ARTISTE:

PAUL GILBERT

(ETATS UNIS)
TITRE:

WEREWOLVES OF PORTLAND

(2021)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

GUITAR HERO

TAGS:
Fusion, Groovy, Guitar-Hero, Instrumental, Technique
"Entièrement joué et enregistré par Paul Gilbert, "Werewolves Of Portland" s’apparente davantage à un exercice de style de technicien qui expérimente son expressivité à la guitare qu'à un album instrumental dans la veine de ses dernières réussites solos."
NUNO777 (20.07.2021)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Depuis quelques années, Paul Gilbert est dans une forme olympique. Entre ses projets solos de qualité et sa forte implication dans des cours de guitare en ligne, l’agenda de l’Américain est bien chargé. La volonté de poursuivre la belle dynamique actuelle a été contrariée par la pandémie de 2020, confinement oblige. Qu’à cela ne tienne, Paul a décidé de tout faire lui-même (composition, enregistrement et interprétation de tous les instruments) et d’en profiter pour travailler plus particulièrement un aspect de son jeu de guitariste.

Paul Gilbert s’est donné comme idée de composer un album de chansons dans lesquelles la guitare jouerait autant son rôle habituel que celui de la voix. Il avait déjà appliqué le procédé dans "Stone Pushing Uphill Man" (sous forme de reprises) et dans "Behold Electric Guitar" (avec parcimonie) sauf qu’ici c'est systématique. Au contraire des nombreux albums véritablement chantés que Paul Gilbert a pu sortir à partir de l’excellent "King Of Clubs" en 1997, le principe bien borné de la chanson n’est pas respecté ici. Paul ne fait aucune concession, il prend les compositions instrumentales débridées (et parfois décousues) et la formule chanson.

Sur la partie instrumentale nous ne sommes pas déçus, l’Américain poursuit la dynamique vertueuse des derniers albums en multipliant les variations et les styles avec un esprit jam plus prégnant. Ainsi "Werewolves Of Portland" aborde aussi bien le néoclassique (‘Argument About Pie‘) que le blues (‘My Godness’, ‘(You Would Not Be Able To Handle) What I Handle Everyday’), le big rock à la Van Halen (‘Argument About Pie’) comme la touche 80’s de Rush (‘Werewolves Of Portland’), le disco-funk (‘Professorship At The Leningrad Conservatory’) ou la ballade pop (‘Meaningful’), avec du groove, des riffs en cascades et des descentes de manche qui s’apparentent parfois à de la démonstration stérile (‘Problem-Solving People’, ‘I Wanna Cry (Even Though I Ain’t Sad)’).

Mais à la différence de "Behold Electric Man" par exemple, Paul Gilbert s’astreint dans cet album à faire ressortir précisément les parties « chantées » des autres interventions de la guitare (riffs, arpèges, soli, …) et adopte pour cela soit un jeu stéréotypé fait de notes courtes à faible résonance ou de bottleneck (‘Professorship At The Leningrad Conservatory’). Bien évidemment toute la fluidité d’expression et l’étendue des nuances d’une vraie voix ne sont pas comparables avec le résultat obtenu par la guitare, aussi expressive soit-elle par le toucher de l’Américain. Si l’exercice s’intègre globalement bien dans les compositions, la partition bien marquée entame parfois la logique d’ensemble (‘My Godness’, ‘Meaningful’, ‘Argument About Pie’).

Difficile de rattacher ce "Werewolves Of Portland" à la série d’albums remarquables qui l’ont précédé. D’une part par la cohérence globale du disque, son concept très spécifique, et d’autre part par l’implication totale de Paul Gilbert qui joue tous les instruments. Très (trop ?) soucieux de rendre sa guitare chantante (il est allé jusqu’à écrire les textes qui sont dictés par la guitare et que l’on peut suivre dans le livret), Paul compense par certains penchants naturels du guitariste virtuose et ne montre pas la même application dans la profondeur de composition que pour ses derniers albums.


Plus d'information sur http://www.paulgilbert.com/





LISTE DES PISTES:
01. Hello North Dakota!
02. My Goodness
03. Werewolves Of Portland
04. Professorship At The Leningrad Conservatory
05. Argument About Pie
06. Meaningful
07. I Wanna Cry (Even Though I Ain’t Sad)
08. A Thunderous Ovation Shook The Columns
09. Problem-Solving People
10. (You Would Not Be Able To Handle) What I Handle Everyday

FORMATION:
Paul Gilbert: Chant / Guitares / Basse / Claviers / Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (1 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
PAUL GILBERT : Nouvelle vidéo
DERNIERE INTERVIEW
PAUL GILBERT (21 DÉCEMBRE 2010)
Le lendemain de la fin de la tournée européenne dédiée à son album solo "Fuzz Universe", Paul Gilbert nous a accordé une longue interview où il est revenu longuement sur le retour de Mr. Big.
 
AUTRES CHRONIQUES
TUPLE: Welcome To Hell (2021)
HARD ROCK MELODIQUE - Avec "Welcome To Hell", Tuple réussit une nouvelle fois à déclencher l’euphorie avec un voyage dans le temps qui ne sent ni la mélancolie ni la naphtaline.
KHANDRA: All Occupied By Sole Death (2021)
BLACK METAL - Avec "All Occupied By Sole Death", Khandra forge un premier album redoutable de maîtrise quoique peu original, enraciné dans ce black metal d'Europe de l'Est, ténébreux et glacial, robuste et labyrinthique.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PAUL GILBERT
PAUL-GILBERT_Behold-Electric-Guitar
Behold Electric Guitar (2019)
4/5
-/5
MASCOT LABEL GROUP / GUITAR HERO
PAUL-GILBERT_STONE-UPHILL-PUSHING-MAN
Stone Uphill Pushing Man (2014)
3/5
-/5
MASCOT LABEL GROUP / GUITAR HERO
PAUL-GILBERT_Vibrato
Vibrato (2012)
4/5
4/5
MASCOT LABEL GROUP / GUITAR HERO
PAUL-GILBERT_Silence-Followed-By-A-Deafening-
Silence Followed By A Deafening Roar (2008)
3/5
-/5
MASCOT LABEL GROUP / GUITAR HERO
PAUL-GILBERT_Burning-Organ
Burning Organ (2002)
4/5
-/5
XIII BIS / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021