ARTISTE:

DINOSAUR JR.

(ETATS UNIS)
TITRE:

SWEEP IT INTO SPACE

(2021)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

POP

TAGS:
Bluesy, Chant grave, Dissonant, Folk, Intimiste, Mélancolique, Old School
""Sweep It Into Space", le nouvel album de Dinosaur Jr, prouve que malgré une formule répétitive on peut toujours passer un bon moment."
ADRIANSTORK (29.06.2021)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Douze ans après son retour inespéré, le dinosaure est encore debout ! Les querelles enterrées, les ego plus ou moins dégonflés, le trio d'origine, c'est à dire J.Mascis au chant et à la guitare, Lou Barlow à la basse et au chant et Murph à la batterie, a publié entre 2009 et 2016 trois albums fidèles à son esthétique musicale. Sorti en 2016, l'album ''Give A Glimpse Of What Yer Not'' prouvait qu'il était de taille à lutter avec les plus belles réussites du groupe telles ''Bug'' ou ''Green Mind''. Cinq ans plus tard, le Dinosaure poursuit son chemin en publiant son douzième album ''Sweep It Into Space''.

Dinosaur JR a imposé ses propres règles et n'en a guère dévié depuis ses débuts : les guitares sont sales et saturées, la batterie est percutante, la voix de J.Mascis est faible et plaintive. Lou Barlow propose des morceaux un peu plus aériens et des ballades mélancoliques viennent peser dans la balance. Ce qui a évolué, c'est la qualité d'écriture et de composition des morceaux qui se sont fait plus fins, plus mélodieux et de plus en plus entraînants. La présente édition ne déroge pas à la règle. Dès les premiers instants, le mélomane se sentira en terrain connu. Avec son gros son gorgé de guitare fuzz et la voix neurasthénique de J.Mascis, il n'y a pas erreur sur la marchandise. Cette piste inaugurale n'est pourtant pas très captivante mais elle a le mérite de lancer l'album. La voix de J.Mascis vient percer en plein cœur notre émotion sur des morceaux comme 'I Met The Stones', 'I Expect It Always' accompagné de riffs efficaces de guitare ou sur 'Hide Another Round' où son chant est écartelé entre deux riffs de guitare et deux coups de batterie. Tout au long de l'album, les soli de guitare sont aussi brefs que jouissifs. En fin d'album, se trouve toutefois une surprise avec un titre marqué par les claviers 'Take It Back', mais pas forcément convaincant.

Cependant la cuvée 2016 semblait quelque peu mieux inspirée. Peu de morceaux se détachent du magma organique à l'inverse du précédent album et certains semblent faire doublon avec les précédents ('Walking To You' malgré un final à retenir), une constante malheureusement chez les Américains. Le groupe sait toutefois comme naguère apporter une poignée de ballades rafraîchissantes, 'I Ran Away' où la voix traînante de J.Mascis réussit à suivre sans perte de temps un tempo légèrement endiablé et les arpèges étincelants de la guitare de Kurt Vile (guitariste du groupe The War On Drugs qui possède les mêmes influences, à savoir Tom Petty, Neil Young). Mais dans cet exercice, c'est bien Lou Barlow, dont les contributions sont plus importantes que par le passé, qui s'en sort le mieux avec l'une des deux chansons qu'il a écrites, 'Garden'. 

Dinosaur JR ne bouleverse guère ses habitudes. Les albums se suivent et se ressemblent mais avec toujours de nouvelles étincelles et quelques moments de grâce. Si cet album semble moins inspiré que son prédécesseur, on retient l'énergie communicative et la voix de J.Mascis, très singulière dans le milieu du rock.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/dinosaurjr



GROUPES PROCHES:
NIRVANA, NEIL YOUNG


LISTE DES PISTES:
01. I Ain't
02. I Met the Stones
03. To Be Waiting
04. I Ran Away
05. Garden
06. Hide Another Round
07. And Me
08. I Expect It Always
09. Take It Back
10. N Say
11. Walking to You
12. You Wonder

FORMATION:
Jay Mascis: Chant / Guitares
Lou Barlow: Chant / Basse
Murph: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
WOLVERINE: A Darkened Sun (2021)
METAL PROGRESSIF - La très évocatrice musique de Wolverine trouve dans le mini-film "A Darkened Sun" et sa bande-son de quatre titres du même nom un moyen d’expression très pertinent.
CONQUERORS: Stormbringer (2021)
BLACK METAL - "Strombringer" est un cri de haine jouissif taillé dans le meilleur d'un thrash teinté de black 80's qui confirme Conquerors comme un leader d'un genre qui n'a rien perdu de sa bestialité.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DINOSAUR JR.
DINOSAUR-JR-_Give-a-Glimpse-of-What-Yer-Not
Give A Glimpse Of What Yer Not (2016)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / POP
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021