Heart
02. Only Love
03. How Shall We Dance Life
04. Shadows & Lights
05. Comin' Home Baby
06. Please Forgive My Heart
07. Common People
08. Sookie Sookie Baby
09. Do The Soulfood
10. Supersoul
11. Rose
12. Heroes

FORMATION:
Claire-rousselot Paillez: Choeurs
David Noël: Chant
Fabrice Seny-couty: Batterie
Julien Stantau: Claviers / Piano
Julien Suhubiette: Trombone
Ludovic Timoteo: Basse
Pierre-antoine Dumora: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
ISILDURS BANE & PETER HAMMILL: In Disequilibrium (2021)
ROCK PROGRESSIF - "In Disequilibrium" permet à Isildurs Bane et Peter Hammill de sortir le meilleur d'eux-mêmes dans une fusion parfaitement réussie, évoquant les univers si particuliers propres à chacun sans que l'un l'emporte sur l'autre.
DESTINITY: In Continuum (2021)
DEATH METAL - "In Continuum" est un bel album de death mélodique aux couleurs variées, teigneux, exigeant et aventureux.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021