ARTISTE:

NIGHT RANGER

(ETATS UNIS)
TITRE:

ATBPO

(2021)
LABEL:

FRONTIERS RECORDS

GENRE:

HARD ROCK MELODIQUE

TAGS:
80's, FM
"Sophistiqué et batailleur, "ATBPO" frappe fort, imparable brochette de chansons taillées dans un hard (FM) américain éternel et exalté, que signe un Night Ranger dans une forme effrontée qui laisse rêveur !"
CHILDERIC THOR (14.10.2021)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (2) commentaire(s)

Lancé en 1979, Night Ranger a toujours occupé une place un peu à part au sein du hard rock américain, coincé entre la génération d'Aerosmith et celle du hair metal des Mötley Crüe et autres Poison. Composé de pointures du genre, notamment le chanteur/bassiste Jack Blades et le guitariste Brad Gillis, le groupe rencontre un très grand succès dans les années 80 grâce à la doublette "Dawn Patrol" (1982) et "Midnight Madness" (1983). Depuis et malgré une pause entre 1989 et 1991 qui a vu ses membres lui faire des infidélités (Damn Yankees où Blades se frotte à Ted Nugent, par exemple), le groupe poursuit tranquillement sa carrière au gré de multiples va-et-vient de musiciens.

Mais loin de pointer tous les deux ou trois ans pour capitaliser sur une réputation toujours intacte, les Américains affichent au contraire une forme insolente, comme l'ont confirmé "Somewhere In California" (2011) et "Don't Let Up" (2017). Et ce n'est pas "ATBPO" qui enrayera cette mécanique toujours aussi rutilante. Derrière ce titre énigmatique se cache en fait l'acronyme de “And The Band Played On”, manière de signifier que les gars de San Francisco n'ont décidément pas l'intention de raccrocher. Pourquoi le feraient-ils d'ailleurs alors qu'ils sont encore capables d'enchaîner les brûlots comme d'autres les perles ?

A cet égard, ce treizième album en dévoile une belle collection. A croire que les vieux ont saupoudré de Viagra leur tisane ! Il y a de tout dans cette galette, des hymnes en puissance, remuants et racés ('Coming For You'), de tendres sucreries ('Can't Afford The Hero', 'The Hardest Road'), du Queen ('Dance' et son amorce à la 'We Will Rock You') et toujours une overdose de mélodies, flamboyantes, raffinées mais néanmoins gorgées de décibels. La paire Gillis / Keagy accouchent de soli étincelants ('Hard To Make A Easy') tandis que Jack Blades nous rappelle quel grand chanteur il demeure toujours, témoin ce 'Breakout', à la fois énergique et bourru et lui aussi illuminé par les éruptions des guitaristes.

Serties de chœurs fédérateurs et d'accroches mordantes, toutes les chansons mériteraient d'être citées tant le menu dégorge de joyaux indispensables. Aucune baisse de régime ni maladresse ne viennent grever cet album aussi lumineux que salvateur. Revigorante, son écoute procure tout simplement un bien fou et donne envie de soulever des montagnes.

Sophistiqué et batailleur, "ATBPO" frappe fort, imparable brochette de chansons taillées dans un hard (FM) américain éternel et exalté que signe un Night Ranger dans une forme effrontée qui laisse rêveur !


Plus d'information sur http://www.nightranger.com/



GROUPES PROCHES:
CHEAP TRICK, AEROSMITH


LISTE DES PISTES:
01. Coming For You
02. Bring It All Home To Me
03. Breakout
04. Hard To Make It Easy
05. Can't Afford A Hero
06. Cold As December
07. Dance
08. The Hardest Road
09. Monkey
10. A Lucky Man
11. Tomorrow
12. Savior

FORMATION:
Brad Gillis: Guitares
Eric Levy: Claviers
Jack Blades: Chant / Basse
Kelly Keagy: Chant / Batterie
Keri Kelli: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(2) COMMENTAIRE(S)    
 
 
M. CYCLOPÈDE
25/10/2021
 
18
0
Un magnifique album, qui permet de retrouver Night Ranger en très grande forme, j'adore !
KINGEDDIE
24/10/2021
 
75
0
Entièrement d'accord avec cette chronique : un groupe comme Night Ranger a de quoi rendre jaloux n'importe quelle formation de hardrock tellement ils excellent dans leur production ! Il faut bien garder à l'esprit que ce groupe a quasiment 40 ans et qu'il a conservé une patate exceptionnelle : ça déboule à 100 à l'heure et chaque titre dévoile sa mélodie nickel,ses solis ciselés et son tempo implacable ! Comme beaucoup, j'avais laissé tomber Night Ranger à l'aube des 90's accaparé par Dream theater et autres nouvelles pointures mais j'ai remis le couvert au début des années 2000 sans jamais être déçu ! Ces gars sont de grands musiciens et quand je les écoute, j'ai le sourire... écouter Night Ranger, c'est prendre une cure de vitalité, ça devrait même être remboursé par la sécu...
Haut de page
LECTEURS:
5/5 (2 avis)
STAFF:
4/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
NIGHT RANGER; Nouvelle vidéo
 
AUTRES CHRONIQUES
ALTESIA: Embryo (2021)
METAL PROGRESSIF - Avec cet "Embryo" foisonnant et inspiré, Altesia s’impose comme l’un des tout meilleurs groupes français de metal progressif.
DREAM THEATER: A View From The Top Of The World (2021)
METAL PROGRESSIF - Avec "A View From The Top Of The World", Dream Theater démontre avec classe que les rois du metal progressif ne sont pas prêts d’être détrônés.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT NIGHT RANGER
NIGHT-RANGER_Don’t-Let-Up
Don’t Let Up (2017)
3/5
5/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
NIGHT-RANGER_High-Road
High Road (2014)
4/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
NIGHT-RANGER_Hole-In-The-Sun
Hole In The Sun (2007)
4/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021