ARTISTE:

TUPLE

(FINLANDE)
TITRE:

WELCOME TO HELL

(2021)
LABEL:

AOR HEAVEN

GENRE:

HARD ROCK MELODIQUE

TAGS:
80's, FM
"Avec "Welcome To Hell", Tuple réussit une nouvelle fois à déclencher l’euphorie avec un voyage dans le temps qui ne sent ni la mélancolie ni la naphtaline."
LOLOCELTIC (20.07.2021)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

"Wooden Box" avait été une des grosses claques mélodiques de l’année 2020. Un an plus tard, Tuple revient avec un nouvel opus intitulé "Welcome To Hell" pour lequel il s’est entouré de la même équipe à quelques détails près. Seul le claviériste Pate Kivinen ne fait plus partie du groupe tandis que, du côté des invités, la liste se limite cette fois à Erkka Korhonen, Janne Tolsa et Tonny Kakko (Sonata Arctica). Il est également à noter la présence de Noora Louhimo (Battle Beast) pour un duo sur le titre ‘Survive’. Cette continuité dans le line-up se traduit également au niveau de la formule musicale, pour le plus grand bonheur de tous ceux que le précédent album avait enthousiasmés.

S’il est question ici d’un nouveau concept reliant les titres autour d’un voyage à Aspen (Colorado) au XVIIIème siècle, il faut bien reconnaître que celui-ci n’a rien d’évident à l'écoute des paroles. Cela l'est d'autant moins lorsque le ‘Baby One More Time’ de Britney Spears est cité dans le titre éponyme qui ouvre les festivités. En revanche, ce qui frappe immédiatement, c’est l’efficacité imparable d’une formule qui avait déjà fait ses preuves l’année dernière. Les mélodies sont taillées au cordeau, les refrains sont imparables et pour rajouter à cette délicieuse recette, une attention particulière a été apportée aux soli de guitare. Œuvres de Riitis et de Erkka Korhonen sur cinq titres, ils viennent illuminer des petites bombes mélodiques qui avaient déjà déclenché un enthousiasme irrésistible, en particulier pour ceux ayant connu l’âge d’or des années 80. En effet, l’ombre discrète de Danger Danger plane sur ‘Stay’ tandis que celles de Journey et Foreigner hantent ‘Not Enough To Love Me’ à la dérobée. Enfin, il est impossible de ne pas deviner un léger clin d'œil au 'Livin' On A Prayer' de Bon Jovi sur ‘Survive’.

Toujours doté d’une production impeccable, typique des ouvrages scandinaves, alliant puissance et ampleur, "Welcome To Hell" transporte l’auditeur entre Los Angeles et Helsinki en s’élevant à des altitudes qui lui font lâcher prise pour son plus grand bien-être. Tout comme son prédécesseur, il alterne les tempi en passant d’un hard rock mélodique percutant et accrocheur (‘Welcome To Hell’, ‘1-2-3-4-Go !’, ‘Hiding In Plain’, ‘Lies Grow Lies’) à des mid-tempi envoûtants mais toujours énergiques (‘Hold On To Me’, ‘So Damn Cruel’). ‘Pride’ n’est pas sans rappeler les compatriotes de Lordi sur son refrain scandé et entêtant à la ‘Hard Rock Hallelujah’ et ‘Silver’ nous refait le coup du titre de clôture à l’ambiance cinématique s’étalant sur plus de sept minutes, comme 'Pretty Much Perfect' l'avait réalisé l'année précédente. Le rythme et les atmosphères varient mais l’intensité reste la même, captivant l’attention du début à la fin.

Tout comme "Wooden Box", "Welcome To Hell" ne révolutionne pas le genre en profondeur mais Tuple réussit une nouvelle fois à déclencher l’euphorie avec un voyage dans le temps qui ne sent ni la mélancolie ni la naphtaline. Confirmation du talent qui nous avait éblouis sur son ainé, cet opus va prendre sa place sur nos platines pour les squatter a minima durant la période estivale. En attendant la suite des aventures du Finlandais, il y a ici de quoi se régaler et user la touche replay.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/tupleofficial/





LISTE DES PISTES:
01. Welcome To Hell - 4:12
02. Hold On To Me - 3:40
03. 1-2-3-4 Go ! - 4:01
04. So Damn Cruel - 4:13
05. Pride - 4:17
06. Stay - 4:00
07. Not Enough To Love Me - 4:13
08. Hiding In Plain - 4:09
09. Survive - 3:55
10. Lies Grow Lies - 3:53
11. Silver - 7:07

FORMATION:
Jykä Sirainen: Basse
Riitis: Guitares / Claviers
Tom Rask : Batterie
Tommi "Tuple" Salmela : Chant
Erkka Korhonen: Guitares / Invité
Janne Tolsa : Claviers / Invité
Noora Louhimo: Chant / Invité
Tony Kakko: Invité / Choeurs
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
SYD KULT: Damnatio Memoriae (2021)
ROCK ALTERNATIF - Avec son rock hybride, colérique et intelligent, "Damnatio Memoriae" n'est pas près d'être effacé de vos mémoires.
PAUL GILBERT: Werewolves Of Portland (2021)
GUITAR HERO - Entièrement joué et enregistré par Paul Gilbert, "Werewolves Of Portland" s’apparente davantage à un exercice de style de technicien qui expérimente son expressivité à la guitare qu'à un album instrumental dans la veine de ses dernières réussites solos.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT TUPLE
TUPLE_Wooden-Box
Wooden Box (2020)
4/5
-/5
AOR HEAVEN / HARD ROCK MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021