ARTISTE:

INTERLOPER

(ETATS UNIS)
TITRE:

SEARCH PARTY

(2021)
LABEL:

NUCLEAR BLAST

GENRE:

METALCORE

TAGS:
Growl, Technique
"D'une grande technicité, "Search Party" est un disque puissant aux compositions quelque peu inégales mais au potentiel certain."
DARIALYS (29.07.2021)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Interloper est déjà dans la cour des grands. Cette année marque la sortie de son premier album, "Search Party", signé chez le prestigieux label Nuclear Blast. A regarder le line-up d’un peu plus près, on comprend vite l’essor si rapide de ce néo-trio dont les membres n’en sont pas à leur coup d’essai puisque l’on y retrouve Miles Dimitri Baker (ex-Rings of Saturn), Andrew Virrueta (The Faceless) et Aaron Stechauner (Vampire Squid).

"Search Party" est l’aboutissement d’un travail de longue haleine s’étant étalé sur plusieurs années. Si Baker et Stechauner ont vite pris goût à jouer de la musique ensemble, il leur fut difficile de concrétiser l’enregistrement d’un album, trop accaparés par leurs autres projets respectifs. Il a fallu attendre quelques années supplémentaires avant de faire la connaissance d’Andrew Virrueta qui permit au combo de lancer officiellement Interloper.

Si les trois groupes susnommés sont connus pour le caractère extrême de leur musique, le supergroupe se distingue plutôt dans un registre metal moderne teinté de metalcore, voire de metal alternatif. Très technique, les morceaux du combo américain se rapprochent souvent du metal progressif même si cette caractéristique n’est pas forcément suffisante. Quoi qu’il en soit, la formation a bien atteint son objectif : lancer un nouveau projet afin d’explorer des territoires musicaux annexes à ceux abordés dans leurs autres groupes.

L’album démarre sur les chapeaux de roue avec ‘Pathkeeper’, titre survolté au tempo rapide. En quelques secondes, une déferlante de haute technicité s’abat sur l’auditeur, armée d’un chant guttural très puissant. L’influence metalcore est très présente tout au long de l’album, grâce à des refrains mélodiques et puissants portés par un chant clair impeccable (‘Dreamlands’, ‘Idle Years’…). Style oblige, l’exigence technique n’empêche pas l’immédiateté de bon nombre de morceaux grâce à des refrains fédérateurs, bien que peu originaux.

Parmi les titres phares se trouve surtout ‘Drift’, morceau le plus brutal de l’album se rapprochant du death technique auquel les formations originelles des trois membres nous ont habitués. Petit OVNI de l’album, le morceau éponyme ‘Search Party’ se distingue par son recours à un chant clean intégral. Cela n’empêche pas le titre de se distinguer par sa puissance et ses qualités d’écriture, et notamment son refrain, probablement le meilleur de l’album. Il exhale quelques réminiscences du Opeth des années 2000 dans certaines progressions d’accords.

Bien que parfaitement exécuté et maîtrisé (impossible d’en attendre moins de la part de nos trois comparses !), l’ensemble s’avère malgré tout assez épuisant, la faute à un manque de dynamique et de respirations, au caractère redondant des compositions et à la très forte technicité des morceaux (‘The Wishing Well’). Peut-être aurait-il été opportun d’ôter un ou deux titres à l’album pour gagner en cohérence et en pertinence ?

Le plus important est que les musiciens prennent du plaisir en s’octroyant une petite parenthèse hors de leurs groupes respectifs. Mission accomplie donc, pour le trio US ! Reste à savoir si ce disque engendrera d’autres successeurs tant l’emploi du temps de ses géniteurs semble bien rempli !


Plus d'information sur https://www.facebook.com/interloperofficial



GROUPES PROCHES:
RINGS OF SATURN, THE FACELESS


LISTE DES PISTES:
01. Pathkeeper - 5:20
02. Bound to Fall - 4:09
03. Moonlight - 4:29
04. Dreamlands - 4:36
05. Drift - 3:54
06. Search Party - 4:55
07. The Wishing Well - 5:09
08. Idle Years - 4:43
09. Cheshire - 6:30
10. Baring Teeth - 4:15
11. Rio (Duran Duran cover) - 6:02

FORMATION:
Aaron Stechauner: Batterie
Andrew Virrueta: Chant / Guitares
Miles Dimitri Baker: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
DISTANT HARMONIES: Dancing With The Waves (2021)
ROCK - Distant Harmonies propose avec "Dancing With The Waves" des titres de metal mélodiques et expérimentaux suffisamment originaux pour susciter l'intérêt.
PETER HAMMILL: In Translation (2021)
AUTRES - En insufflant sa personnalité dans "In Translation", son premier album de reprises, Peter Hammill offre à ses fans un album digne de lui.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021