ARTISTE:

BLOOD RED SAINTS

(ROYAUME UNI)
TITRE:

UNDISPUTED

(2021)
LABEL:

FRONTIERS RECORDS

GENRE:

HARD ROCK MELODIQUE

TAGS:
80's, FM
"Cet "Indisputed", très AOR, décevra ceux qui avaient applaudi le virage musclé accompli par Blood Red Saints sur les deux précédents opus et ne pourra que satisfaire la frange des fans qui l’avaient regretté amèrement."
LYNOTT (20.09.2021)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Quand Blood Red Saints proposa son premier album, il y a déjà six ans, la linéarité inoffensive des propos, qui de plus ne sortaient guère des sentiers battus, nous avait fait tiquer. Les deux opus suivants se révélèrent plus musclés et fort proches des travaux de Def Leppard, démontrant que les Britanniques avaient souhaité, puis assumé leurs intentions de changer de braquet. Exit l’AOR trop sépia des origines, bienvenue à un hard rock mélodique/modern rock plus incisif et moins désuet. Sur ces deux méfaits, Blood Red Saints était sorti de l’écurie Frontiers. Ils sont revenus aujourd’hui au bercail pour cet "Undisputed". Doit-on s’attendre à un retour aux sources ?

Et avec évidence la réponse est oui, cette nouvelle production suit les pas des premiers travaux de Blood Red Saints, ce "Speedway" hyper-calibré AOR. On retrouve ici les harmonies vocales travaillées à outrance, les chœurs largement appuyés et l’omniprésence du mid-tempo. Les essences des 80’s parfument ambiances et mélodies, et les claviers colorés d’époque tintinnabulent avec insistance aux oreilles.

Voilà pourtant qui ne tombait pas sous le sens à l’écoute du premier morceau : 'This Ain't A Love Song' démarre comme un morceau d’Extrême, puis vire assez rapidement vers le hard rock proposé par le groupe FM. La suite est plus conforme à ce que Blood Red Saints sait bien faire, comme sur 'Love Like War' où se côtoient Def Leppard et un One Desire FM. Puis vient 'Heaven In The Headlights'… Et là, on se dit que les Britanniques sont retournés à leurs premières amours. Ce 'Don’t Stop Believin' (Journey) du pauvre casse l’ambiance et ne doit en aucun cas être choisi pour convaincre vos proches de l’intérêt que revêt votre musique préférée. Pas plus d’ailleurs que la ballade désuète 'Complete' que ne parvient pas à sauver son beau solo, ou le titre éponyme qui ressemble à un morceau de Def Leppard torturé par Loverboy, ni 'Alibi' ou 'Come Alive' qui risquent fort d’être taxés de soupe par tout hard rocker même ouvert d’esprit.

Restent quatre titres qui évitent la sortie de route, dont deux perles à passer en boucle, 'Breath Again' et 'Caught In The Wreckage'. La première se réfère à Bon Jovi, à celui qui nous bouleversait même avec ses titres peu appuyés, ce qui est le cas avec cette semi-ballade. La seconde est plus remuante, elle possède un tempo entrainant et un refrain monumental. Alors nous vient à l’esprit une question des plus logiques : comment est-il possible de réussir un tel grand écart en termes d’imagination créatrice ?

En conclusion, il semble probable que ce quatrième album de Blood Red Saints décevra ceux qui avaient applaudi des deux mains le virage accompli avec les deux précédents opus et ne pourra que possiblement satisfaire la frange des fans qui l’avaient regretté amèrement. Plombé par ses titres manquant d’entrain et illuminé par ses réveils addictifs mais bien trop rares, "Undisputed" - incontesté - risque pourtant fort de l’être.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/bloodredsaints/



GROUPES PROCHES:
DEF LEPPARD, LOVERBOY, BON JOVI


LISTE DES PISTES:
01. This Ain't A Love Song
02. Love Like War
03. Heaven In The Headlights
04. Breathe Again
05. Caught In The Wreckage
06. Karma
07. Come Alive
08. Alibi
09. Undisputed
10. Complete
11. All I Wanna Do

FORMATION:
Adam Chemney: Batterie
Lee Revill: Guitares
Neil Hibbs: Guitares
Pete Godfrey: Chant / Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
BLOOD RED SAINTS: Nouvel album en février
 
AUTRES CHRONIQUES
PAT O'MAY: Welcome To A New World (2021)
HARD ROCK - Avec ce "Welcome To A New World" au titre évocateur, Pat O’May nous livre sans doute son album à la fois le plus cohérent et le plus éclectique. Une franche réussite.
COSMOGRAF: Rattrapante (2021)
ROCK PROGRESSIF - Les qualités de "Rattrapante" sont conformes aux précédentes productions de Cosmograf, dans un rock néo-progressif délivrant de belles parties de guitare, mais avec une présence vocale qui peut appeler des réserves.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT BLOOD RED SAINTS
BLOOD-RED-SAINTS_Pulse
Pulse (2019)
4/5
-/5
AOR HEAVEN / HARD ROCK MELODIQUE
BLOOD-RED-SAINTS_Love-Hate-Conspiracies
Love Hate Conspiracies (2018)
4/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
BLOOD-RED-SAINTS_Speedway
Speedway (2015)
3/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / A.O.R.
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021